Analyses

Qui sont ces cinq joueurs du Top 50 qui n’ont toujours pas remporté de trophées ?

Parmi les cinquante premiers joueurs au monde sur le circuit ATP, quarante-cinq ont remportés au moins un trophée dans leur carrière. Ce qui fait qu’il en reste cinq qui n’ont pas encore connu cette joie. Qui sont-ils ? Ont-ils déjà joué une ou plusieurs finale ? Toutes les réponses à vos questions se trouvent dans cet article.


Félix Auger-Aliassime, déjà six finales perdues

Faire partie des cinquante premiers joueurs au monde, c’est déjà un bel accomplissement pour un joueur de tennis. Cependant, soulever un trophée apporte aussi son lot de joies et d’émotions fortes. Le classement ATP regorge ainsi de joueurs d’un très haut niveau, notamment dans le Top 50, mais il reste cinq joueurs qui n’ont encore jamais remporté le moindre titre. Qui sont-ils ? Nous vous les présentons, avec quelques perspectives d’avenir. Celui auquel on pense en premier est le Canadien Félix Auger-Aliassime (n°21), qui a pourtant déjà joué six finales sur le circuit principal. Il en avait disputé trois au cours de l’exercice 2019 (Rio, Lyon et Stuttgart) et il en a de nouveau perdu trois cette année : au tournoi ATP 500 de Rotterdam (face à Gaël Monfils), au tournoi ATP 250 de Marseille (contre Stefanos Tsitsipas) et au tournoi ATP 250 de Cologne (face à Alexander Zverev). On peut noter qu’il n’a perdu, en finale en 2020, que face à des membres du Top 10. Du haut de ses 20 ans, on ne se fait guère du souci pour lui car il est encore jeune. Cependant, cette absence de titres commence un peu à lui peser su les épaules et il ne faudrait pas que cela devienne un problème mental. Nul doute que, tôt ou tard, le jeun canadien inaugurera son palmarès. Mais il n’est pas le seul dans ce cas, puisqu’il y a quatre autres joueurs, connus du public et redoutés par leurs rivaux, qui malgré leur place dans le Top 50 du classement ATP n’ont jamais pu soulever un seul trophée.

De Krajinovic à Bublik, des joueurs de qualité mais non titrés

Le mieux classé, après Auger-Aliassime, est le Serbe Filip Krajinovic (n°31). Âgé de 28 ans, il a été défait trois fois en finale (Rolex Paris Masters en 2017, Budapest et Stockholm en 2019). En 2020, il avait bien débuté la saison en atteignant les demi-finales du tournoi ATP 500 de Rotterdam et du tournoi ATP 250 de Montpellier, mais il a terminé l’année avec cinq défaites consécutives. Positionné juste derrière au classement ATP, on trouve le Britannique Daniel Evans (n°32), un joueur reconnu pour son énorme talent, mais qui à 30 ans n’a pas encore réussi à décrocher le moindre titre. Il a perdu deux fois en finale, au tournoi ATP 250 de Sydney en 2017 et au tournoi ATP 250 de Delray Beach en 2019. Cette année, il a atteint trois fois les demi-finales (Dubaï, Anvers et Vienne). L’Allemand Jan-Lennard Struff (n°36), lui aussi âgé de 30 ans, va devoir se dépêcher s’il veut remporter son tout premier titre. Contrairement aux autres joueurs, il n’a d’ailleurs disputé aucune finale. Les seuls titres qu’il compte sont sur le circuit Challenger, où il a déjà soulevé le trophée à cinq reprises entre 2014 et 2016. Une autre époque. Enfin, cette liste se complète avec le Kazakh Alexander Bublik (n°50), âgé de 23 ans. En 2019, il avait disputé deux finales, au tournoi ATP 250 de Newport et au tournoi ATP 250 de Chengdu. En 2020, ce joueur au style et à l’attitude particuliers n’a atteint qu’une demi-finale, au tournoi ATP 250 de Marseille, et un quart de finale au tournoi ATP 500 de Hambourg.

Six nouveaux champions titrés en 2020

Au cours de cette saison, malgré le chaos qui a régné depuis l’apparition du Coronavirus et le faible nombre de tournois disputés, six joueurs ont soulevé leur premier trophée (contre quinze en 2019). La plupart d’entre eux sont de jeunes talents. Casper Ruud (n°27) s’est imposé au tournoi ATP 250 de Buenos Aires, Ugo Humbert (n°30) a remporté son premier titre au tournoi ATP 250 d’Auckland, Jannik Sinner (n°37) a ouvert son palmarès il y a peu au tournoi ATP 250 de Sofia et Miomir Kecmanovic (n°44) s’était imposé en septembre au tournoi ATP 250 de Kitzbühel. Ces joueurs qui ont ouvert leur palmarès ont ainsi consolidé leur place dans le Top 100. Ils sont tous les quatre devenus plus constant, le joueur français remportant notamment un deuxième titre au tournoi ATP 250 d’Anvers en octobre dernier. De son côté, le jeune joueur brésilien Thiago Seyboth Wild (n°115) a surpris son monde en s’imposant au tournoi ATP 250 de Santiago, mais il n’a pas eu la constance nécessaire pour se faire une place dans le Top 100. ce qui sera assurément son objectif pour 2021. Enfin, l’Australien John Millman (n°38), qui courait après son premier titre depuis plusieurs saisons, a enfin atteint le Graal en remportant le tournoi ATP 250 de Nur-Sultan le mois dernier.

Crédit photos : @TennisMagazine1, @lavoixdelest, @AbTennisTen, @sports_ouest, @canal_tennis

À LIRE AUSSI :

Dorian Descloix, ce coach français qui se cache derrière le renouveau de Victoria Azarenka

Gilles Cervara : « Daniil Medvedev est prêt à mourir pour gagner »

2 réflexions au sujet de “Qui sont ces cinq joueurs du Top 50 qui n’ont toujours pas remporté de trophées ?”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s