Interviews

Alizé Cornet : « J’ai fait du mieux que j’ai pu avec ce que j’avais »

Malgré un gros combat, Alizé Cornet (n°56) s’est inclinée ce lundi en huitièmes de finale de l’US Open. Battue par Tsvetana Pironkova, la joueuse tricolore a été jusqu’au bout d’elle même, comme elle l’a expliqué en conférence de presse.


Mentalement, Alizé Cornet (n°56) aura montré de belles choses durant cet US Open. Largement menée pendant toute la première partie de son huitième de finale face à Tsvetana Pironkova, elle aura tout de même sauvé plusieurs balles de match pour s’offrir un troisième set. Bien que ce ne fut pas suffisant, a-t-elle pensé que c’était un tournant du match ? « Non, je suis juste dans le moment présent », a répondu la Niçoise en conférence de presse. « C’est bien que le match continue et que j’ai une chance de gagner. Je suis fière d’avoir gagné ce deuxième set car j’étais vraiment en mauvaise position. Elle est tellement surprenante et étonnante. Elle a très bien débuté le troisième, moi aussi. Ce jeu à 4-3 sur mon service a été charnière et m’a coûté un peu cher. J’ai donné tout ce que j’avais sur ce match, même ce que je n’avais pas. Que faire de plus ? À part s’incliner devant une fille qui a été un peu meilleure que moi. Bien sûr, il y a des choses que j’aurais pu mieux faire, plein, mais j’ai fait du mieux que j’ai pu avec ce que j’avais. » La Française a ensuite eu quelques mots pour sa surprenante adversaire bulgare, de retour après trois ans d’arrêt pour avoir donné naissance à son premier enfant. « Elle joue comme si elle n’avait jamais arrêté », s’est étonnée Alizé Cornet. « J’ai retrouvé la Pironkova de l’époque. Elle ne m’a jamais trop réussi. Je savais à quoi m’attendre. Son revers est super efficace, c’est un laser. Il va très vite, il est profond et dur à jouer. Je savais qu’il fallait que j’oriente plus le jeu sur son coup droit. J’aurais pu et dû le faire plus. Après, en coup droit, elle sortait parfois des sortes de demi-smashes. Elle sert bien, elle n’a rien lâché. Peut-être qu’elle joue avec plus de relâchement maintenant. La clé, c’est peut-être d’avoir un gosse ! Je vais peut-être m’y mettre moi aussi. C’était frustrant comme match car je voyais que j’avais un peu de place en même temps, elle ne m’en a pas donné tant que ça. »

De retour à Cincinnati et sur cet US Open après presque six mois d’arrêt, Alizé Cornet a dressé un premier bilan de ce come-back à la compétition. « C’est positif », a-t-elle déclaré. « Plein de choses se sont mises en place sur ces deux tournois. J’ai l’impression d’être dans une période où il y a une vraie évolution qui est en train de se mettre en place. Je le sens sur le terrain et en dehors dans ma mentalité. J’ai vraiment l’impression de passer un cap. C’est assez rare car, en général, ce sont plutôt des évolutions progressives, petite pierre par petite pierre. Là, il y a un gros changement qui se fait. Je suis très déçue de ne pas être allée en quarts et de ne pas jouer Serena sur le Arthur-Ashe car ça me faisait rêver, mais j’ai tellement de choses à retirer de ces matches. Des choses qui me surprennent moi-même. J’ai vraiment découvert une nouvelle joueuse, une autre joueuse. Parfois j’ai même l’impression que ce n’est pas moi sur le court, c’est le nouveau moi. C’est super. Je vois que mentalement je vais peut-être pouvoir aller chercher des choses plus grandes. Tennistiquement, il y a encore plein de choses à bosser mais mentalement il y a vraiment eu un gros boulot d’effectué. Je suis très optimiste pour la suite. » Quant à la suite, elle se fera sur terre battue pour la Tricolore. Qui ne disputera pas le tournoi de Rome, comme elle l’a dit. « Non, c’est trop court pour enchaîner sur terre battue », a confirmé la 56ème joueuse mondiale. « Je vais rentrer en France mercredi et je ne me vois pas jouer dès lundi à Rome. En plus, j’ai très mal au dos depuis le début du tournoi. Il va falloir que je fasse en sorte de faire disparaître cette douleur. Normalement, si tout va bien, j’irai à Strasbourg où j’espère avoir une wild-card. Ensuite, Roland. J’ai besoin d’avoir une petite période de temps sur terre pour me préparer au mieux. Là, c’est un peu dur de penser à la suite, il va falloir digérer et j’espère que j’aurais d’autres occasions pour faire mon premier quart de finale en Grand Chelem. »

Pour finir, la Niçoise s’est exprimée sur cette édition un peu folle du Grand Chelem new-yorkais, avec l’histoire du test positif de Benoît Paire (n°23) et la disqualification de Novak Djokovic (n°1). « Et tous ces matches où les joueurs ont perdu avec des balles de match », a ajouté la joueuse française. « On a parlé de Kiki (Mladenovic) mais il y a Stefanos (Tsitsipas) qui a perdu avec six balles de match, il y a Kvitova qui a perdu avec quatre balles de match. J’aurais bien aimé perpétuer le mythe sur ce tournoi après avoir sauvé une balle de match. Il y a des revenantes, beaucoup de surprises dans les deux tableaux mais ça ne m’étonne pas. Il y a eu un break long et on savait que ça allait inclure des surprises au niveau tennistique et mental. Là, on va avoir un nouveau vainqueur chez les hommes. Chez les filles, on n’est pas à l’abri d’avoir aussi une énorme surprise. Le tennis est surtout un sport d’adaptation et les joueurs qui sont encore en course sont là parce qu’ils ont réussi à s’adapter mieux que les autres, à accepter les contraintes et à jouer. Je trouve ça beau aussi ce Grand Chelem. »

Crédit photos : @usopen

À LIRE AUSSI :

US Open – Quelles conséquences auront le geste d’humeur de Novak Djokovic et sa disqualification ?

US Open – Au-delà des polémiques, la surprise de la première semaine se nomme Tsvetana Pironkova

6 réflexions au sujet de “Alizé Cornet : « J’ai fait du mieux que j’ai pu avec ce que j’avais »”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s