Interviews

Eugenie Bouchard : « J’ai l’impression d’être dans la meilleure forme de ma vie »

Loin de l’US Open et des courts en dur, c’est sur terre battue que la Canadienne Eugenie Bouchard (n°167) est revenue à la compétition ces dernières semaines après la pause forcée du tennis. Classée au-delà du Top 300 il y a encore quelques semaines, elle est de retour ans le Top 200 et bénéficiera d’une wild card pour disputer Roland-Garros à partir du 27 septembre. L’occasion pour la joueuse de revenir, au cours d’une interview, sur ce retour au premier plan.


Alors que la deuxième semaine de l’US Open battait son plein à New York, la Canadienne Eugenie Bouchard (n°167) faisait enfin parler d’elle plus grâce à son tennis que par ses apparitions dans les pages people des magazines. Finaliste au tournoi WTA d’Istanbul, sur terre battue, elle a enfin retrouvé le Top 200 au classement et semble avoir profité de la pause forcée du tennis due à la crise du Coronavirus. Ainsi, lors d’une interview avec le média TSN, la joueuse de 26 ans a évoqué sa joie d’avoir retrouvé la compétition, mais aussi le temps passé à Las Vegas avec Gil Reyes, Andre Agassi et Steffi Graf pendant l’absence du tennis professionnel. Mais avant, Bouchard est revenue sur l’invitation qu’elle a reçue pour disputer le tournoi de Roland-Garros à partir du 27 septembre prochain. « Au début, je ne pouvais pas y croire », a-t-elle ainsi révélée. « Nous allions demander un joker pour les qualifications. J’ai été très surprise et je suis très excitée. Ce sera mon seul tableau principal en Grand Chelem cette année, donc j’ai hâte d’y être. » En attendant, comme nous l’avons déjà évoqué, la Canadienne a disputé la semaine dernière la finale à Istanbul, après avoir dû passer par les qualifications. en somme, elle disputé sept rencontres en sept jours, une première pour elle depuis bien longtemps. « La semaine dernière, ça a été un tournoi très condensé, j’ai dû jouer sept matchs en sept jours, donc je n’ai littéralement pas eu de jour de congé », a commenté la joueuse canadienne. « En fait, j’ai aussi joué un match de double, donc c’était huit matchs en sept jours, je ne me souviens même pas de la dernière fois que j’ai fait ça. Pouvoir se remettre des matchs, revenir et être préparée mentalement et physiquement pour le prochain… si tu m’avais dit ça en début de semaine, je ne t’aurais pas cru. Je suis très fière de mon endurance et de ma constance. »

Durant le confinement, Eugenie Bouchard semble s’être posée les bonnes questions, elle qui était retombée à la 332ème place mondiale au classement WTA en mars dernier. « L’essentiel était la forme physique », a révélé la joueuse de 26 ans. « J’ai passé toute la quarantaine à aller au gymnase presque tous les jours. Je n’ai pas pris de congé et c’était parfois difficile mentalement. Il est difficile de ne pas avoir un objectif final en vue. Et vous pensez : ‘Pour quoi je m’entraîne ? Allons-nous jouer au tennis cette année ?’ Mais je suis fière de la façon dont j’ai continué à avancer, sachant que cela en vaudrait la peine. Et voir les résultats maintenant est la confirmation de ce dur travail. Cela a été un long moment de préparation. Lorsqu’ils ont annoncé la suspension initiale de six semaines, j’ai commencé à m’entraîner le lendemain. Je ne voulais pas, mais mon entraîneur m’a dit : ‘Demain, nous allons sur le terrain et nous allons au gymnase. Nous continuons avec la routine.’ Avec le recul, c’était bien de ne pas la changer ou de partir en vacances, mais juste de rester concentrée. Je m’entraînais encore six jours par semaine et je prenais un jour de congé. J’en vois les résultats. J’ai l’impression d’être dans la meilleure forme de ma vie. » Elle a d’ailleurs passé du temps à Las Vegas pendant cette pause forcée, avec à ses côtés Gil Reyes, mais aussi les anciennes gloires du tennis Andre Agassi et Steffi Graf. « Ce sont des gens formidables », a tenu à souligner Eugenie Bouchard. « Ils sont très généreux. Ils veulent m’aider et je suis très reconnaissante du temps qu’ils passent avec moi. Ils sont au gymnase et nous parlons de certains de mes jeux, ou Andre et Steffi partagent les expériences de leur carrière et leurs réflexions sur mon jeu. Ce sont des légendes absolues. Je suis très reconnaissante de toute leur aide. Et c’est aussi grâce à Gil et à ma grande relation avec lui. »

Enfin, la joueuse canadienne semble faire partie de celles qui, à l’instar de Victoria Azarenka (n°14), savent rendre positif le confinement, la pause du tennis et tout ce que vivent les professionnels du tennis en cette saison 2020 très particulière. « J’ai l’impression que j’apprécie davantage », a confié Eugenie Bouchard. « J’ai l’impression que beaucoup de gens disent ça maintenant après la pause, mais je pense que c’est vrai. C’est un cliché, mais c’est honnête. Quand quelque chose vous est pris, vous l’appréciez. Même pendant une semaine comme la dernière, difficile physiquement et mentalement. Je me suis retrouvée au milieu d’un troisième set difficile en disant : ‘Oh mon Dieu, j’adore ce moment.‘ Et c’est difficile. Ce n’est pas amusant comme si vous étiez sur la plage, mais c’est la joie de faire l’effort et d’essayer d’être la meilleure que vous pouvez être. En fait, je me suis surprise à apprécier ça. Avant, j’avais l’habitude de le voir d’une manière négative. » Nous attendons désormais de voir dans quelles dispositions la Canadienne sera de retour en Grand Chelem, dans une dizaine de jours, du côté de la Porte d’Auteuil.

Crédit photos : @TennisChampIst, @Equipe_Canada

À LIRE AUSSI :

Il était une fois… 2009, quand Juan Martin del Potro remportait son seul titre en Grand Chelem à l’US Open face à Roger Federer

Rome – Lorenzo Musetti, premier joueur né en 2002 à remporter une victoire sur le circuit ATP

3 réflexions au sujet de “Eugenie Bouchard : « J’ai l’impression d’être dans la meilleure forme de ma vie »”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s