Résultats

Challenge Elite FFT : Gilles Simon et Alizé Cornet en favoris, la jeunesse bien représentée avec Diane Parry et Harold Mayot

Toujours placé sous le signe de la chaleur et de l’humidité, le Challenge Elite FFT s’est poursuivi ce jeudi, avec les quarts de finale, pour cette troisième étape disputée sur les courts de Villeneuve-Loubet. Nous connaissons ainsi les huit qualifiés pour les demi-finales, qui se dérouleront ce vendredi dans le Sud de la France. Si Alizé Cornet (n°59) et Gilles Simon (n°54) ont tenu leur rang, un vent de jeunesse souffle sur le tennis français grâce à Diane Parry (n°299), toujours en lice, et Harold Mayot (n°454) côté masculin.


Cette nouvelle journée de compétition sur les courts de la All In Academy a démarré avec la victoire expéditive d’Harmony Tan (n°242) sur le Court n°2, face à sa compatriote Chloé Paquet (n°174), qu’elle avait déjà battu à Cannes. Ainsi, la moins bien classée des deux joueuses a largement pris le dessus en deux sets 6-2, 6-1. « C’est vrai que je l’ai jouée la semaine dernière », a réagi la joueuse de 22 ans, qui jouera les demies pour la deuxième semaine de rang. « J’avais gagné en deux sets mais le premier était un peu plus accroché. Aujourd’hui, les conditions étaient vraiment plus difficiles que les autres jours j’ai trouvé. Il faisait vraiment très chaud, très humide. J’ai réussi à mettre mon jeu en place et ça s’est bien passé. » Dans un même temps, sur le Court n°1, Pauline Parmentier (n°154) a connu toutes les difficultés du monde pour parvenir à se défaire de sa copine Amandine Hesse (n°269), qui aura résisté jusqu’au bout. Ce qui n’a pas empêché la trentenaire de finalement l’emporter au super tie break, 5-7, 7-5, 10/6. « Je suis contente de faire un match supplémentaire, contente d’enfin gagner un super tie break, parce que là jusqu’à présent au niveau des stats, j’étais pas au top », a reconnu celle qui disputera sa première demi-finale dans le Challenge Elite FFT. « Je suis contente de pouvoir rejouer demain (vendredi, ndlr) et d’essayer d’aller chercher la finale. » Les deux vainqueurs de la matinée se retrouveront ainsi demain vendredi en demi-finales.

Par la suite, dans le courant de l’après-midi, nous avons assisté à un match entre deux jeunes espoirs du tennis féminin français, qui a eu beaucoup de mal à se décider. Ainsi, Diane Parry (n°299), championne du monde Juniors en 2019, est parvenue à éliminer Clara Burel (n°506), championne du monde Juniors en 2018, en trois sets 3-6, 6-1, 10/8. « J’ai un peu fait ce que je pouvais aujourd’hui », a déclaré la joueuse de 17 ans après sa victoire. « J’avais pas les sensations que j’aurais voulu avoir sur ce match. Je savais très bien qu’aujourd’hui, ça n’allait pas être mon meilleur match donc j’ai fait avec les moyens du bord. J’ai essayé de me battre, de remettre la balle dans le terrain et de retrouver mon jeu. Mais je ne suis pas encore satisfaite de mon niveau sur ce match. » Enfin, dans un même temps, sur le Court n°1, Alizé Cornet (n°59) affrontait une autre jeune pousse : Elsa Jacquemot (n°661), âgée de seulement 17 ans. La Niçoise, qui s’est aisément imposée en deux sets 6-1, 6-2, jouera ainsi sa place en finale contre un autre espoir du tennis tricolore ce vendredi. « On va se jouer trois fois en trois semaines, c’est la joueuse que j’ai joué le plus sur ce Challenge Elite », a réagi la n°4 française sur sa demie à venir contre Parry, contre qui elle avait joué près de trois heures la semaine dernière à Cannes. « Il y a un partout, j’ai hâte de savoir qui va remporter la belle demain (vendredi, ndlr). Diane, c’est un super beau tennis, elle fait plein de choses et elle a une magnifique volée. Je me sens mieux que la semaine dernière et j’espère que ça va se voir dans mon tennis. Je m’attend à un beau combat et c’est excitant de finir ces trois semaines par un beau match comme ça. »

