Reportages

Et si nous partions à la découverte d’Ugo Humbert ?

Ce dimanche, le Français Ugo Humbert (n°38) disputera sa deuxième finale sur le circuit ATP. Mais connaissez-vous vraiment ce jeune joueur de 22 ans, qui représente l’avenir du tennis français ? Si ce n’est pas le cas, nous vous proposons de découvrir cet homme simple, discret et qui ne fait parler de lui que grâce à ses résultats.


Ces deux dernières années, en 2018 et 2019, nous vous avions déjà parlé du jeune Ugo Humbert (n°38) ! D’une part parce qu’il a connu une belle ascension en Challenger, mais aussi parce qu’il a fait partie de cette Next Gen qui tient tant à cœur à l’ATP. En 2020, malgré la pause forcée du tennis à cause de la pandémie de Covid-19, le Messin a poursuivi son ascension, remportant son premier titre ATP et sa première victoire sur un membre du Top 10. S’il n’a pas (encore) percé en Grand Chelem, nous pensons que cela ne saurait tarder. Ce samedi, il a sauvé quatre balles de match face au Britannique Daniel Evans (n°35) pour se qualifier pour la finale du tournoi ATP 250 d’Anvers (victoire 4-6, 7-6 [7], 6-4). L’occasion pour nous de vous faire découvrir un peu plus ce jeune joueur de 22 ans, qui a déclaré après la rencontre : « Le début du match n’a pas été facile car il ne m’a pas donné beaucoup de rythme et tout à coup il a accéléré. J’avais besoin de trouver une solution et je suis venu davantage au filet. J’avais quatre balles de match contre moi, mais je suis resté fort mentalement et j’ai saisi les opportunités. Je suis resté agressif et quand j’ai remporté le deuxième set, je savais que j’avais repris la marche en avant. Je suis très heureux d’atteindre une deuxième finale sur le circuit ATP. »

Ugo Humbert est né le 26 juin 1998 à Metz, en Moselle. À l’âge de 12 ans, il a quitté sa ville pour rejoindre le pôle France de Poitiers, en Poitou-Charentes. Aujourd’hui, il vit au Luxembourg, à une soixantaine de kilomètres de Metz. Selon le site officiel de l’ATP, le joueur français mesure 1,85 m pour 73 kg. Mais ce qui nous intéresse plus, c’est son parcours. En janvier 20156, Humbert atteignait son meilleur classement chez les Juniors, une 18ème place mondiale. C’est cette année-là qu’il est passé professionnel et qu’il a commencé à disputer des tournois Futures. L’année suivante, en 2017, il explose : il passe de la 1008ème place au 381ème rang mondial au classement ATP. En 2017, il remporte ainsi son premier titre professionnel au tournoi ITF de Bagnères-de-Bigorre (25 000 $ )et atteint une autre finale en Future. En fin d’année, il atteint pour la première fois de sa jeune carrière les quarts de finale d’un Challenger, à Brest, avec au passage un succès sur l’Italien Matteo Berrettini, alors 123ème joueur mondial. Il dispute enfin les qualifications du Rolex Paris Masters et remporte sa toute première victoire face à un membre du Top 100, l’Italien Thomas Fabbiano (alors 73ème mondial). En 2018, Humbert perce à l’échelon suivant, au niveau des Challengers. Mais avant, il glane trois nouveaux titres sur le circuit ITF (Genève, Gatineau et Bourg-En-Bresse). Puis vient le tour de ses premiers trophées sur le circuit Challenger. Il en gagne trois coup sur coup en deuxième partie de saison : Ségovie, Ortisei et Andria, se montrant intraitable sur dur. Il poursuivra son ascension en 2019, avec trois nouveaux titres en Challenger (Cherbourg, Istanbul et Brest) tout en faisant ses premiers pas sur le circuit ATP.

En 2020, la saison avait bien commencé pour Ugo Humbert. En effet, en janvier dernier, il avait remporté son premier titre sur le circuit ATP au tournoi ATP 250 d’Auckland, en Nouvelle-Zélande. Une nouvelle fois sur dur. En finale, il avait dominé son compatriote Benoît Paire en trois sets 7-6 (2), 3-6, 7-6 (5). Auparavant, il avait également pris le meilleur sur le Canadien Denis Shapovalov (alors n°13) et sur l’Américain John Isner (alors n°20). Comme nous l’avons déjà évoqué, il tentera de glaner un deuxième trophée ce dimanche au tournoi ATP 250 d’Anvers, face à l’Australien Alex De Minaur (n°29) en finale. Seule ombre au tableau de cette saison 2020 perturbée par le Coronavirus, les résultats d’Ugo Humbert en Grand Chelem : élimination au premier tour à l’Australian Open et à Roland-Garros, au deuxième tour à l’US Open. Il peut faire mieux et nous pensons être en droit d’attendre de meilleurs résultats en 2021. Notez qu’il avait tout de même atteint les huitièmes de finale à Wimbledon en 2019 (avec de belles victoires sur Gaël Monfils et Félix Auger-Aliassime, avant de buter sur Novak Djokovic). Depuis fin 2019, le Messin est entraîné par son préparateur physique, Cyril Brechbühl. Il collaborait auparavant avec Cédric Raynaud, qui l’a coaché de 2014 à 2019 et l’a amené de – 2/6 au top 50 mondial.

Cette saison, Ugo Humbert a également remporté sa première victoire face à un membre du Top 10. C’était le mois dernier, lors du tournoi ATP 500 d’Hambourg, disputé juste avant Roland-Garros. Le Tricolore avait ainsi éliminé le Russe Daniil Medvedev (n°5 mondial), au premier tour, en deux sets 6-4, 6-3. Une victoire de prestige sur terre battue, qui est loin d’être sa meilleure surface mais qu’il semble apprivoiser petit à petit. Il a d’ailleurs un bilan positif face aux membres du Top 20 : huit victoires pour six défaites. Enfin, en bon Messin, Ugo Humbert supporte le club de football de sa ville, le FC Metz, de retour en Ligue 1 depuis la saison 2019-2020. Et si vous ne le saviez pas, il joue du piano ! Il est même un excellent musicien et, à plusieurs reprises, il a diffusé des vidéos de lui jouant un morceau sur les réseaux sociaux. Il joue également de la guitare. Un vrai virtuose !

View this post on Instagram

One of my favourite piano songs #piano

A post shared by Ugo Humbert (@ugohumbert) on

Crédit photos : @WeAreTennis, @atptour, @ASB_Classic

À LIRE AUSSI :

Anvers – Quand Karen Khachanov pète les plombs à cause de l’absence du Hawk-Eye et relance le débat sur la vidéo

Novak Djokovic : « Mon ambition peut gêner certaines personnes, mais je veux être le meilleur de l’histoire »

4 réflexions au sujet de “Et si nous partions à la découverte d’Ugo Humbert ?”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s