Reportages

Le Shanghai Rolex Masters, un tournoi où Andy Murray et Novak Djokovic ont connu beaucoup de succès

Cette semaine, le circuit masculin aurait dû déposer ses valises à Shanghai, en Chine, pour l’avant-dernier Masters 1000 de la saison. Comme tout le monde le sait, toute la tournée asiatique a été annulée à cause du Coronavirus. Ce qui ne va pas nous empêcher de revenir sur les plus grands moments de ce tournoi mythique, où Andy Murray et Novak Djokovic ont connu certains de leurs plus grands succès.


Le Masters 1000 de Shanghai, plus communément appelé le Shanghai Rolex Masters, aurait dû célébrer son trentième anniversaire cette semaine. Tout d’abord terre d’accueil des ATP Finals de 2005 à 2008, dans son célèbre Qi Zhong Tennis Center au toit reconnaissable entre mille, il est ensuite devenu l’avant-dernier Masters 1000 de la saison. Entre 2009 et 2013, il a même remporté le prix du meilleur Masters 1000 de l’année décerné par l’ATP. Mais quels sont les champions les plus titrés en Chine ? C’est le Serbe Novak Djokovic (n°1) qui détient le record de titres au Shanghai Rolex Masters, lui qui n’est jamais meilleur que sur dur. Il a soulevé le trophée à quatre reprises, les deux premières fois en 2012 et 2013. Il lui a fallu à chaque fois trois sets pour l’emporter. En 2012, il avait battu Andy Murray en trois sets 5-7, 7-6 (11), 6-3 après 3h21 de jeu, ce dernier mettant toutes ses forces dans la bataille pour conserver son trophée une troisième fois consécutive. L’année suivante, le Serbe avait pris le meilleur sur l’Argentin Juan Martin del Potro en trois sets 6-1, 3-6, 7-6 (3). Le n°1 mondial a également gagné le titre en 2015, grâce à une victoire finale sur le Français Jo-Wilfried Tsonga en deux sets 6-2, 6-4 et en 2018, en dominant le Croate Borna Coric en deux sets 6-3, 6-4 en finale.

De son côté, le Britannique Andy Murray (n°115) se trouve juste derrière, puisqu’il a remporté le titre trois fois. Il y a fait ses débuts en 2010, battant Roger Federer (n°4) en deux sets 6-3, 6-2 en 85 minutes en finale, grâce notamment à quatre breaks. En 2011, il a été le premier joueur à conserver son titre, soulevant son deuxième trophée à Shanghai en dominant l’Espagnol David Ferrer en deux sets 7-5, 6-4 en finale. Cette victoire était venue compléter trois semaines de rêve pour le joueur écossais lors de la tournée asiatique, puisqu’il avait remporté trois tournois : Bangkok, Tokyo et donc Shanghai. Enfin, après quelques années de disette, il est revenu soulever le trophée en 2016, en battant l’Espagnol Roberto Bautista Agut (n°13) en deux sets 7-6 (1), 6-1 en finale.

Dans tout ça, Roger Federer (n°4) n’a gagné que deux titres lors du Shanghai Rolex Masters. La première fois en 2014, en prenant le meilleur sur le Français Gilles Simon (n°57) en deux sets 7-6 (6), 7-6 (2) en finale. La deuxième fois, ce fut en 2017, lors d’une saison pleine de réussite après une opération du genou l’ayant tenu longtemps éloigné des courts. Il avait battu l’Espagnol Rafael Nadal (n°2) en deux sets 6-4, 6-3 en finale. Cette rencontre s’est déroulée environ 10 ans après leur affrontement en finale du Masters en 2007, exactement au même endroit. Ils étaient d’ailleurs au coude à coude pour la place de n°1 mondial en fin de saison, remportant son quatrième match d’affilée contre le Majorquin. Le Suisse avait ainsi décroché sa 700ème victoire sur le circuit ATP et son 94ème titre (le plaçant à égalité avec Ivan Lendl), mais Nadal avait terminé l’année à la première place mondiale.

Si le Russe Nikolay Davydenko a été le premier vainqueur à Shanghai sous son appellation de Masters 1000 en 2009, il aura fallu attendre 10 ans pour lui trouver un successeur. L’année dernière, au terme d’une saison époustouflante, Daniil Medvedev (n°6) avait soulevé le trophée. Il mettait ainsi fin à la domination de Djokovic, Murray et Federer à Shanghai. En finale, il avait pris le meilleur sur l’Allemand Alexander Zverev (n°7) en deux sets 6-4, 6-1, bien que ce dernier menait 4-0 dans leur face-à-face avant cette rencontre décisive pour le titre. Le russe remportait alors son deuxième titre en Masters 1000, le tout sans perdre le moindre set, après avoir déjà disputé la finale de l’US Open quelques semaines auparavant et remporté son premier titre dans cette catégorie de tournois à Cincinnati. « Celui-ci est incroyable parce que je pense que Shanghai est l’un des plus prestigieux Masters 1000 du circuit », avait déclaré Medvedev après sa victoire. « Surtout au cours des neuf dernières années, il n’y a eu que trois joueurs qui ont réussi à gagner ici, donc c’est vraiment spécial d’avoir ma photo dans le couloir pour les prochaines années. »

Crédit photos : @SH_RolexMasters, @photo_cns, @Betfair, @legitngnews, @Javier_Panzardo

À LIRE AUSSI :

Roland-Garros – Quelle a été la stratégie payante de Rafael Nadal pour étouffer Novak Djokovic en finale ?

Roland-Garros – Elsa Jacquemot, titrée en Juniors, représente-t-elle l’avenir du tennis féminin français ?

2 réflexions au sujet de “Le Shanghai Rolex Masters, un tournoi où Andy Murray et Novak Djokovic ont connu beaucoup de succès”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s