Du côté des messieurs, la journée a commencé par l’abandon de Constant Lestienne (n°210), visiblement diminué, alors qu’il était mené 6-1, 4-1 par le jeune Hugo Gaston (n°228), qui rejoint ainsi les demi-finales du tournoi. « Je suis content, l’objectif c’état de venir et faire beaucoup de matches », a analysé celui qui disputera sa deuxième demi-finale d’affilée ce vendredi. « Pour l’instant, ça se passe bien. Demain, ça va être un match très sympa et je vais tout donner pour essayer de gagner. » Dans un même temps, sur le Court n°1, Gilles Simon (n°54), désormais favori après avoir soulevé le trophée à Nice voilà bientôt deux semaines, n’a pas eu trop de difficultés pour éliminer son partenaire de Coupe Davis, Nicolas Mahut (n°213), en deux sets 6-4, 6-4. « C’était un match très intense du début à la fin, beaucoup de jeux accrochés mais ça confirme que mon endurance commence à s’améliorer », a-t-il déclaré à l’issue de la rencontre. Il a ainsi rejoint Gaston pour la suite du tournoi, un jeune joueur qu’il n’a encore jamais affronté. « Il est assez déroutant car il ne joue pas comme les autres joueurs donc ça va être intéressant de voir ce que ça donne sur un match », a ajouté le Niçois.

En fin de programme, Maxime Hamou (n°350) est parvenu à surprendre son compatriote Maxime Janvier (n°191), pourtant mieux classé que lui. Ce qui ne l’a pas empêché de l’emporter en deux sets 6-2, 6-3 pour rallier les demi-finales de la compétition pour la première fois ! « Je me sens super bien », a déclaré le joueur de 25 ans. « C’est pas très rapide, du coup j’ai le temps de jouer et on va dire que je joue super en ce moment. Physiquement ça va, je me suis beaucoup entraîné ces derniers jours. Il fait très chaud mais j’ai l’habitude. » Il aura dû attendre le début de soirée pour connaître le nom de son adversaire pour la suite du tournoi. En effet, il aura fallu jouer un super tie break pour départager Harold Mayot (n°454) et Antoine Hoang (n°136). Après la perte du deuxième set, c’est pourtant bien le vainqueur de l’Australian Open chez les Juniors en janvier dernier qui l’a emporté. Score final : 7-6 (5), 3-6, 10/4. « Je pense que j’ai fait un bon match dans l’ensemble, même s’il a dominé la plupart de la partie », a analysé le jeune joueur de 18 ans après sa victoire. « Je pense qu’il a été meilleur que moi mais j’ai réussi à inverser la tendance. C’était serré au deuxième set mais il a été super agressif, c’est ce qui a fait la différence. J’ai très bien commencé le super tie break, j’étais beaucoup plus agressif que le reste du match. Et à la fin c’est ça qui m’a aidé. »

Le rendez-vous est donc pris dès demain vendredi pour les demi-finales, qui se disputeront à partir de 11h à Villeneuve-Loubet. Comme d’habitude, les quatre rencontres seront diffusées sur le site de la FFT et à l’issue de ces demi-finales, nous sauront qui s’affrontera dans chacun des deux tableaux pour jouer le titre samedi après-midi.

Crédit photo : @FFTennis

À LIRE AUSSI :

Mikaël Ymer : « Je serais très heureux si je pouvais aussi amener des enfants normaux en Suède à avoir un rêve »

Challenge Elite FFT : Adrian Mannarino éliminé, Alizé Cornet et Gilles Simon en quarts de finale

2 réflexions au sujet de “Challenge Elite FFT : Gilles Simon et Alizé Cornet en favoris, la jeunesse bien représentée avec Diane Parry et Harold Mayot”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s