Il était une fois...

Il était une fois… 2005, quand Richard Gasquet terrassait le n°1 mondial, Roger Federer

Suite de notre nouvelle rubrique « Il était une fois… », où chaque jeudi nous revenons sur un match ou une saison ayant changé la vie d’un joueur ou d’une joueuse à tout jamais. Il y a quinze ans, Richard Gasquet (alors 101ème joueur mondial) se révélait à la face du monde, en dominant le n°1 mondial de l’époque en quarts de finale à Monte-Carlo…


Le 15 avril 2005, Richard Gasquet n’avait que 18 ans. Il n’était pas encore le joueur qu’il est aujourd’hui, détenteur de 15 titres sur le circuit ATP et demi-finaliste en Grand Chelem. Ce jour-là, le grand public ne le connaît pas encore, même s’il a fait la couverture de Tennis Magazine en France à l’âge de 9 ans. Ce qui ne va pas l’empêcher de se révéler aux yeux du monde entier, en terrassant le n°1 mondial de l’époque en quarts de finale à Monte-Carlo, un certain Roger Federer ! « Je n’avais aucun repère puisque c’était la première fois que l’on se jouait », s’est rappelé le joueur français. « J’avais une petite appréhension, quand même. Au fond de moi, je me disais : ‘si ça se trouve, je vais prendre une énorme branlée.’ Mais je ne l’ai pas idolâtré, comme j’ai pu faire contre Agassi. Parce qu’Agassi, j’avais vraiment grandi avec lui. Federer, ça ne m’a pas fait la même impression. »

TennisUpdateINA

Il faut noter que ce 15 avril 2005 est un jour particulier dans la Principauté ; en effet, c’est le jour des obsèques du Prince Rainier. Les quarts de finale ont donc été retardés, notamment le match entre Roger Federer (23 ans, n°1 mondial) et le Français Richard Gasquet (18 ans, n°101). L’issue de ce match ne fait aucun doute : le Suisse n’a perdu qu’une seule rencontre lors des huit derniers mois et le Tricolore est trop inexpérimenté pour pouvoir venir le bousculer. Pourtant, Federer va se méfier de Gasquet qui, trois ans plus tôt, était devenu le plus jeune joueur à passer un tour en Masters Series (l’ancienne appellation des Masters 1000), alors qu’il n’avait que 15 ans, 11 mois et 9 jours. Pour bien mettre les choses dans leur contexte, il faut savoir que lors de cette édition 2005 de Monte-Carlo, Richard Gasquet a dû passer par les qualifications ; il a ainsi déjà joué trois matches de plus que son adversaire du jour. Par ailleurs, il a éliminé le Russe Nikolay Davydenko (alors tête de série n°10) au tour précédent, au terme d’une belle bataille en trois sets (4-6, 7-5, 6-2). « C’est le match qui m’a fait ‘exploser’ pour de bon aux yeux des gens, après une saison 2004 difficile lors de laquelle j’avais eu du mal à confirmer les attentes qui reposaient sur moi depuis tellement d’années », a raconté le Tricolore à nos confrères d’Eurosport en souvenir de ce match face à Federer. « Il y a la victoire et il y a le scénario, aussi, avec cette balle de match assez incroyable, qui reste en moi comme une image forte. Je suis dans les bâches, je tire un passing de revers en bout de course, je revois Federer battu au filet et je réalise que je viens de le battre… » Ce scénario incroyable, parlons-en justement.

DEEBEEARR

En début de match, le Tricolore est plutôt timide. Qui ne le serait pas face au n°1 mondial ? Pourtant, petit à petit, il va se relâcher et frapper avec une force qu’on ne lui a plus connue ensuite. Si Gasquet parvient à faire presque jeu égal avec Federer dans la première manche, le jeu décisif est à sens unique et c’est le Suisse qui va l’emporter 7 points à 1. Loin de se déclarer vaincu, le Français va vite prendre les devants dans le deuxième set, qu’il va remporter 6 jeux à 2, à la surprise générale. Gasquet est lancé et il prendra l’avantage dans l’ultime manche, allant jusqu’à servir pour le match à 5-3. Federer sauve une balle de match au cours de ce jeu et parvient à enrayer la machine qu’il a en face de lui. Sur ce point crucial, Gasquet joue une volée de coup droit liftée qui finit dans les bâches… Une fois son break de retard effacé, le Suisse va à nouveau sauver une balle de match à 5-4 pour le Tricolore, puis il va recoller à 5 jeux partout. Il faudra un nouveau tie break pour départager les deux joueurs.

WeAreTennisTR

Ce jeu décisif est légendaire. Si vous ne l’avez jamais vu, nous vous conseillons de regarder le résumé vidéo du match que nous vous proposons ci-dessous. Roger Federer mène 5 points à 3 dans ce tie break, puis Richard Gasquet sauve trois balles de match contre lui (à 5-6, 6-7 et 7-8) ! Le Suisse aide bien le Tricolore dans cette entreprise, puisqu’il commet deux fautes en coup droit. Seulement, le Français s’accroche, il ne lâche rien et va à son tour se procurer une balle de match à 9-8 pour lui dans ce jeu décisif d’anthologie. Gasquet frappe alors un passing de revers exceptionnel, qui va clouer Federer sur place et, après 2h20 d’un combat homérique, c’est bien le Français qui s’impose en trois sets 6-7 (1), 6-2, 7-6 (8). « Je n’ai rien compris à la manière dont il jouait », avouera le Suisse après sa défaite.

Richard Gasquet se donnait ainsi le droit d’affronter Rafael Nadal en demi-finales, un joueur qu’il connaissait et craignait déjà pour l’avoir affronté à de nombreuses reprises dans les catégories jeunes. Le Français mènera un set un break avant de voir l’Espagnol se battre avec la fougue qui était déjà la sienne à l’époque et le battre en trois sets 6-7 (6), 6-4, 6-3. Mais ce qui était sur à ce moment-là, c’est que Gasquet s’était fait un nom et qu’il allait désormais falloir compter sur lui pour jouer les premiers rôles. Il terminera d’ailleurs la saison 2005 à la 12ème place mondiale, l’une des plus belles progressions de l’année.

Crédit photos : @WeAreTennisTR, @TennisUpdateINA, @DEEBEEARR

À LIRE AUSSI :

Coronavirus – Pour Noah Rubin, le tennis va connaître de vrais problèmes financiers

Il était une fois… 2016, ou la meilleure saison en carrière de Gaël Monfils à ce jour

4 réflexions au sujet de “Il était une fois… 2005, quand Richard Gasquet terrassait le n°1 mondial, Roger Federer”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s