Analyses

Et si l’ATP Cup accouchait d’une petite sœur, la WTA Cup ?

Relayées au second rang à Brisbane – à cause de l’ATP Cup – et privées du court central, les joueuses ont fait savoir leur mécontentement en début de semaine. Ce qui pourrait accoucher sur une compétition similaire à celle créée par l’ATP, et qui pourrait s’appeler la WTA Cup…


Les responsables du tennis en Australie ont déclaré ce mercredi qu’ils travaillaient sur un « nouveau concept » pour le tennis féminin, après que les meilleures joueuses se soient plaintes qu’elles étaient écartées pour faire place à l’ATP Cup, qui ouvre la saison sur le circuit masculin. Le directeur du tournoi WTA Premier de Brisbane, Mark Handley, a déclaré que le tennis en Australie était dans une « période de transition » suite à l’introduction de l’ATP Cup, dont la toute première édition se dispute depuis vendredi à Brisbane, Sydney et Perth. Maria Sharapova (n°147) et Sloane Stephens (n°24) ont vivement critiqué la programmation à Brisbane, également disputé au Queensland Tennis Center, affirmant que les joueuses avaient été injustement reléguées sur des courts secondaires (aucun match féminin n’a eu lieu sur le principal court depuis le début de la semaine). « Cela ressemble un peu à un événement de seconde main », a ainsi déclaré Sharapova, tandis que Stephens a ajouté : « C’était ce que l’ATP voulait, ils ont obtenu ce qu’ils voulaient : les filles sur le côté, c’est un peu comme ça. »

ENvk5vsUEAAs_oo.jpg

Mark Handley, sans répondre directement aux préoccupations des joueuses, a déclaré que Tennis Australia (la fédération australienne) envisageait un nouveau format pour les femmes dès 2021. « Nous travaillons avec les circuits pour créer un été australien du tennis qui serait un lancement mondial incroyable pour la saison et le tennis à une échelle internationale », a-t-il expliqué. « L’ATP Cup est la première étape dans ce domaine et maintenant nous sommes en pourparlers avec la WTA sur un nouveau concept et nous sommes vraiment excités par le potentiel de cet espace. »

ENvgjXDVUAA1T7s.jpg

Les premières réponses ont été positives, avec l’ancienne finaliste de l’US Open, Madison Keys (n°13), qui a déclaré qu’elle accueillerait favorablement une version féminine de l’ATP Cup. « J’adore l’idée d’ajouter un événement par équipe à la saison », a-t-elle déclaré. « Je pense que ce serait vraiment amusant. Nous aimons toutes jouer à la Fed Cup et je pense que pouvoir le faire pendant la saison pour un événement WTA serait vraiment amusant. » De son côté, le Serbe Novak Djokovic (n°2) a également déclaré qu’une version féminine de l’ATP Cup, qui pourrait porter l’appellation de WTA Cup, fonctionnerait bien. « Pourquoi pas ? Je veux dire, je pense que ce type de format est quelque chose qui apporterait également des avantages et des résultats positifs pour la WTA », a-t-il déclaré après que la Serbie a remporté trois victoires sur trois en phase de poules. « Bien sûr, je ne sais pas quels sont les chiffres et comment cela va affecter leur emploi du temps, mais cela aurait du sens, compte tenu du fait que nous avons l’ATP Cup également jouée en Australie. Les femmes disputent également un tournoi WTA ici à Brisbane, et il y en a un autre à Auckland, donc la plupart des meilleures joueuses du circuit féminin sont déjà en Australie. Du coup, je pense que ce serait logique. »

ENy4Fu6WAAI3gBS.jpg

Craig Tiley, le président de Tennis Australia, devait rencontrer ce jeudi la première ministre du Queensland, Annastacia Palaszczuk, pour parler du réaménagement du Queensland Tennis Center. Et s’il n’est pas encore en mesure de fixer un délai pour l’introduction d’une WTA Cup, les discussions avec la WTA semblent déjà bien avancées. L’affaire sera donc à suivre de très près et elle pourrait bien être un des sujets au cœur des préoccupations et des discussions au cours de cette année 2020 sur le circuit féminin, qui va vivre (comme son homologue masculin pour la Coupe Davis), une refonte de la Fed Cup.

Crédit photos : @LuckyLoserArg, @BrisbaneTennis, @canal_tenis

À LIRE AUSSI :

ATP Cup – Gilles Simon, un capitaine validé par ses compatriotes

Malgré les risques de fumée, les organisateurs de l’Australian Open assurent que le tournoi aura lieu…

2 réflexions au sujet de “Et si l’ATP Cup accouchait d’une petite sœur, la WTA Cup ?”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s