Analyses

Roger Federer et Novak Djokovic avantagés par le nouveau calcul du classement ATP ?

Avec le nouveau système de classement mis en place par l’ATP que nous vous avons présenté lundi soir, certains joueurs seront avantagés par rapport à d’autres. Analysons ensemble qui seront ceux qui sauront tirer parti de ce nouveau mode de calcul, dû à l’arrêt du tennis à cause du Coronavirus.


Comme vous le savez déjà, l’ATP a annoncé son nouveau mode de calcul concernant le classement ce lundi soir. Une fois que la compétition aura repris, les joueurs ne seront pas obligés de défendre les points acquis lors d’un tournoi en 2019. Si pour des raisons de santé ou de sécurité, ils décident de ne pas se rendre aux États-Unis, ils seront dans leur droit et leur classement sera ainsi calculé sur les points obtenus l’année dernière. S’ils réalisent un meilleur résultat en 2020 qu’en 2019, ce sera celui-ci qui sera pris en compte. En bref, pour chaque joueur, ce seront les 18 meilleurs résultats des 22 derniers mois qui seront pris en compte. Ceci dit, ce nouveau mode de calcul mis en place par l’ATP devrait avantager certains joueurs par rapport à d’autres, c’est indéniable.

En effet, trois joueurs peuvent se satisfaire de cette décision, pour des raisons différentes. sans aucun doute, le premier d’entre-eux n’est autre que Roger Federer (n°4), qui a déjà déclaré forfait, que le jeu reprenne ou non, pour la fin de la saison 2020. Le Suisse compte à ce jour 6 630 points au classement ATP, et il n’en perdra pas un seul d’ici janvier 2021. Avec une nouvelle opération au genou qui l’a mis sur la touche, l’Helvète aurait dû être éjecté du Top 10, mais là il ne perdra aucun point parmi ceux acquis en 2019. Il va ainsi conserver les précieux points remportés lors de sa finale à Wimbledon en 2019, mais aussi lors de ses titres aux tournois ATP 500 de Halle et de Bâle. Par ailleurs, Novak Djokovic (n°1) est aussi en bonne posture pour garder sa place sur le trône du tennis mondial jusqu’à la fin de l’année. Il conservera ainsi ses 2 000 points acquis l’année dernière avec son cinquième titre à Wimbledon, et il pourra faire mieux lors de certains tournois au cours desquels il n’avait pas été à la hauteur de son statut en 2019 : l’US Open (huitièmes de finale), Cincinnati et Roland-Garros (demi-finales), ainsi que les ATP Finals (phase de poules). Enfin, le dernier bénéficiaire de ce nouveau mode de calcul est Dominic Thiem (n°3), qui est dans une situation similaire à celle du Serbe. S’il se rend à New York, il pourrait faire mieux à l’US Open que son premier tour de l’an passé, ce qui lui permettrait de distancer Federer sur le podium du classement ATP. Par ailleurs, il pourrait améliorer ses performances aux Masters 1000 de Rome (défaite au premier tour) et Cincinnati (qu’il n’avait même pas joué).

Notez également que tous les joueurs qui auraient eu beaucoup de points à défendre lors de la reprise peuvent être considérés comme avantagés par le nouveau mode de calcul du classement ATP. En premier lieu Rafael Nadal (n°2), qui ne défendra peut-être pas sa couronne à l’US Open mais devrait défendre son titre à Roland-Garros, ce qui représente déjà 4 000 points, sans compter ses autres résultats, notamment sur terre battue (à Madrid et Rome principalement). Par ailleurs, Daniil Medvedev (n°5) est également à prendre en compte comme un des avantagés, lui qui avait connu un été fracassant avec des finales au tournoi ATP 500 de Washington, au Masters 1000 du Canada et à l’US Open, en plus d’un titre acquis au Masters 1000 de Cincinnati. Lui qui avait connu un début d’année délicat n’a donc plus à s’en faire concernant le classement et une éventuelle chute.

Enfin, plusieurs joueurs vont se retrouver lésés par la nouvelle façon de calculer le classement chez les hommes. C’est notamment le cas de ceux qui ont connu un début de saison exceptionnel et qui ont été stoppés par la crise liée au Coronavirus.Ces joueurs auraient pu prétendre à une place pour les ATP Finals mais ils sont quasiment sûrs de manquer le tournoi des Maîtres en fin de saison. Ainsi, le Chilien Cristian Garin (n°18), sixième de la Race 2020 avant l’arrêt du tennis et qui a triomphé au tournoi ATP 500 de Rio en février, est pour l’instant classé 18ème au classement établi sur 52 semaines. S’il voulait faire une percée dans le Top 10, il devrait redoubler d’efforts et avoir des résultats exceptionnels lors de la reprise de la compétition. L’autre grande victime est le Russe Andrey Rublev (vainqueur des tournois ATP 250 de Doha et Adélaïde en janvier), cinquième de la Race et 14ème mondial, et dans une moindre mesure le Français Gaël Monfils (n°9) qui, bien qu’il soit dans le Top 10, verra son excellent début de saison (il a été troisième joueur mondial à la Race après avoir remporté les tournois ATP 250 de Montpellier et ATP 500 de Rotterdam en février dernier) et ses efforts totalement annihilés.

Crédit photos : @WeAreTennisFR, @AustralianOpen

À LIRE AUSSI :

Challenge Elite FFT – Ça gagne pour Kristina Mladenovic, Gilles Simon et Pierre-Hugues Herbert mais pas pour Alizé Cornet

Kristina Mladenovic : « C’est très spécial, il y a énormément d’incertitudes »

4 réflexions au sujet de “Roger Federer et Novak Djokovic avantagés par le nouveau calcul du classement ATP ?”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s