Interviews

Stefanos Tsitsipas: « Je peux gagner un Grand Chelem, mais je me mets trop de pression »

Lors d’une interview pour Tennis Majors, le Grec Stefanos Tsitsipas (n°6) est revenu sur ses ambitions, ainsi que sur certaines déclarations qu’il avait eues à la fin de la saison 2019. Un retour en arrière dû à une introspection effectuée pendant la période de confinement ?


Stefanos Tsitsipas (n°6) semble donc regretter ce qu’il avait dit quelques jours après avoir remporté les ATP Finals de Londres en novembre 2019. Rappelez-vous, il s’était donné des objectifs clairs : remporter un titre en Grand Chelem et entrer dans le Top 3 mondial à l’ATP. Depuis, la crise due au Coronavirus est passée par là et le joueur grec semble avoir revu ses ambitions à la baisse, reconnaissant ressentir une certaine pression due aux attentes qui pèsent forcément sur lui. « En y repensant, je pense que gagner un Grand Chelem était un objectif trop gros pour être pris au sérieux », a-t-il déclaré pour Tennis Majors. « Je ne devrais pas chercher à aller si loin trop tôt. Bien sûr, je veux que ça arrive, mais je devrais parler de ces choses moins souvent et me concentrer sur le présent. Je suppose que je me mets trop de pression ens visant si haut et je dois juste le faire pas à pas, ne pas trop penser à l’avenir et être rationnel. »

Stefanos Tsitsipas a réalisé son meilleur résultat en Grand Chelem en janvier 2019, quand il avait éliminé Roger Federer (n°4) pour atteindre les demi-finales de l’Australian Open. Le Grec a par ailleurs remporté cinq titres sur le circuit ATP (Stockholm 2018, Marseille 2019, Estoril 2019, ATP Finals 2019 et Marseille 2020). Cette saison, avant l’arrêt forcé, Tsitsipas a donc remporté le tournoi ATP 250 de Marseille, avant d’échouer fac à Novak Djokovic (n°1) en finale du tournoi ATP 500 de Dubaï. « Les gens me demandent toujours quand je vais gagner un titre du Grand Chelem », a poursuivi le joueur grec. « Je sens que ça va venir si vous attendez. Vous n’avez pas à poser la même question à chaque fois. Le Big 3 fait un excellent travail, ils restent où ils sont et sont tellement déterminés à faire ce qu’ils font. Ils sont difficiles à battre, je ne mens pas, ils sont difficiles à battre. Ils jouent toujours au même niveau. Peut-être encore mieux que ce qu’ils ont joué il y a cinq, six, sept ou huit ans. Ils s’améliorent toujours, ils apprennent toujours. Ils sont plus expérimentés que nous. Peut-être que physiquement ils ne sont pas les mêmes à cause de l’âge. Je sens que je suis capable de gagner des tournois du Grand Chelem. J’ai fait mes preuves lors des ATP Finals. J’étais le dernier joueur parmi les huit, ce qui signifiait certainement quelque chose, ce n’est pas accidentel, vous savez. »

Forcément déçu par son élimination au troisième tour à Melbourne en janvier dernier face à Milos Raonic, Stefanos Tsitsipas n’a pas encore eu l’occasion de se racheter depuis en Grand Chelem. Il a par ailleurs souligné qu’il recherche désormais un peu de calme en réduisant son exposition médiatique et en limitant sa confiance à son entourage, pour limiter la pression qu’il peut ressentir de la part des médias.

Crédit photos : @WeAreTennisFR, @UbiTennisEng, @TennisWorlden

À LIRE AUSSI :

Il était une fois… 1997, un ovni nommé Gustavo Kuerten débarquait à Roland-Garros !

Rafael Nadal : « Si vous me demandez aujourd’hui, je ne vais pas à l’US Open »

4 réflexions au sujet de “Stefanos Tsitsipas: « Je peux gagner un Grand Chelem, mais je me mets trop de pression »”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s