Analyses

Depuis 2008, Roland-Garros a la particularité de commencer… un dimanche !

Il y a douze ans déjà, Roland-Garros devenait le premier (et unique) tournoi du Grand Chelem à avancer sa date de début du lundi au dimanche précédant la première semaine. Chahutée au départ, cette idée a fait son petit bonhomme de chemin auprès des joueuses et des joueurs, qui pour certains aiment bien commencer en ce jour particulier, où les Français ne travaillent pas et peuvent en profiter pour investir les allées de la Porte d’Auteuil.


Depuis 2008, chaque année le tournoi de Roland-Garros démarre un… dimanche ! Le Grand Chelem parisien est le seul des quatre tournois Majeurs à connaître cette particularité. Parfois décriée, elle est depuis rentrée dans les habitudes des fans de tennis en France, tant est si bien qu’en ce dimanche 24 mai 2020, date initiale du début de la 119ème édition des Internationaux de France, tout le monde ressent comme un grand vide. Ce premier jour du tournoi, changé à l’initiative du président de la FFT de l’époque, Christian Bîmes, a survécu à son éviction de la Fédération Française de Tennis il y a environ une décennie. Depuis, c’est rentré dans les mœurs : à Roland-Garros, le branle-bas de combat débute le jour du Seigneur.

Ana Ivanovic, lauréate en 2008, avait inauguré l’ouverture de Roland-Garros un dimanche

En 2008, justement, pour le premier dimanche joué sur les courts de la Porte d’Auteuil, du beau monde avait foulé la terre battue encore vierge de tous rebonds : Ana Ivanovic (future lauréate), Andy Murray, Novak Djokovic ou encore le contingent français mené par Alizé Cornet, Paul-Henri Mathieu et Jérémy Chardy. Depuis que ce « Sunday Start » a été instauré à Roland-Garros, certains aiment bien démarrer le dimanche, comme Jo-Wilfried Tsonga ou même le Suisse Roger Federer. D’ailleurs, quelques années après la mise en place de ce jour de départ le week-end, la chaîne officielle du tournoi avait envoyé son reporter faire un sujet là-dessus. Nous étions alors en 2014. Dans les allées du stade, certains fans se disaient heureux de voir le tournoi commencer sur un jour de repos, ce qui leur permettait de voir les premiers échanges joués Porte d’Auteuil, alors que quand le tournoi commençait un lundi, ils travaillaient.

En 2014, Roger Federer avait démarré le premier dimanche, par une victoire en trois sets

Du côté des joueurs, voici ce que disait Roger Federer en conférence de presse, après sa victoire en trois petits sets face au Slovaque Lukas Lacko : « Pour ma part, je me suis fait plaisir aujourd’hui. C’est ce qui compte et j’étais heureux de voir un stade quasi plein pour un premier tour. » Quant au Tchèque Tomas Berdych, qui avait également inauguré le tournoi un dimanche en 2014, voici ce qu’il en pensait : « Les fans ont un jour supplémentaire de tennis. Je pense que c’est une bonne idée. » Enfin, l’Américaine Serena Williams, qui a pris cette habitude de pénétrer sur le Court Philippe Chatrier ou le Court Suzanne Lenglen le premier dimanche du tournoi, se montrait également ravie par cette initiative. « Les fans ont plus de possibilité de venir », déclarait-elle après avoir battu la Française Alizé Lim. « Pour les joueurs, c’est différent. Maintenant, on sait qu’à Roland-Garros on peut jouer le dimanche et il faut s’y préparer. »

La Française Alizé Lim avait été sortie au premier tour, en 2014, par Serena Williams. Et c’était un dimanche !

Comme on le voit, cette décision plaît et jamais depuis douze ans il n’a été question de revenir en arrière. Cela permet par ailleurs d’étaler les rencontres du premier tour sur trois jours, ce qui est une aubaine quand la pluie s’invite lors des premiers jours du tournoi… Sur le plan économique, c’est également un bon coup joué par la direction du tournoi, puisque les fans sont toujours au rendez-vous. En effet, les allées se remplissent rapidement en ce premier dimanche de tournoi et le nombre de billets vendus s’est voulu croissant avec les années. Même si les fans peuvent avoir un petit regret : le plus grand joueur de terre battue de ces dernières années, douze fois vainqueur à Roland-Garros, Rafael Nadal, n’a jamais souhaité débuter le premier dimanche du tournoi.

Crédit photos : @WebTenis, @Sportskeeda, @Tennis_Now

À LIRE AUSSI :

Et si nous imaginions ce que serait une victoire de Rafael Nadal dans un Roland-Garros joué à huis clos ?

Thiago Seyboth Wild : « Je pense que je peux gagner un Grand Chelem à l’avenir »

7 réflexions au sujet de “Depuis 2008, Roland-Garros a la particularité de commencer… un dimanche !”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s