Reportages

Il y a un an, Jannik Sinner remportait sa première victoire sur le circuit ATP à Budapest…

Ce samedi, nous revenons sur un fait marquant du tennis qui s’est déroulé il y a tout juste un an. En effet, l’Italien Jannik Sinner (n°73) faisait ses premiers pas sur le circuit ATP, avec un certain succès qui laissait présager de belles choses pour son avenir.


Il y a tout juste un an, Jannik Sinner (n°73) était sous le feu des projecteurs, lors du tournoi ATP 250 de Budapest. Classé 314ème joueur mondial, le jeune italien alors âgé de 17 ans participait au tournoi hongrois, sur terre battue. Il avait dû passer par les qualifications et, ayant perdu au dernier tour, il n’aurait jamais dû voir son nom apparaître dans le tableau principal. Pourtant, en qualité de lucky loser, le « chanceux perdant », il allait pouvoir montrer au monde entier ses qualités, déjà aperçues sur le circuit Challenger. Car ce tournoi de Budapest allait être une belle rampe de lancement pour une saison 2019 qu’il allait conclure par une victoire inattendue lors des Next Gen ATP Finals en fin de saison.

Bien présent dans le tableau principal de ce tournoi ATP 250 de Budapest, Sinner a donc joué son premier match sur le circuit ATP contre un joueur local, Mate Valkusz (alors classé 323ème mondial), battu en trois sets 6-2, 0-6, 6-4. Pourtant, la victoire n’était pas acquise pour le transalpin, mené trois jeux à zéro en début de troisième set après avoir cédé la deuxième manche sur une bulle. Par moment nerveux, il a ensuite fait preuve de plus de calme pour remonter au score et l’emporter. Le petit poulain de Riccardo Piatti a ensuite perdu au deuxième tour face au Serbe Laslo Djere, vainqueur quelques semaines plus tôt du tournoi ATP 500 de Rio, en deux sets 6-3, 6-1. Mais Sinner s’est révélé aux yeux du grand public en Hongrie, et il n’a plus regardé en arrière depuis. Pour rappel, Jannik Sinner était déjà devenu le plus jeune italien à remporter un titre en ChallengerBergame). L’Italien a atteint la finale du Challenger d’Ostrava, puis il a remporté son premier match en Masters 1000 quelques semaines plus tard en battant l’Américain Steve Johnson à Rome. Il a ensuite perdu au deuxième tour contre le Grec Stefanos Tsitsipas. « Je pense que c’était très bon d’apprendre comment les dix meilleurs joueurs sont mentalement », avait déclaré Sinner à Rome. « Je pense qu’ils sont assez forts, surtout au service. Ils servent très bien. Mais je pense que j’ai maintenant une bonne idée de comment je devrais jouer d’ici trois ans. »

D46myfhX4AE9Nb-

En seulement  quelques mois, Sinner a montré d’énormes progrès. En octobre dernier, au tournoi ATP 250 d’Anvers, il a battu le Français Gaël Monfils, alors n°13 mondial, pour se hisser en demi-finales, faisant de lui le plus jeune demi-finaliste sur le circuit ATP depuis Borna Coric, 17 ans, à Bâle en 2014. Comme déjà évoqué, il a terminé la saison 2019 avec une victoire aux Next Gen ATP Finals. « Je suis surpris, car ça a été une semaine incroyable », déclarait-il après sa victoire en finale face à l’Australien Alex De Minaur. « Tous les joueurs sont des joueurs incroyables. Sinon, ils ne seraient pas ici. J’étais la tête de série n°8. J’ai essayé d’avoir mes chances et bien sûr, aujourd’hui, je suis très content de mon jeu. »

EI9hmEuU4AQ5P0m

Un an avant sa première victoire ATP à Budapest, en 2018, Sinner était classé 1 479ème joueur mondial. Le 5 février 2018, il n’avait même pas encore de classement professionnel. Ce qui n’a pas empêché le jeune joueur italien de passer du Top 300 à la 78ème place mondiale en seulement une saison. Certainement l’une des plus belles progressions de l’année 2019, soit dit en passant. Ce qui a fait de lui le plus jeune joueur du Top 80 en fin d’année depuis un certain Rafael Nadal qui, à 17 ans, avait terminé la saison 2003 au 47ème rang mondial. « J’essaie juste de mieux jouer semaine après semaine », avait déclaré Jannik Sinner à Melbourne en janvier dernier, après avoir remporté son premier match en Grand Chelem. « C’est mon but. Et puis, évidemment, si je joue mieux, le classement sera meilleur, c’est sûr. Je ne pense pas tellement au classement. Nous essayons juste de faire match après match, d’essayer de mieux jouer et ensuite nous verrons. Je ne veux rien précipiter. » Nous avons hâte, en tous les cas, de suivre la progression de ce joueur prometteur dans les mois à venir, une fois que le tennis aura repris ses droits et que la crise actuelle sera derrière nous.

Crédit photos : @federtennis, @WeAreTennisITA, @lessportsplus

À LIRE AUSSI :

Coronavirus – Beyond 100, l’initiative de Stefanos Tsitsipas et Patrick Mouratoglou pour collecter des fonds

Il était une fois… 2014, l’année du changement pour Stan Wawrinka

2 réflexions au sujet de “Il y a un an, Jannik Sinner remportait sa première victoire sur le circuit ATP à Budapest…”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s