Reportages

Kristina Mladenovic et Alizé Cornet tout sourire, Benoît Paire malade : à Cincinnati, le tennis s’est relancé

Ce samedi, la grande fête du tennis a ainsi repris du côté de New York, pour le début du tournoi de Cincinnati. Après presque six mois d’arrêt, toutes et tous n’ont pas vécu cette première journée de la même façon, ni avec la même réussite. Retour sur les principaux faits de ce retour du tennis post-COVID, dans une bulle où tout semble être bien géré pour le moment…


Retour réussi pour les uns…

Ce samedi, la Française Kristina Mladenovic (n°44) était l’une des premières sur les courts du Billie Jean King Tennis Center pour entamer le Premier 5 de Cincinnati. Si elle a eu un petit trou d’air au deuxième set, cela ne l’a pas empêché de prendre le meilleur sur la Lettone Anasatasija Sevastova (n°43) en deux sets 6-3,6 -4. « J’ai fait une bonne prépa de dix jours sur dur avant de venir ici », a-t-elle confié à nos confrères du quotidien L’Equipe. « Je suis contente que ça paye dès le premier jour. J’ai eu des sensations très satisfaisantes pour mon premier match de ce niveau face à une adversaire difficile à jouer. C’était un match solide, dans des conditions pas simples, humides et chaudes. » De son côté, Alizé Cornet (n°60) n’a connu aucun souci pour rallier le deuxième tour, après avoir éliminé l’Américaine Catherine McNally (n°124) en deux sets 6-0, 6-4. « Je savais que j’étais prête, aussi prête que possible », a déclaré la Niçoise à L’Equipe. « Je ne savais pas trop à quoi m’attendre avec cette joueuse que je n’avais jamais vue jouer, sauf peut-être une fois à la télé. J’ai bien appliqué mon plan de jeu, j’ai fait un premier set super solide. J’ai presque eu l’impression que je n’avais pas arrêté pendant tous ces mois donc c’est bon signe. » Cette belle réussite est peut-être la conséquence d’une envie de jouer, d’en découdre comme diraient certains. Quoiqu’il en soit, Cornet a déjà hâte de retrouver Sofia Kenin (n°4), tête de série n°2, au deuxième tour. « J’ai envie de gagner des matches, de me remettre dans le bain et de retrouver ces pics d’adrénaline qu’on peut avoir sur le circuit », a-t-elle ajouté. « Mais c’est une bonne chose, c’est un bon stress, ce n’est pas un stress paralysant, c’est un stress excitant, avec l’envie d’en découdre. » De son côté, Mladenovic a fait parler son enthousiasme pour nous rassurer sur la bulle new-yorkaise, censée protéger joueuses et joueurs du Coronavirus. « La compétition m’a tellement manqué que je suis juste super contente d’être ici », a-t-elle précisé. « C’est mieux que d’être à la maison dans son canapé, sans tennis. La bulle, moi franchement, j’adore. L’USTA, Cincy et l’US Open ont fait un super boulot. Le seul truc qui me manque, ce sont les fans, le public, les stades pleins. Mais sinon tout le reste, c’est super agréable. On est seuls, on a énormément de place, beaucoup plus que d’habitude. Il y a plusieurs zones, plusieurs salles de sport, on a tout le site pour nous. Cette bulle, c’est un peu les Jeux Olympiques. Ça fait déjà une semaine que je suis là et je n’ai pas vu le temps passer. Et le plus important c’est qu’on a vraiment l’impression d’être en sécurité. »

