Infos

Coronavirus – Dix-huit ans après, Andy Murray pourrait devenir le champion de Grande-Bretagne…

L’Écossais Andy Murray (n°129) pourrait devenir le nouveau champion de tennis de Grande-Bretagne, en cette saison 2020 à la saveur si particulière. En effet, ces championnats qui ont disparu il y a désormais 18 ans s’apprêtnt à refaire surface à l’automne prochain.


La fédération britannique (LTA) a annoncé le retour au calendrier des championnats de Grande-Bretagne, cette année. C’est une grande première depuis 2002, soit dix-huit ans, et cette décision fait suite à la suspension de tous les circuits professionnels et l’annulation de nombreux tournois depuis le début de la crise liée au Coronavirus, dont notamment Wimbledon, le tournoi du Grand Chelem britannique disputé sur gazon. Ainsi, la LTA prévoit d’organiser les championnats de Grande-Bretagne cette automne, en salle, comme l’a précisé la BBC. Cette compétition réunirait les meilleurs joueurs masculins et féminins, mais aussi des juniors et des joueurs de tennis en fauteuil. Les championnats de Grande-Bretagne avaient été abandonnés en raison de la baisse d’intérêt du public, en 2002.

Comme vous le savez déjà, les circuits ATP et WTA sont à l’arrêt depuis le mois de mars et l’apparition de la pandémie de COVID-19. Ils ne reprendront pas avant le début du mois d’août, d’où un intérêt croissant pour tous les tournois potentiels de remplacement. Dans plusieurs pays européens, ainsi qu’aux États-Unis, nous avons déjà vu fleurir plusieurs initiatives de compétitions nationales pour permettre aux professionnels du tennis de pouvoir jouer à un haut niveau et ne pas perdre complètement leur tennis. En ce qui concerne ces championnats de Grande-Bretagne, l’ancien n°1 mondial Andy Murray, aujourd’hui 129ème mondial au classement ATP, pourrait affronter deux joueurs du Top 50 : Daniel Evans (n°28) et Kyle Edmund (n°44). Du côté des femmes, Johanna Konta (n°14) devrait avant tout redouter Heather Watson (n°50), les deux joueuses étant les mieux classées dans leur pays. Notez qu’en 2002, la capitaine actuelle de Fed CupAnne Keothavong, et Alex Bogdanovic ont été les derniers vainqueurs des championnats de Grande-Bretagne.

En double, l’ancien n°1 mondial de la discipline, Jamie Murray, devrait également participer à cette compétition, que les instances voudraient faire durer au-delà de cette année 2020, même si elles ne sont pas sûres de pouvoir attirer les meilleurs joueurs britanniques une fois que les compétitions internationales auront repris. En attente de l’approbation quant à l’organisation des championnats de Grande-Bretagne, la LTA a publié un communiqué. « La LTA s’est engagée à garantir que quels que soient les événements organisés, ils proposeront du tennis à un public le plus large possible et se concentreront sur la satisfaction des besoins de nos joueurs », peut-on lire dans ce communiqué. « Nous veillerons également à ce que ces événements soient durables pour la croissance du tennis à long terme et enfin, conformément à nos responsabilités en tant qu’organe directeur de notre sport, ils respecteront tous les protocoles nécessaires à la situation actuelle. »

Crédit photos : @Welovetennis, @andy_murray, @the_LTA

À LIRE AUSSI :

Quand Peter Lundgren se souvient des difficultés à entraîner le jeune Roger Federer…

Arthur De Greef : « Ce n’est pas aux joueurs du top de payer pour moi »

4 réflexions au sujet de “Coronavirus – Dix-huit ans après, Andy Murray pourrait devenir le champion de Grande-Bretagne…”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s