Analyses, Non classé

Avec tous les forfaits pour l’US Open, Novak Djokovic et Serena Williams ont-ils une voie royale tracée vers le titre ?

À quelques jours de la reprise du tennis aux États-Unis, avec le tournoi de Cincinnati et l’US Open dans la foulée (31 août-13 septembre), nous avons décidé de faire le point sur les différents forfaits qui émailleront cette reprise du tennis à l’internationale. Avec une question en point d’orgue : Novak Djokovic (n°1) et Serena Williams (n°9), qui eux seront bien présents à New York, ont-ils une voie royale toute tracée pour empocher un nouveau titre en Grand Chelem ?


On le sait, la situation sanitaire due à la pandémie de Coronavirus ne s’arrange guère de l’autre côté de l’Atlantique. Malgré tout, l’USTA (la fédération américaine, ndlr) est en passe de réussir son pari : que l’US Open puisse se disputer aux dates initialement prévues au calendrier de cette saison 2020 très particulière. Avec le tournoi de Cincinnati, disputé à New York à partir de ce samedi 22 août, seul un revirement de situation de dernière minute semble pouvoir empêcher la tenue de ce qui est habituellement le quatrième Grand Chelem de la saison. Seulement, du 31 août au 13 septembre, il s’agira seulement du deuxième, Roland-Garros étant décalé fin septembre et Wimbledon ayant été purement et simplement annulé. Et ce ne sont pas les quelques forfaits enregistré par le Grand Chelem new-yorkais qui vont gâcher la fête…

En effet, il n’y en a pas eu tant que cela, pour le moment, chez les messieurs. Certes, on relève le forfait du tenant du titre, l’Espagnol Rafael Nadal (n°2), qui a dû mettre un coup sur la tête des organisateurs de l’US Open. Tout comme celui de Roger Federer (n°4), qui de toute façon ne rejouera plus en 2020 à cause d’un genou récalcitrant. Cependant, au total, ils ne sont que cinq dans le Top 20 à avoir renoncé à faire le déplacement à New York : hormis les deux membres du Big 3, on note également les forfaits du Français Gaël Monfils (n°9), de l’Italien Fabio Fognini (n°11) et du Suisse Stan Wawrinka (n°17). Pour ce qui est de l’ensemble du Top 100, ce nombre atteint le chiffre neuf, ce qui n’est pas non plus extraordinaire. Aux forfaits des membres du Top 20, il faut ajouter celui de l’Australien Nick Kyrgios (n°40) et des Français Jo-Wilfried Tsonga (n°49), Lucas Pouille (n°58) et Pierre-Hugues Herbert (n°71). En ce qui concerne Herbert et Pouille, ce n’est même pas la crise de COVID-19 qui est la principale cause : le premier va bientôt être papa alors que le second a été mis sur la touche par une blessure. En somme, la participation du n°1 mondial, Novak Djokovic, confirmée il y a quelques jours, semble avoir convaincue plusieurs joueurs à faire le déplacement aux États-Unis. Ainsi, tous les membres de la Next Gen seront bien présents, tout comme le Britannique Andy Murray (n°129), qui n’aura même pas besoin d’une wild card pour entrer dans le tableau. Enfin, un nouveau forfait pourrait être annoncé d’ici peu : celui de Kei Nishikori (n°31), testé positif au Coronavirus ce week-end et qui manquera d’ores et déjà la Masters 1000 de Cincinnati. Malgré tout, avec plusieurs adversaires directs absents lors de l’US Open, Djokovic semble parti pour remporter un 18ème titre du Grand Chelem, ce qui le rapprocherait encore un peu plus de ces deux plus grands rivaux.

Côté féminin, en revanche, on compte plus de forfaits. En effet, la moitié du Top 10 sera absente : l’Australienne Ashleigh Barty (n°1), l’Ukrainienne Elina Svitolina (n°5), la Canadienne Bianca Andreescu (n°6), la Hollandaise Kiki Bertens (n°7) et la Suissesse Belinda Bencic (n°8) ont d’ores et déjà renoncé à participer à l’US Open. La Roumaine Simona Halep (n°2), vainqueur ce dimanche du tournoi WTA de Prague, pourrait s’ajouter à cette liste, elle qui prendra une décision dans les jours à venir. Si on regarde l’ensemble du Top 100 féminin, on compte un total de 18 joueuses ayant déclaré forfait. Aux cinq membres du Top 10, il faut ajouter les noms de Qiang Wang (n°29), Anastasia Pavlyuchenkova (n°30), Barbora Strycova (n°31), Svetlana Kuznetsova (n°32), Saisai Zheng (n°34), Julia Goerges (n°38), la Française Fiona Ferro (n°44), blessée aux cotes après son titre à Palerme, Su-Wei Hsieh (n°56), Lin Zhu (n°75), Yafan Wang (n°79), Anastasia Potapova (n°85), Ana Bogdan (n°92) et enfin Samantha Stosur (n°97). Par conséquent, les tenants du titre des deux tableaux seront absents à New York, une première depuis 2003. Quoiqu’il en soit, avec toutes ces absences, Serena Williams (n°9) pourrait en tirer partie pour enfin s’adjuger ce 24ème titre du Grand Chelem après lequel elle court depuis plus de deux ans et son retour de maternité. Elle égalerait ainsi, à domicile, le record de Margaret Court. Notez qu’elle a échoué en finale ces deux dernières années, perdant face à Naomi Osaka en 2018 et Bianca Andreescu en 2019. Nous attendons de voir comment elle va évoluer à Cincinnati, après sa défaite en quarts de finale du tournoi WTA de Lexington la semaine dernière face à la 116ème mondiale, Shelby Rogers

Crédit photos : @le10sport, @WTA

À LIRE AUSSI :

La philosophie du tennis selon Alexander Bublik : « Être grand ou rentrer à la maison »

ATP Challenger – Stan Wawrinka en tête d’affiche pour la reprise au tournoi de Prague

11 réflexions au sujet de “Avec tous les forfaits pour l’US Open, Novak Djokovic et Serena Williams ont-ils une voie royale tracée vers le titre ?”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s