Analyses

Novak Djokovic assuré de finir la saison n°1 mondial, ou Rafael Nadal peut-il encore le rattraper ?

Ce mercredi, en se qualifiant pour les quarts de finale du tournoi ATP 500 de Vienne, le Serbe Novak Djokovic (n°1) s’est quasiment assuré de terminer l’année en tant que n°& mondial au classement ATP. Cependant, un cas de figure très improbable permettrait encore à Rafael Nadal (n°2) de lui ravir cette place. Mais comme nous l’avons dit, ce n’est qu’une hypothèse qui semble ne pas être amenée à se réaliser…


En début d’année 2020, avant que le Coronavirus ne vienne changer la face du monde, le Serbe Novak Djokovic (n°1) avait retrouvé la place de n°1 mondial en s’imposant pour la huitième fois à l’Australian Open. Après avoir remporté quatre titres lors de cette saison tronquée et un total de 37 victoires, il serait donc logique qu’il termine sur le trône du tennis masculin pour la sixième année. Ce qui ferait de lui le détenteur du record de nombre de saisons terminées à la première place mondiale, à égalité avec l’Américain Pete Sampras. En 2020, le Serbe n’a perdu que deux rencontres : une disqualification en huitièmes de finale de l’US Open (pas besoin de revenir sur cet épisode malheureux) et une défaite sèche en finale de Roland-Garros face à son dauphin au classement, l’Espagnol Rafael Nadal (n°2). Ce mercredi, le joueur de 33 ans sa ainsi gardé toutes les cartes en main pour garder sa place sur le trône, en se qualifiant pour les quarts de finale du tournoi ATP 500 de Vienne après avoir éliminé le Croate Borna Coric (n°24) en deux sets 7-6 (11), 6-3.

Mais attention, il existe une hypothèse, certes un peu invraisemblable, qui permettrait à Rafael Nadal de tenter de reprendre la place de n°1 mondial à Djokovic. Pour cela, il faudrait que le Majorquin réalise un bon parcours la semaine prochaine au Rolex Paris Masters, ce qui est jouable. Seulement, la semaine suivante, il faudrait qu’il demande une wild card pour le tournoi ATP 250 de Sofia ! Ce qui paraît beaucoup moins plausible, l’Espagnol ne jouant que rarement des tournois de cette catégorie. Par ailleurs, si on prend en compte le calcul mathématique, il faudrait que Nadal s’impose au Rolex Paris Masters, au tournoi ATP 250 de Sofia et lors des ATP Finals de Londres pour espérer redevenir n°1 mondial au classement ATP. On vous l’avait dit, la chance est infime pour que ce la arrive. D’ailleurs, cette place n’est plus un réel objectif pour le taureau de Manacor, qui est moins à l’aise en indoor que sur dur extérieur. En effet, il na’ jamais triomphé à Paris-Bercy, ni aux Masters de fin d’année. Enfin, toutes ces hypothèses pourraient rapidement voler en éclat si Novak Djokovic s’impose cette semaine au tournoi ATP 500 de Vienne, ce qui lui assurerait définitivement de terminer l’année à la première place mondiale.

Comme nous l’avons évoqué, le Serbe rejoindra ainsi Pete Sampras au nombre de saisons terminées à la place de n°1 mondial, avec cependant une petite différence. En effet, le joueur américain était parvenu à réaliser cet exploit lors de six saisons consécutives, ce qui n’est pas le cas de Serbe. Cela n’enlève rien de sa performance et il sera prêt à relever l’ultime défi, pour lui en tout cas : aller titiller Roger Federer (n°34) et son record du nombre de semaines passées en tant que n°1 mondial, bloqué à 310. En assurant sa place sur le trône du tennis mondial, Novak Djokovic s’assure presque d’égaler et dépasser ce record lors du premier trimestre de la saison 2021. D’autant plus qu’on le sait, l’Australian Open est son Grand Chelem favori, celui où il compte le plus de titres. Le Serbe devrait donc faire tomber plusieurs records dans les semaines et les mois à venir. Nous n’avons pas fini d’entendre parler de l’éternel débat du GOAT (Greatest Of All Time, le joueur de tous les temps) entre les membre du Big 3.

Crédit photos : @le10sport, @atptour

À LIRE AUSSI :

Le confinement et l’absence de public, les pires ennemis de Gaël Monfils ?

Andrey Rublev, déjà quatre titres en 2020 et une ascension qui n’a pas été perturbée par le Coronavirus

3 réflexions au sujet de “Novak Djokovic assuré de finir la saison n°1 mondial, ou Rafael Nadal peut-il encore le rattraper ?”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s