Infos

Coronavirus – L’Australian Open déjà menacé d’annulation ? Craig Tiley veut à tout prix l’éviter…

Les mesures drastiques mises en place par lz gouvernement australien pour lutte contre la propagation du Coronavirus rendent l’avenir de l’Australian Open très incertain. Raison pour laquelle son directeur, Craig Tiley, a appelé à des solutions et a proposé des alternatives.


À cause du Coronavirus, qui continue de se propager à travers le monde entier, les choses ne semblent pas se passer comme prévu. Ce qui pourrait encore avoir des conséquences sur le tennis professionnel, au-delà de la saison actuelle. En effet, l’édition 2021 de l’Australian Open semblerait menacée. Les organisateurs du premier Grand Chelem de la saison voudraient créer une bulle sanitaire, et peut-être même bénéficier d’un vaccin, pour que leur tournoi puisse se dérouler au mieux. Mais à trois mois de l’échéance, cela ressemble plus à une utopie. Le gouvernement australien a en effet annoncé qu’il n’autoriserait pas les touristes à entrer dans le pays avant 2022 ni d’ailleurs les Australiens à quitter le pays, selon le journal britannique Independent.

La réaction de Tennis Australia (la fédération australienne, ndlr) n’a ainsi pas tardé à être connue. « Nous arrivons à un moment décisif et nous avons besoin de l’engagement ferme des autorités sanitaires et des gouvernements si nous voulons continuer avec la célébration du tournoi », a déclaré Craig Tiley avec inquiétude, à travers des propos recueillis par reuters.com. « Dans une période comprise entre deux semaines et un mois, il est nécessaire d’être clair sur ce que vous pouvez savoir, s’ils ouvriront les frontières et si nous pourrons organiser plusieurs tournois avant le Grand Chelem dans plusieurs villes. Nous y sommes préparés, mais s’il n’y a pas d’exemptions pour les athlètes et que les frontières restent fermées, nous devons reconsidérer tout ce que nous avions préparé.« 

Jusque-là, l’idée était d’établir des bulles sanitaires et de supposer que tous les jou moieurs devraient passer par une quarantaine, mais avec cette restriction ferme à la mobilité, les choses pourraient se compliquer. « Nous supposons naturellement que tous les joueurs venant de l’étranger doivent subir une quarantaine de 14 jours, mais nous avons besoin d’espaces où ils pourront s’entraîner pendant cette quarantaine, où ils pourront mener une vie normale, sans contact social clair », a ajouté le président de Tennis Australia. « Vous ne pouvez pas demander à un joueur de passer deux semaines en quarantaine, puis de jouer un Grand Chelem. » Craig Tiley semble – à juste titre – nerveux devant les inconnues qui planent sur un tournoi vital pour la fédération australienne et pour le tennis en général.

Par ailleurs, il a réaffirmé sa volonté de jouer avec du public dans les tribunes, en réduisant la capacité d’accueil, qui devait être de 50% des places disponibles, à seulement 25%, soit le quart de la capacité d’accueil. Le problème est que non seulement la frontière internationale est fermée à ce jour, mais qu’il existe de sévères restrictions pour se déplacer d’un État à un autre à l’intérieur même de l’Australie, ce qui mettrait en échec la tenue de l’ATP Cup chez les hommes, ainsi que des autres tournois avant l’Australian Open, prévu du 18 au 31 janvier 2021. Cependant, Craig Tiley a évoqué la possibilité de déplacer à Melbourne les tournois de l’ATP Cup, prévus à Brisbane, Adélaïde et Hobart début janvier. Une exemption de cette règle de mobilité restreinte pour les athlètes sera essentielle et Craig Tiley la demande ouvertement, donnant l’exemple de l’AFL, la ligue de football australienne qui se déroule en ce moment. Quoiqu’il en soit, les prochaines semaines seront décisives pour le tennis mondial, l’Australian Open et le début de la saison 2021.

Crédit photos : @LesoirSports, @LuxTennisTrips, @AustralianOpen

À LIRE AUSSI :

Coronavirus – La folle histoire de Sam Querrey, qui a fui la Russie après avoir été testé positif à St Pétersbourg

Sorti d’entrée au tournoi ATP 250 de Cologne, Andy Murray inquiète…

2 réflexions au sujet de “Coronavirus – L’Australian Open déjà menacé d’annulation ? Craig Tiley veut à tout prix l’éviter…”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s