Analyses

Australian Open – Les difficultés de Roger Federer au 3ème tour expliquées par une surface ralentie ?

Pour la première fois depuis le début de l’Australian Open, la lenteur de la surface a été évoquée ce vendredi. Et pas par n’importe qui, puisque Roger Federer (n°3) a utilisé cet argument pour expliquer le nombre de fautes directes qu’il a pu faire lors de son match du troisième tour

EPFOvBnWkAEvOuM


Au mois d’août dernier, nous vous avions prévenu : la surface utilisée à l’Australian Open allait être changée dès cette édition 2020. En effet, le GreenSet a remplacé le Plexicushion, lui-même plus lent que le Rebound Ace autrefois utilisé. Quand le changement de surface avait été annoncé, les acteurs de Tennis Australia (la fédération australienne) avaient assuré que ce changement n’aurait que peu d’influence sur le jeu, les caractéristiques du GreenSet étant proches de celles du Plexicushion. Pourtant, si jusque-là nous n’avions pas évoqué une lenteur accrue, ou en tout cas un quelconque changement dans le jeu, les propos de Roger Federer (n°3) en conférence de presse ce vendredi après sa difficile victoire en cinq sets et plus de quatre heures de jeu face à John Millman (n°47) nous ont interpellé.

EPFOutVXsAUJsRY

Questionné sur ses 82 fautes directes durant son duel face à l’Australien, le Suisse a parlé technique aux médias, et ça change tout, mettant le débat sur la surface au centre de notre attention. « Je veux dire, honnêtement, je n’ai rien contre les statistiques, mais sur une période de quatre heures, vous allez forcement avoir des fautes non provoquées », a-t-il notamment expliqué vendredi (ou plutôt samedi très tôt dans la nuit). « Et au final, qu’est-ce vraiment qu’une erreur non forcée ? Est-ce quand ça vient à 120 km/h ou 135 km/h, on peut les comptabiliser ? L’idée c’est que lors d’un duel de ce type, je ne peux pas me retenir et simplement faire des rallyes. J’essaierai toujours de produire du jeu, et donc je ferai forcément des fautes. Bien sûr, j’aurais aimé réalisé encore plus de points gagnants mais, vous savez, cela montre aussi à quel point les courts peuvent aussi être lents. » Mais alors, quelle et la véritable différente entre l’ancienne et la nouvelle surface utilisée à Melbourne ?

EPFOuizWAAAcN4Y

Le paradoxe, c’est que ce GreenSet, qui n’est peut-être pas plus lent que le Plexicushion, a un rebond qui semble être très bas. Après l’impact, la surface ne restitue pas l’effet, le lift ne prend pas du tout. Ce qui ne fait pas l’affaire d’un joueur comme Rafael Nadal (n°1), pour ne citer que lui et son lift légendaire. Nous avons également  pu voir le Russe Karen Khachanov (n°17) ne pas pouvoir faire mal avec son gros coup droit, lors de sa rencontre face au Suédois Mikael Ymer (n°78). Il était obligé de faire un coup supplémentaire, presque à chaque échange. En somme, ce GreenSet, s’il n’est pas plus lent que l’ancien Plexicushion, serait plutôt une surface faite pour des joueurs qui frappent plus à plat, comme le Serbe Novak Djokovic (n°2) ou le Russe Daniil Medvedev (n°4). Ce dernier voit d’ailleurs son revers très à plat être très efficace à Melbourne. D’ailleurs, il nous paraîtrait plutôt normal de voir le Serbe et le Russe en finale de cette édition 2020 de l’Australian Open dans huit jours, tant cette nouvelle surface semble être faite pour leur type de jeu. Ce qui engendrerait que Nadal et Federer perdraient, au mieux en demi-finales, contre eux… On prend les paris ?

Crédit photos : @AustralianOpen

À LIRE AUSSI :

#AO2020 – L’actu de l’Australian Open en décalé n°5 : Nouveau record pour Roger Federer, les hommages à Caroline Wozniacki

Clap de fin pour Caroline Wozniacki, éliminée au 3ème tour de l’Australian Open

3 réflexions au sujet de “Australian Open – Les difficultés de Roger Federer au 3ème tour expliquées par une surface ralentie ?”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s