Notez que parmi les joueurs qui ont connu une belle réussite, le Britannique Andy Murray (n°129) a remporté son premier match de la saison 2020, dix mois après avoir joué sa dernière rencontre. Ce samedi, il a pris le meilleur sur Frances Tiafoe (n° 81) au premier tour du Masters 1000 de Cincinnati en trois sets 7-6 (6), 3-6, 6-1. « Je suis content de ce que j’ai fait », a-t-il déclaré dans des propos relayés par la BBC. « J’aurais aimé jouer un peu mieux, mais physiquement j’ai été bon. C’est la chose la plus importante pour moi, car cela n’a pas été le cas depuis 10 mois. J’ai toujours besoin de voir aussi comment je me remets d’un match comme celui-là, car même si je me sentais bien pendant le match, mon corps peut parfois se raidir et me faire un peu mal après. » L’Écossais aura d’ailleurs fort à faire au deuxième tour puisqu’il retrouvera l’Allemand Alexander Zverev (n°7). Carton plein également pour le tennis canadien, puisque Denis Shapovalov (n°16), Félix Auger-Aliassime (n°20) et Milos Raonic (n°30) sont sortis vainqueurs de leur première rencontre post-COVID.

… Journée difficile pour les autres !

En revanche, certains joueurs n’ont pas connu le retour escompté. Visiblement malade, Benoît Paire (n°22) avait prévenu ses fans sur les réseaux sociaux qu’ils devraient être patients concernant son retour à la compétition. Ce qui s’est vite confirmé, le Français commettant trois doubles fautes dès son premier jeu de service et concédant le break d’entrée. Même s’il a également réussi des coups magnifiques, le Français a rapidement sombré. Il a fait appel au médecin alors qu’il était déjà mené 5 jeux à 0 par le Croate Borna Coric (n°33). Quelques jeux plus tard, à 0-6, 0-1, Paire décidait d’abandonner après avoir concédé sept jeux d’affilée sans en marquer un seul.

Chez les dames, les Américaines Alison Riske (n°11), Coco Gauff (n°50) et Venus Williams (n°65) ont aussi eu des difficultés et ont toutes les trois été éliminées dès le premier tour. Riske s’est fait battre par sa compatriote Amanda Anisimova (n°28) en deux sets 6-3, 6-3, dans la nuit de samedi à dimanche. Gauff, quant à elle, a subi la loi de la joueuse grecque Maria Sakkari (n°2), vainqueur en deux sets 6-1, 6-3. « Elle a démarré très fort, frappant tous ses coups », a expliqué la jeune américaine à l’issue de la rencontre. « Je n’ai pas vraiment eu de bonnes réponses à ses questions. Je vais simplement utiliser ce match pour me préparer pour l’US Open. J’ai une semaine entière avant cela, et je vais prendre ce que j’ai fait aujourd’hui et en tirer des leçons. » Quant à Venus Williams, elle a été éliminée par l’Ukrainienne Dayana Yastremska (n°25) en trois sets 5-7, 6-2, 7-5. Notons enfin la défaite de la Croate Donna Vekic (n°24), battue d’entrée par une Victoria Azarenka (n°59) que l’on n’avait plus vue à pareille fête depuis bien longtemps. En effet, la Biélorusse d’est imposée sans ciller en deux sets 6-2, 6-3. « Je suis très heureuse de gagner un match un an plus tard », a déclaré la maman du petit Léo, qui n’avait plus remporté de match sur le circuit WTA depuis plus d’un an. « Je n’ai pas beaucoup joué, mais ça a été un soulagement de sortir de pouvoir terminer le match en restant solide. Je pense que j’ai très bien commencé et j’ai gardé le pied sur l’accélérateur. J’ai continué. La grande différence, c’est que maintenant j’apprécie être sur le court, une chose qui ne s’était plus produit depuis longtemps. » Après cette première journée qui s’est déroulée sans accrocs concernant la pandémie, nous attendons l’entrée en lice des cadors pour voir si la pause forcée leur a été bénéfique ou si elle les met en difficultés quant à un retour au sommet qu’ils vont tous vouloir le plus rapide possible.

Crédit photos : @CincyTennis, @KikiMladenovic

À LIRE AUSSI :

Noah Rubin: « Le monde du tennis est nul en ce moment »

US Open – Le tennis sera aussi de retour en double, avec Nicolas Mahut mais sans les frères Bryan

3 réflexions au sujet de “Kristina Mladenovic et Alizé Cornet tout sourire, Benoît Paire malade : à Cincinnati, le tennis s’est relancé”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s