Reportages

US Open – Une nouvelle surface plus rapide, les attaquants privilégiés ?

Si vous avez suivi les premières rencontres disputées depuis une semaine à New York, sur le site même de l’US Open, pour le compte du tournoi de Cincinnati, cela ne vous a peut-être pas échappé. Les courts ne sont plus exactement les mêmes, résultat d’un changement de surface, rendue a priori plus rapide que les années précédentes. Explications.


Depuis 1978, l’US Open se dispute au Billie Jean King Tennis Center. Au départ, la surface utilisée était le DecoTurf, une surface en dur qui n’avait pas été changée depuis. Ce qui a été fait cette année, les organisateurs du Grand Chelem new-yorkais ayant décidé de changer de fournisseur et ayant signé un partenariat de cinq ans avec Laykold. La société Advanced Polymer Technology a donc eu l’honneur de refaire tous les courts de l’US Open, du Stadium Arthur Ashe au plus petit court annexe. Le Laykold est déjà une surface utilisée pour le Masters 1000 de Miami et pour le tournoi ATP 250 de New York, ainsi que pour six tournois Challengers en France et cinq aux États-Unis. « Laykold est reconnu dans l’industrie des courts de tennis depuis 75 ans et ajouter l’US Open à notre liste d’événements majeurs à travers le monde est un moment décisif pour nous », a déclaré Jim Sacco, directeur de l’exploitation d’Advanced Polymer Technology. « Nous attendions une opportunité de montrer notre qualité lors du plus grand tournoi de tennis du monde, et nous sommes ravis d’avoir été choisis. Nous sommes prêts pour le tournoi du Grand Chelem. »

Concrètement, qu’est-ce que cette nouvelle surface va changer ? Comme nous avons pu le voir lors du tournoi de Cincinnati, qui se poursuivra ce vendredi après une journée de pause en lien avec les événements tragiques que vivent les États-Unis, le Laykold a l’air d’être plus rapide que l’ancienne surface. Dès les premiers matches, le Belge David Goffin (n°10) s’est exprimé à ce sujet, notamment après sa victoire au deuxième tour face au Croate Borna Coric (n°33) en deux sets 7-6 (6), 6-4. « Cette surface est très rapide, donc si vous jouez de manière agressive et si vous servez bien, cela fait une différence », a déclaré le joueur belge. Même son de cloche du côté de la tête de série n°1 féminine, la Tchèque Karolina Pliskova (n°3). « Je ne sais pas pour quelle raison ils ont fait des courts aussi rapides mais oui, il faut beaucoup de temps pour s’y habituer et apparemment une semaine ne me suffisait pas », a-t-elle expliqué après sa défaite d’entrée au deuxième tour face à la Russe Veronika Kudermetova (n°41) en deux sets 7-5, 6-4.

Avec l’expérience, on sait que le ressenti des joueuses et des joueurs peut être proche de la réalité comme il peut s’en éloigner. Alors, ces nouveaux courts en Laykold sont-ils réellement plus rapides que les anciens en DecoTurf ? D’après Danny Zausner, directeur des opérations de l’USTA, c’est une évidence, les nouveaux courts sont un peu plus rapides que les anciens. « Nous avons fait des tests et des mesures qui permettent de qualifier ces courts comme étant d’une rapidité moyenne », a-t-il déclaré dans des propos recueillis par Sports Business Daily. « Ils sont entre 20% et 30% plus rapides que l’an dernier et c’est ce que nous recherchions avec le changement. » D’après ces tests et ces mesures, les courts de l’US Open seraient ainsi plus rapides que les courts des neuf Masters 1000 qui se jouent sur le circuit ATP. Voilà pourquoi nous ne sommes pas à l’abri de quelques surprises lors du Grand Chelem qui débutera ce lundi 31 août, comme prévu et malgré la situation sanitaire. Des surprises, il y en a d’ailleurs déjà eu lors du tournoi de Cincinnati, avec notamment la renaissance du Canadien Milos Raonic (n°30), dont le service semble s’être parfaitement adapté à la rapidité des courts en Laykold !

Crédit photos : @PTP_Tennis, @CincyTennis

À LIRE AUSSI :

US Open – Novak Djokovic accompagné de Stefanos Tsitsipas et Alexander Zverev, Dominic Thiem tombe sur Daniil Medvedev

Milos Raonic, impressionnant depuis le début au Masters 1000 de Cincinnati, est-il un candidat au titre ?

11 réflexions au sujet de “US Open – Une nouvelle surface plus rapide, les attaquants privilégiés ?”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s