Interviews

Alex de Minaur : « Ça a été l’un des moments les plus difficiles de ma carrière »

L’Australien Alex de Minaur (n°26) a été confiné en Espagne, à Alicante. Lors d’une interview pour The Sydney Morning Herald, il a raconté comment il avait vécu ces semaines forcément très spéciales, qu’il a lui même qualifiées de pire moment de sa carrière.


Interviewé par nos confrères australiens de The Sydney Morning Herald, Alex de Minaur (n°26) n’a pas cacher ces sentiments après le confinement qu’il a vécu en Espagne. Confiné à Alicante, où il a un pied à terre, le jeune australien a reconnu avoir passé l’un des pires moments de sa carrière, même s’il s’est dit prêt à tout pour revenir à la compétition. « Honnêtement, ce fut l’un des moments les plus difficiles de ma carrière », a expliqué le joueur de 21 ans. « Cette pandémie nous a frappés et tout à coup tout a changé dans ma vie. Nous sommes habitués à voyager partout sur la planète, sans passer plus d’une, deux ou trois semaines au maximum, dans un seul endroit. Soudain, vous êtes piégé sur place, vous ne pouvez pas vous entraîner ou jouer en compétition. Ce fut un coup dur. »

Sans aucun objectif en vue de compétition ou de tournoi depuis plus de trois mois, il n’est évident pour aucun joueur de garder la motivation, même si les décisions récentes concernant l’US Open et les tournois qui le précéderont permettent de voir une petite lueur au bout du tunnel. « Évidemment, on essaye de rester motivé et de laisser le retour de la compétition hors de nos pensées », a précisé Alex de Minaur. « Mais même cela a été difficile parce qu’on ne sait toujours pas quand ce sera (même si les choses semblent se préciser depuis ce mardi, ndlr). » Contrairement à son compatriote Nick Kyrgios (n°40), qui a traité l’ATP et les organisateurs de l’US Open d’égoïstes, de Minaur a hâte de reprendre la compétition, lui qui a souffert d’une déchirure abdominale en début d’année, qui l’avait privé d’Australian Open. « En fin de compte, si cela ne tenait qu’à moi, je serais prêt à revenir jouer », a ajouté l’Australien. « Et à la fin de la journée, tout l’entraînement que je fais est d’aller sur le terrain et de concourir. C’est pour être prêt et revenir dès que possible. Mais je ne peux pas penser qu’à moi. Normalement, vous prenez une équipe avec vous. Ils doivent également être à bord parce que vous ne voulez pas leur faire faire quelque chose qu’ils ne veulent pas faire. »

Mais alors que le 26ème joueur mondial est impatient de réaliser un beau parcours dans un tournoi du Grand Chelem, il comprend le point de vue de Novak Djokovic (n°1), Rafael Nadal (n°2) ou même Kyrgios, qui ne se sentent pas prêts à jour à New York à la fin de l’été. « Différents joueurs se sentiront plus ou moins à l’aise avec la situation », a avoué de Minaur. « De toute évidence, j’ai vécu la pire partie dans un pays comme l’Espagne qui a été très durement touché. D’une certaine manière, cela me donne l’impression d’être maintenant prêt à tout. Je connais les protocoles dont j’ai besoin pour que ce soit aussi sûr que possible et je ferai tout ce qu’il faut en matière d’hygiène. D’une certaine manière, j’ai été formé à cause de la situation que j’ai traversée. »

Crédit photos : @lessportsplus, @WeAreTennisFR, @UbiTennisEng

A LIRE AUSSI :

Noah Rubin allume Novak Djokovic dans son podcast Behind The Racquet

US Open – Quand Richard Gasquet plaide la cause des oubliés…

4 réflexions au sujet de “Alex de Minaur : « Ça a été l’un des moments les plus difficiles de ma carrière »”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s