Analyses

Rolex Paris Masters – Alexander Zverev, invaincu en indoor grâce à son service ?

Ce dimanche, l’Allemand Alexander Zverev (n°7) disputera la finale du Rolex Paris Masters face au Russe Daniil Medvedev (n°5), contre qui il n’a perdu qu’une fois en six rencontres. Depuis la fin de Roland-Garros et le début de al saison en indoor, il n’a pas perdu un seul match : il en est ainsi à douze victoires d’affilée ! Sa principale arme ? Son service, qui fait des ravages !


On le sait, la terre battue n’est pas la meilleure sur face pour le jeu d’Alexander Zverev (n°7). Cependant, depuis le retour du tennis en août dernier, il a été un des joueurs les plus performants : finaliste à l’US Open, il a tout de même atteint les huitièmes de finale Porte d’Auteuil (stoppé par un très bon Jannik Sinner) et depuis, il n’a plus perdu. En effet, l’Allemand a enchaîné deux victoires d’affilée lors des deux éditions du tournoi ATP 250 de Cologne, disputé chez lui en indoor. Puis il vient d’enchaîner avec quatre victoires pour se qualifier pour la finale du Rolex Paris Masters. Ce qui porte à douze son nombre de victoires d’affilées. S’il l’emporte ce dimanche face au Russe Daniil Medvedev (n°5), il remportera donc un troisième titre de rang, une situation inédite pour lui ! Nous sommes alors en droit de nous demander quelles sont les armes qui permettent au joueur de 23 ans d’être si performant dur dur indoor. C’est bien simple, il en utilise une à merveille : son service, qui devient destructeur dans des conditions aussi rapides. On se souvient qu’il était souvent pointé du doigt ces deux dernières années pour son nombre incroyable de doubles fautes, mais cela appartient bien au passé. désormais, le joueur allemand est capable d’atteindre un ratio de 70 % de premières balles depuis le début du Rolex Paris Masters et il tente parfois des deuxièmes services à presque 200 km/h pour éviter de se faire prendre par le retour adverse. Si on prend plus en détail ses statistiques face à Rafael Nadal (n°2) en demi-finales, elles sont impressionnantes : 13 aces, 72 % de premières balles et une moyenne de 210 km/h sur la première manche. Cette arme surpuissante permet ainsi à Zverev de remporter des points plus facilement et de se sentir plus relâché quand il doit retourner le service adverse.

Cependant, si nous prenons sa victoire face au Majorquin et l’ensemble de ses victoires en indoor, il serait réducteur de ne considérer que le service d’Alexander Zverev. Depuis le début du tournoi, il parvient à se montrer dominateur dans l’échange et, face à Rafael Nadal, sa tactique était claire : agresser le n°2 mondial sur son coup droit. On le sait, l’Espagnol aime avoir du temps pour armer son coup et le frapper dans les meilleures conditions possibles. Le priver de temps, c’est l’empêcher de mettre son jeu en place et Zverev et très fort pour faire déjouer ses adversaires. Ses frappes tendues et lourdes ont ainsi transpercé la défense de plusieurs joueurs depuis le début du Rolex Paris Masters, et Nadal n’a pas échappé à la règle. Notons tout de même que le vainqueur de Roland-Garros a été un peu passif, jouant trop court, ce qui lui arrive souvent en indoor quand il manque de confiance. Ce qui n’enlève rien à la réussite du joueur allemand : lors de cette demie, il a frappé onze coups gagnants en coup droit pour seulement huit fautes directes. Et pour vous convaincre définitivement qu’il est un joueur complet en indoor, on peut ajouter que son revers peut aussi faire des ravages, notamment long de ligne, et qu’il est capable de tirer des passings de n’importe quel coin du court.

Ceci dit, Alexander Zverev devra se méfier ce dimanche en finale : quand la tension le rattrape, comme lors de la deuxième manche face à Rafael Nadal, sa première balle au service est un peu moins performante. Daniil Medvedev pourrait en tirer avantage, lui qui semble en confiance depuis le début du tournoi. Mais n’oublions pas qu’en indoor, le finaliste du dernier US Open parvient à jouer son meilleur tennis. N’avait-il pas successivement battu Roger Federer (n°4) et Novak Djokovic (n°1) lors de sa victoire aux ATP Finals de Londres en 2018 ? S’il ne se dégage pas comme le grand favori de la finale du Rolex Paris Masters, son service devrait une nouvelle fois l’aider à engranger des points faciles. Parce que, quand il est en confiance, ce coup magistral part tout seul. « Je me sens bien », a-t-il d’ailleurs déclaré en conférence de presse samedi après sa victoire en demies. « Vous savez, je suis en finale d’un Masters 1000 et je viens de battre Rafa, ce qui n’est jamais facile à faire. Je pense que tout le monde sera d’accord avec moi, là-dessus. Je pense que Daniil comme moi voulons plus que tout remporter le titre, donc j’ai hâte d’en découdre. » Peut-être y a-t-il aussi un effet David Ferrer, que l’on a vu présent dans les tribunes aux côtés de l’Allemand… En tout cas, le joueur et son entraîneur sauront trouver des solutions pour contrer le jeu de Medvedev, auquel Zverev s’est déjà adapté, sa dernière victoire contre le Russe remontant aux Masters en 2019 (en indoor). Selon nous, l’Allemand a donc un petit avantage et pourrait s’imposer en trois sets. Les dés sont jetés !

Crédit photos : @RolexPMasters

À LIRE AUSSI :

Diego Schwartzman, le « petit » qui est devenu géant

Ugo Humbert, un premier quart de finale en Masters 1000 au Rolex Paris Masters qui n’est pas « une fin en soi »…

4 réflexions au sujet de “Rolex Paris Masters – Alexander Zverev, invaincu en indoor grâce à son service ?”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s