Résultats

Challenge Elite FFT : Kristina Mladenovic et Grégoire Barrere surpris, Manuel Guinard et Nicolas Mahut en vainqueurs

Ce lundi, le Challenge Elite FFT a débuté à Nice. Cette compétition réunit plusieurs joueuses et joueurs français, sur dur, pour une première reprise officielle du tennis professionnel. En attendant la reprise des circuits WTA et ATP, nous avons ainsi assisté à quelques surprises, comme al victoire de la jeune Clara Burel (n°506) face à Kristina Mladenovic (n°42).


Voici donc les résultats de cette première journée du Challenge Elite FFT, qui a débuté sous le soleil du midi à Nice, ce lundi. Toutes les joueuses et tous les joueurs présents ont pu apprécier le plaisir de retrouver le goût de la compétition, ce qui ne nous a pas empêché de voir quelques surprises. À commencer par la défaite de al meilleure joueuse tricolore, Kristina Mladenovic (n°42), face à sa jeune compatriote Clara Burel (n°506), championne du monde junior en 2018. La plus jeune des deux joueuses s’est ainsi imposée en deux sets 6-2, 7-6 (5), face à une adversaire en panne de rythme au service. « Je suis très contente de débuter par une victoire, mais avant tout je suis contente de rejouer en compétition« , déclarait la jeune Bretonne de 19 ans après sa victoire. « On est toutes contentes de rejouer en fait. »

Clara Burel et Kristina Mladenovic

Auparavant, dès 10 heures du matin, c’est Fiona Ferro (n°53) et Jessika Ponchet (n°225) qui avaient mis les pieds sur le court déjà baigné par le soleil. Au terme de cette rencontre, la logique du classement a été respectée, puisque la 53ème mondiale l’a emporté en deux sets 6-3, 6-3. Une autre joueuse victorieuse en Fed Cup l’année dernière, Pauline Parmentier (n°154), a démarré la compétition par une victoire. La Française a ainsi battu sa compatriote Tessah Andrianjafitrimo (n°257) en deux sets 7-5, 7-5, montrant que pour elle, il n’est pas encore question de retraite, même si la chaleur se faisait sentir. « Il faisait très, très chaud, les sets d’entraînement ça n’a rien à voir avec la compet avec la tension qu’elle génère même si ce n’est pas vraiment le vrai circuit« , notait Parmentier après son match. « C’est dur à mon âge ! » Dernier résultat de la journée pour les dames : Diane Parry (n°299), championne du monde juniors en 2019, il y a quelques mois seulement, a pris le meilleur sur Harmony Tan (n°242), en trois sets 6-3, 4-6, 10/5 (vous noterez que le troisième set se dispute en un super tie break en dix points…).

Jessika Ponchet et Fiona Ferro

Du côté des hommes, ce sont Manuel Guinard (n°302) et Dan Added (n°379) qui se sont affrontés en premier. Le Breton a ainsi battu son compatriote, sous le soleil matinal niçois, en deux sets 6-4, 6-4. « La FFT a fait un super boulot pour proposer ce tournoi, c’est vraiment chouette de pouvoir retrouver le chemin des matchs« , a-t-il notamment déclarait après la rencontre. Là aussi, il y a eu des surprises, comme la défaite de Grégoire Barrere (n°95) face au jeune Kyrian Jacquet (n°537), seulement 19 ans, en trois sets 6-3, 3-6, 10/2. « C’est bon de refaire des tournois, de ressentir la pression, ça m’avait manqué« , appréciait le natif de Lyon. « En plus, on est dans un cadre exceptionnel et tout a été bien mis en place pour que l’on joue sereinement. C’était un grand plaisir de jouer contre Greg. »

Manuel Guinard

L’après-midi, alors qu’il faisait plus de 30 degrés à l’ombre, les débats se sont poursuivis, jusque dans la soirée. Ce qui n’a pas empêché Hugo Grenier (n°243) de dominer Rayane Roumane (n°359) en deux sets 6-3, 6-1 et Corentin Denolly (n°327) de battre son compatriote Antoine Escoffier (n°380) en trois sets 6-7 (5), 6-4, 10/5. La logique du classement était ainsi respectée. Par ailleurs, Alexandre Muller (n°247) a pris le meilleur sur le jeune Arthur Cazaux (n°959), finaliste de l’Australian Open chez les juniors en janvier dernier, en trois sets 4-6, 6-2, 10/7 ; Hugo Gaston (n°228) a quant à lui dominé Maxime Chazal (n°390) plus aisément, en deux sets 6-2, 6-0. Enfin, Nicolas Mahut (n°213) a eu besoin de deux jeux décisifs pour se défaire du jeune Antoine Cornut-Chauvinc (n°505) en deux sets 7-6 (5), 7-6 (3) et Mathias Bourgue (n°255) s’est imposé contre Harold Mayot (n°454), le vainqueur de l’Australian Open chez les juniors cette année, en deux sets 6-4, 6-2.

Corentin Denolly

Au programme ce mardi, dès 10 heures, la suite des matches de poule. Avec notamment l’entrée en lice de Gilles Simon (n°54) face à Dan Added et de Pierre-Hugues Herbert (n°71), qui jouera contre Rayane Roumane. Chez les dames, Amandine Hesse (n°269) fera son entrée en lice contre Jessika Ponchet et Alizé Cornet (n°59) démarrera elle aussi la, tout comme Antoine Hoang (n°136) ou encore Quentin Halys (n°194).

Alexandre Muller
Crédit photos : @FFTennis

À LIRE AUSSI :

Coronavirus – L’ATP a annoncé comment le classement allait être calculé lors de la reprise

Souvenez-vous : il y a 23 ans jour pour jour, Cédric Pioline devenait le seul Tricolore de l’ère Open à atteindre la finale de Wimbledon

4 réflexions au sujet de “Challenge Elite FFT : Kristina Mladenovic et Grégoire Barrere surpris, Manuel Guinard et Nicolas Mahut en vainqueurs”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s