Infos

Clap de fin pour Caroline Wozniacki, éliminée au 3ème tour de l’Australian Open

Le couperet est tombé. En perdant au troisième tour de l’Australian Open ce vendredi, c’est un chapitre qui se clôture pour la Danoise Caroline Wozniacki (n°36). L’occasion pour nous de revenir sur sa carrière et de lui rendre hommage.


Ce vendredi, la Danoise Caroline Wozniacki (n°36) a perdu au troisième tour de l’Australian Open face à la surprenante Tunisienne Ons Jabeur (n°78), en trois sets 7-5, 3-6, 7-5. On ne s’attendait pas forcément à ce qu’elle perde si tôt, d’autant plus qu’un huitième de finale face à sa grande amie Serena Williams (n°9) aurait pu être envisageable, pour une fin en apothéose. L’ultime rencontre entre les deux copines n’aura pas lieu, ce qui n’a pas empêché les organisateurs du Grand Chelem australien de lui offrir une belle cérémonie.

EPBgyJFU8AAZeMK

Parmi les hommages rendus à la joueuse danoise, vainqueur d’un titre en Grand Chelem et n°1 mondiale, Ons Jabeur a été la première à s’exprimer : « Tu es une telle inspiration pour moi et pour de nombreuses joueuses, et j’ai eu de la chance d’être sur le circuit avec toi », a-t-elle déclaré lors de son interview sur le court. Ensuite, Wozniacki a eu droit à une visite du directeur du tournoi, Craig Tiley, qui lui a rendu hommage pour l’ensemble de sa carrière. Auparavant, la Danoise avait été interviewée à son tour, comme vous pourrez le voir sur les images ci-dessous. Elle a d’abord tenu à remercier le public venu en nombre regarder son dernier match, puis elle a remercié sa famille. Tout d’abord son père, qui a été son entraîneur pendant de nombreuses années, puis son mari. Avant de finir, en pleurs, par ces mots : « Ça a vraiment été incroyable, ça a été un super voyage. Je suis vraiment contente. » Avant un dernier tour d’honneur pour profiter des fans venus en nombre, Wozniacki est tombée dans les bras de son père et de son mari, venus la rejoindre sur le court après ces mots poignants.

En conférence de presse, elle est ensuite revenue sur ce que sa vie de joueuse professionnelle lui a appris, avec beaucoup de philosophie. « La principale chose que j’ai apprise est peu importe d’où vous venez, peu importe la couleur de votre peau, peu importe si vous êtes grand ou petit, gros ou maigre, peu importe », a-t-elle ainsi déclaré. « Si vous avez un rêve et que vous travaillez dur, tout est possible. » Le rêve de Caroline Wozniacki était de remporter un tournoi du Grand Chelem. Il y a environ deux ans, elle a touché le Graal, à Melbourne, en remportant l’Australian Open en 2018 face à la Roumaine Simona Halep (7-6 [2], 3-6, 6-4) en finale. « J’ai fait un rêve quand j’étais enfant. Je voulais gagner un Grand Chelem. Je voulais être n°1 mondiale », a-t-elle ajouté. « Les gens pensaient que j’étais folle de venir d’un si petit pays. Mais je l’ai fait. J’ai travaillé si dur pour cela chaque jour. J’en suis très, très fière. » La place de n°1 mondiale, elle l’avait atteinte en octobre 2010, plus de sept ans avant son unique victoire en Grand Chelem. Cette année-là, elle avait tout de même remporté six titres sur le circuit WTA, dont deux Premier 5 (Montréal et Tokyo) et deux Premier (New Haven et Pékin). L’année suivante, même chose : six titres, un Premier 5 et trois Premier.

EPA8_zaUYAAIoll

Au total, la Danoise aura remporté 30 titres, joué 55 finales, et mis à part l’Australian Open, elle aura également été titrée aux WTA Finals de Singapour en 2017. Demi-finaliste du tournoi d’Auckland en tout début de saison, elle aura manqué deux fois des retrouvailles avec Serena Williams. Mais ce n’est pas ce que l’histoire retiendra. Ce dont nous nous souviendrons, c’est que Caroline Wozniacki, qui aura joué son dernier match en ce 24 janvier 2020, était une battante, une joueuse qui n’a jamais renoncé. Et une athlète hors norme, qui a par ailleurs participé au marathon de New York en 2014, terminé en 3 heures et 26 minutes, quelques semaines seulement après avoir perdu la finale de l’US Open face à… on vous le donne dans le mille, son amie Serena Williams (6-3, 6-3).

Crédit photos : @AustralianOpen

À LIRE AUSSI :

#AO2020 – L’actu de l’Australian Open en décalé n°4 : Que pensez-vous de ce magnifique short porté par Nick Kyrgios ?

#AO2020 – L’actu de l’Australian Open en décalé n°3 : Benoît Paire contre le reste du monde…

3 réflexions au sujet de “Clap de fin pour Caroline Wozniacki, éliminée au 3ème tour de l’Australian Open”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s