Analyses

Australian Open – Nicolas Massú, la clé de l’ascension de Dominic Thiem

L’ancien joueur de tennis français Henri Leconte a accordé une interview à nos confrères britanniques de Sky Sport, où il a analysé le grand état de forme de Dominic Thiem (n°5), qui disputera dans quelques minutes la finale de l’Australian Open pour la première fois de sa carrière. Pour Leconte, la clé de la montée en puissance de l’Autrichien a un nom : Nicolas Massú.


Le Big Three poursuit sa mainmise sur le tennis masculin. Roger Federer (n°3), Rafael Nadal (n°1) et Novak Djokovic (n°2) ont en effet remporté les douze derniers tournois du Grand Chelem et il ne semble y avoir personne prêt à les détrôner. De nombreux fans de tennis ont pensé voir Alexander Zverev (n°7) ou encore Stefanos Tsitsipas (n°6) y parvenir, mais l’Allemand n’a pas encore dépassé les demi-finales dans un Majeur, alors que la star grecque avait atteint ce stade à Melbourne l’année dernière, perdant en deux sets contre Nadal. Le Russe Daniil Medvedev (n°4) a quant à lui montré beaucoup de courage après sa première finale en Grand Chelem à l’US Open en septembre dernier, mais le n°1 mondial – encore et toujours Rafael Nadal – était là à la fin pour l’empêcher de remporter le titre.

EPc1x3mX0AEXYY5

Cependant, il y a peut-être un nom que nous avons tendance à oublier : Dominic Thiem (n°5). À 26 ans, il n’est plus assez jeune pour être placé parmi les stars du tennis en devenir, et pas tout à fait à un âge où il peut être considéré comme un vieux briscard. L’Autrichien est au milieu, il semble faire partie d’une génération perdue, en quelque sorte. N’oublions pas qu’il est déjà double finaliste de Roland-Garros et qu’il a remporté son premier titre en Masters 1000, sur dur à Indian Wells, l’année dernière. Il a beaucoup d’expérience sur terre battue, et commence à en avoir sur dur. En fait, depuis qu’il s’est séparé de son entraîneur de longue date Günter Bresnik, Thiem a excellé sous la direction de Nicolas Massú. Il a également accepté de travailler aux côtés du capitaine autrichien Thomas Muster en tout début de saison. L’ancien n°1 mondial devait rejoindre l’équipe de Dominic Thiem, avant de se séparer à mi-parcours de l’Australian Open.

EPnCffmX0AUQBJv

« Il a un grand potentiel. Il a tout, il est capable de relever son jeu et de changer le rythme de la balle pour faire quelque chose de différent sur un court par rapport à certains des joueurs de la Next Gen », a déclaré Henri Leconte lors d’une interview à Sky Sports. « Si nous prenons l’exemple de Stan Wawrinka, il lui a fallu quelques Grands Chelems avant d’en remporter un, puis il en a remporté trois. Il a frappé à la porte pendant longtemps, ce qui est similaire à ce qui se passe avec Dominic Thiem. Il a travaillé avec Muster qui sait gérer la pression et je pense que c’est un bon signe pour Thiem, cela pourrait être son année. Je suis vraiment enthousiaste à propos de Thiem. C’est un gars formidable et en fait, il me rappelle un peu Muster quand il était jeune. Regardez, tout le monde continue de dire qu’il est seulement capable de jouer sur terre battue et ensuite il commence à gagner des tournois sur dur. C’est un joueur typique qui travaille dur, qui fait le bien choses, il est talentueux dans la façon dont il produit son jeu. »

EPRX43TW4AAu6Hx

Dominic Thiem avait déjà atteint les huitièmes de finale à Melbourne deux fois auparavant, mais il est maintenant prêt pour tenter de remporter son premier titre en Grand Chelem face à Novak Djokovic (n°2), même si la montagne sera très difficile à gravir. N’oublions pas qu’il a éliminé Rafael Nadal (n°1) en quarts de finale et Alexander Zverev (n°7) en demies. Leconte estime que l’Autrichien a pris la bonne décision en quittant Bresnik, travaillant désormais sur son jeu aux côtés de Massú pour devenir le meilleur joueur possible. « Massú était un travailleur en tant que joueur, donc la combinaison fonctionne bien », a-t-il ajouté. « Vous savez pourquoi cela fonctionne si bien avec Thiem ? Parce que Massú est fou. Il est complètement fou, mais un bon fou. C’est un gars drôle qui aime la vie. Il travaille dur et joue dur. Massú fait ressembler Thiem plus à un être humain et pas seulement à une machine. Il lui fait aussi croire qu’il peut le faire. » Nous verrons si la formule sera payante au point d’offrir un premier titre Majeur à l’Autrichien, qui entrera dans quelques minutes sur la Rod Laver Arena pour concrétiser son rêve.

Crédit photos : @AustralianOpen

À LIRE AUSSI :

#AO2020 – La gestion des moments importants, clé de la victoire de Sofia Kenin sur Garbiñe Muguruza

 

 

#AO2020 – L’actu de l’Australian Open en décalé n°12 : Kristina Mladenovic, nouveau sommet en double

3 réflexions au sujet de “Australian Open – Nicolas Massú, la clé de l’ascension de Dominic Thiem”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s