Analyses

Coronavirus – Plus de tennis en 2020 ? Tel est l’avis d’Amélie Mauresmo et d’autres acteurs du tennis…

De plus en plus, les différents acteurs du tennis, qu’ils soient joueurs, entraîneurs ou directeurs de tournois, émettent des doutes sur le fait que la saison 2020 puisse se poursuivre. Après l’annulation de Wimbledon – officialisée ce mercredi – et une reprise repoussée au 13 juillet, il faut se rendre à l’évidence : le caractère international du tennis va rendre son déroulement très délicat.


La pandémie de Coronavirus continue de se répandre aux quatre coins du globe. Les cas de contamination augmentent jour après jour et amènent leur lot de décès. Dans cette ambiance morose de confinement quasiment généralisé, le sport paraît bien loin et peu important. Pourtant, dans la sphère du tennis, on s’interroge sur une probable fin de saison, même s’il ne faut pas mettre la charrue avant les bœufs. Samedi dernier, nous partagions avec vous les craintes de l’Australien John Millman (n°43). Il n’est pas le seul à se montrer inquiet. Ainsi, la Française Amélie Mauresmo fait partie des plus pessimistes. Pour l’ancienne n°1 mondiale, seul un vaccin pourrait permettre aux compétitions de reprendre leur droit. Ainsi, ce mardi, voici ce qu’elle a partagé sur son compte Twitter : « Je crois qu’on va devoir tirer un trait sur la saison 2020 de tennis. Circuit international = des joueurs et joueuses de toutes nationalités plus les encadrements, spectateurs et les personnes venant des 4 coins du monde qui font vivre ces événements. Pas de vaccin = pas de tennis. » Une vision réaliste, qui ne tend pas à nous rassurer.

Et ce n’est pas tout. Du côté de nos amis belges, un entraîneur, contacté par la RTBF, s’est également montré pessimiste. Ou réaliste, selon le point de vue. Ainsi, Philippe Dehaes, qui a notamment entraîné la Russe Daria Kasatkina ou encore son compatriote Xavier Malisse, a déclaré à la presse belge, après l’annonce de l’annulation de Wimbledon et l’arrêt des différents circuits jusqu’au 13 juillet prochain : « Je ne vois pas très bien comment la situation va s’améliorer. Pour être tout à fait honnête, j’ai le sentiment que la saison entière va passer à la trappe. »

EFeWSKjWsAIiXxl

Du côté des dirigeants, on s’attend parfois à un miracle. C’est le cas du directeur du tournoi WTA de Lausanne (normalement prévu du 13 au 19 juillet) et du tournoi ATP de Gstaad (normalement prévu du 20 au 26 juillet), qui pourraient être les prochains sur la liste des tournois annulés. Ainsi, Jean-François Collet a réagi à la situation que vit actuellement le monde du tennis pour nos confrères du site internet lematin.ch. « Je suis assez réaliste et je me doute bien que nous avons de fortes chances d’être les prochains sur la liste lors du prochain bloc d’annulation qui devrait avoir lieu six à huit semaines avant les compétitions », a-t-il notamment déclaré. « Mais cela nous laisse au moins encore espérer une nette amélioration d’ici mai. On peut toujours espérer un miracle. Mais il ne faut pas juste une amélioration en Suisse. Il faut une embellie globale. Car si c’est toujours compliqué en Amérique du Sud, on ne va pas interdire les inscriptions à ces joueurs. Ce ne serait pas correct du tout. Donc la probabilité semble tout de même faible. »

EMn5iZRXUAAboxo

Enfin, quelques jours après l’annonce officielle de l’annulation de l’édition 2020 de Wimbledon, Richard Lewis, le PDG du All England Lawn Tennis Club, s’est également exprimé pour l’Evening Express. « Personne ne sait ce qui va se passer, mais je pense qu’il est réaliste de penser qu’il n’y aura plus de tennis en 2020 », a-t-il expliqué. « J’espère que l’US Open et Roland-Garros pourront avoir lieu. Je vois mal comment les tournois de la tournée avant l’US Open pourraient avoir lieu. Je veux être optimiste malgré tout et penser que le tennis reviendra avec force, mais chaque jour qui passe cette option semble se diluer. »

EUpOOYjWkAEIZTU

On le voit, l’heure n’est pas à l’optimisme parmi les acteurs du tennis. Que les fans prennent leur mal en patience, et qu’ils profitent de cette période de creux pour voir ou revoir des classiques du genre, comme le match entre Roger Federer et Pete Sampras à Wimbledon en 2001 que nous vous avons proposé ce jeudi. Parce qu’on ne peut pas dire quand le tennis reprendra, ni même s’il y en aura à nouveau en 2020…

Crédit photos : @le10sport, @JJLovesTennis, @SwissOpenGstaad, @sebatorok

À LIRE AUSSI :

Il était une fois… 2001, ou quand l’élève dépassait le maître à Wimbledon

Federer, Halep, Mahut, Serena Williams : ils ont réagi à l’annulation de Wimbledon

7 réflexions au sujet de “Coronavirus – Plus de tennis en 2020 ? Tel est l’avis d’Amélie Mauresmo et d’autres acteurs du tennis…”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s