Analyses

Coronavirus – L’US Open survivra-t-il à la montée en flèche de la crise sanitaire aux États-Unis ?

Comme le notent si bien nos confrères anglais de la BBC, l’US Open est, pour le moment, toujours d’actualité et doit se jouer à partir du 31 août. Pourtant, il règne un certain pessimisme croissant au sein du microcosme du tennis. D’où la question : l’US Open survivra-t-il à la montée en flèche de la crise sanitaire aux États-Unis ?


Ce mardi, les États-Unis ont atteint un de ces records dont on se passerait bien : ils ont déploré 60 000 nouveaux cas de Coronavirus sur une journée, sur l’ensemble de leur territoire. Ce qui inquiète le monde du tennis pour la tenue de l‘US Open, qui doit débuter le 31 août prochain. Notez que le nombre de cas a fortement diminué à New York depuis avril, mais les inquiétudes concernant la mise en quarantaine – tant à l’arrivée que lors d’un voyage en Europe pour préparer Roland-Garros – n’ont pas encore été apaisées. Ainsi, de nombreux joueurs sont dans le doute quand au fait d’aller disputer le Grand Chelem new yorkais. « Personnellement, j’irais jouer, mais si les choses empirent et que notre santé est en danger, l’US Open et toutes les personnes impliquées devraient suspendre l’événement cette année », a déclaré Stefanos Tsitsipas (n°6) à Sportsworld sur la BBC World Service. Du côté des top players, les doutes sont également permis. Novak Djokovic (n°1) et Rafael Nadal (n°2) s’entraînent déjà sur terre battue, sans savoir encore s’ils se rendront à New York. « Je peux vous assurer que je ne jouerai pas le tournoi de Washington, alors que pour Cincinnati, ce serait prévu si je finissais par jouer à l’US Open, mais je ne sais toujours pas si j’y serais », a déclaré le Serbe. Pour ce qui est du joueur espagnol, c’est son oncle Toni Nadal qui a exprimé ses doutes : « Je ne sais pas s’il ira à l’US Open. J’en ai discuté avec lui et il doutait de sa présence. » Même le jeune australien Alexei Popyrin (n°103), qui a participé à l’Ultimate Tennis Showdown dans le sud de la France, ne se sent pas d’y aller. « Avec la situation aux États-Unis, je ne veux pas aller à l’US Open 2020 », a-t-il ainsi clamé. « Je voudrais rester en Europe avec ma famille, où je me sens en sécurité. »

Du côté des joueurs français, même son de cloche : Kristina Mladenovic (n°42), dans une interview à nos confrères du quotidien L’Equipe que nous avions relayée, a avoué ne pas pouvoir se rendre aux États-Unis à ce jour parce qu’elle n’a pas pu obtenir de visa. Par ailleurs, des joueurs comme Benoît Paire (n°22) ne se sentent pas d’aller à New York pour disputer l’US Open. « Aujourd’hui, je dis non », a déclaré le Tricolore à nos confrères de RMC Sport. « Quand je vois les conditions actuelles sur place, ce qu’il faut faire pour y participer, je préfère limite attendre les tournois en Europe tranquillement. Y aller c’est prendre le risque de se faire contaminer. Même si moi le premier j’ai envie de jouer au tennis, de voyager, car c’est notre quotidien. » Quant à Pierre-Hugues Herbert (n°71), lui non plus n’est pas sûr de jouer à l’US Open. En plus des inquiétudes liées à la COVID-19, il a une autre bonne raison : sa femme devrait accoucher au mois de septembre de leur premier enfant. « Cela dépend de tellement de paramètres », a confessé le Strasbourgeois. « En premier lieu, bien sûr ,de la situation sanitaire aux États-Unis à ce moment-là. Pour l’instant, et contrairement à ce qu’espéraient les organisateurs de l’US Open, ça ne va pas en s’améliorant, c’est le moins qu’on puisse dire. » En parlant des organisateurs du dernier Grand Chelem de la saison (qui ne sera que le deuxième et avant-dernier s’il a ben lieu cette année), que pensent-ils de cette dégradation de la situation sanitaire ?

D’après des informations données par Roger Federer (n°4) himself, qui aurait parlé aux organisateurs de l’US Open en début de semaine, une décision définitive devrait être prise entre le 15 et le 30 juillet. La question des voyages et de la mise ne quarantaine pose ainsi de nombreux problèmes. Ainsi, rien qu’à l’intérieur des États-Unis, le gouverneur de l’État de New York, Andrew Cuomo, a instauré une mise en quarantaine de 14 jours pour les personnes provenant de 19 États américains, dont la Floride. Par ailleurs, une mise en quarantaine a été instaurée en Europe pour une personne voyageant depuis un pays d’un autre continent. Dans ces conditions, enchaîner l’US Open et la saison sur terre battue en Europe semble de plus en plus compliqué. N’oublions pas non plus que l’ITF a annulé cinq tournois sur le continent nord-américain, qui devaient avoir lieu au mois d’août lors de la reprise de la compétition, « pour assurer la santé et la sécurité de toutes les personnes impliquées. » Rien en laisse donc présager de ce qu’il va pouvoir se passer quant à l’US Open. La situation semble empirer dans des États comme la Floride, où « c’est cinq fois pire qu’il y a deux semaines », selon les dires de l’ancienne championne Chris Evert sur BBC Radio 4. Et si l’on en croit certains observateurs du tennis, comme l’ancien champion français Henri Leconte, « il faut annuler l’US Open. Je pense que beaucoup de joueurs ne vont pas y aller. D’abord pour des raisons sanitaires, la pandémie est loin d’être terminée. » Nous attendons désormais d’en savoir plus et, d’ici la fin du mois de juillet, de voir si les membres de l’USTA et de l’organisation de l’US Open prendront une décision en prenant bien en compte l’évolution de la situation sanitaire dans le pays le plus gravement touché par la pandémie de Coronavirus.

Crédit photos : @WorldTennisMag, @oxopronos

À LIRE AUSSI :

Challenge Elite FFT : Gilles Simon et Kristina Mladenovic en demies, Nicolas Mahut et Alizé Cornet éliminés

Coronavirus – Les événements sportifs annulés en Chine, la tournée asiatique et les calendriers ATP et WTA en danger ?

15 réflexions au sujet de “Coronavirus – L’US Open survivra-t-il à la montée en flèche de la crise sanitaire aux États-Unis ?”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s