Analyses

Pour Patrick Mouratoglou, les nouvelles règles de la WTA ne peuvent être que bénéfiques

À partir du 17 février, une nouvelle règle sera mise à l’épreuve sur les tournois WTA. Il s’agit, pour les joueuses, de pouvoir recevoir des indications de leurs coachs depuis les tribunes. Ce qui a fait réagir Patrick Mouratoglou, l’un des plus célèbres entraîneurs du circuit féminin.


L’entraîneur de la joueuse américaine Serena Williams (n°9), Patrick Mouratoglou, a affirmé qu’il était temps d’adopter les nouvelles règles de la WTA. Ces règles permettront notamment de faire du coaching, depuis les tribunes, pendant les matches. Cette nouvelle règle sera en période d’essai durant toute la saison 2020. L’essai débutera ainsi dès la semaine prochaine, lors du tournoi WTA Premier de Dubaï. Cette nouvelle règle restera ensuite en place sur tous les autres tournois WTA Premier et International Event qui se disputeront en 2020. Notez qu’il n’est cependant pas prévu d’étendre cette règle aux tournois du Grand Chelem pour le moment.

EDa_Kq8VUAE0ZmX

On se souvient que lors de la finale de l’US Open en 2018, Serena Williams avait été pénalisée contre la Japonaise Naomi Osaka (n°10), lorsque Mouratoglou avait été accusé de l’avoir coachée depuis les tribunes. Sur son compte Twitter, le célèbre entraîneur français a ainsi écrit un long message pour expliquer sa position : « Le coaching a toujours été ma vie, mon travail, ma passion. La seule conduite que j’ai toujours eue a été d’aider mes joueurs à gagner plus, à grimper au classement, à s’améliorer. Je suis un grand défenseur du coaching sur le terrain, car je pense que c’est génial pour le spectacle et que les gens derrière leur téléviseur ou leur ordinateur comprendront mieux notre sport et connaîtront mieux la personnalité des joueurs. J’aime et respecte la tradition du tennis, mais je veux aussi que le tennis entre dans l’ère de la modernité, comme la plupart des autres sports de haut niveau. Le tennis est l’un des seuls sports à ne pas encourager le coaching. Il est temps pour la modernité. »

De son côté, la WTA avait fait paraître un communiqué au mois de janvier dernier. « Ce nouvel essai permettra aux entraîneurs de coacher leur joueuse depuis leur box sans être pénalisés », pouvait-on lire dans ce communiqué. « Que ce soit des mots d’encouragement ou quelques mots lorsque leur joueuse est du même côté du terrain à tous les signaux de la main, tout cela sera autorisé. » Notez que certains joueurs, comme le Français Édouard Roger-Vasselin, ne sont pas du tout en accord avec la mise en place de cette nouvelle règle sur le circuit féminin. « Je ne suis pas d’accord sur ce point », a-t-il partagé sur son compte Twitter. « J’adore voir les joueurs trouver la solution par eux-mêmes. J’espère que l’ATP ne changera pas la règle. » Cela ne semble pas encore dans les tuyaux de l’ATP, mais peut-être que si l’essai se montre concluant pour ces dames, il sera mis à l’épreuve chez les messieurs. Un peu à la manière des nouvelles règles qui sont testées, depuis trois ans maintenant, lors des Next Gen ATP Finals en fin de saison…

Crédit photos : @Welovetennis, @JCPGATA

À LIRE AUSSI :

Félix Auger-Aliassime donnera 5 dollars pour chaque point gagné en 2020

Les Frenchies de la semaine : Gaël Monfils en forme, Bonzi et Blancaneaux titrés en Futures

3 réflexions au sujet de “Pour Patrick Mouratoglou, les nouvelles règles de la WTA ne peuvent être que bénéfiques”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s