Reportages

Tommy Robredo, un vieux briscard encore loin de penser à la retraite…

Parfois, nous mettons en lumière de jeunes joueuses et de jeunes joueurs en devenir. D’autres fois, nous reparlons de joueurs oubliés, que nous aimons appeler des « vieux briscards ». Ils ou elles ont connu la gloire, mais aussi les blessures et les désillusions, mais leur amour du jeu les fait encore jouer et espérer un retour au plus haut niveau. Tommy Robredo fait partie de cette dernière catégorie et à 37 ans, il ne pense même pas à la retraite, loin de là…


L’Espagnol Tommy Robredo (n°205), âgé de 37 ans, attend avec impatience la saison 2020. Il y a quelques jours, il a répondu à une interview pour Marca, parlant de son enthousiasme. Le joueur espagnol, qui suivait un entraînement de pré-saison à Barcelone a notamment déclaré : « Je me sens bien physiquement et avec beaucoup d’enthousiasme pour la nouvelle année. Je veux avoir de bonnes sensations sur le court, être compétitif dans tous les tournois et jouer dans des endroits où je ne l’ai pas fait depuis longtemps. Bien sûr, il est difficile de se voir si bas dans le classement, mais je n’ai pas réussi à maintenir le niveau que je voulais. Mon objectif maintenant c’est de sortir de là. Je sais que c’est compliqué, mais les choses difficiles sont d’autant plus valorisantes quand elles sont réalisées. »

eme8q4nxuaitjaw.jpg

Robredo entamera sa saison à l’Australian Open, où il avait perdu au premier tour des qualifications en 2019. Il a joué pour la dernière fois dans le tableau principal à Melbourne en 2016, son meilleur résultat restant un quart de finale atteint en 2007. « Il va falloir voir comment ça se passe et comment se déroule le tirage au sort, mais maintenant je ne pense qu’à jouer match par match et essayer de gagner pour marquer des points. Je sais que je dois aller pas à pas et que je ne peux pas passer d’une défaite au premier tour à gagner un tournoi. Mais rêver est libre et bien sûr je rêve de gagner à nouveau. Si je n’avais pas ce rêve, je ne pourrais pas aller sur le court chaque semaine. » Après Melbourne, il poursuivra sa saison sur terre battue en Amérique du Sud, au mois de février. « Après la brève tournée en Australie, je partirai pour l’Amérique du Sud où je jouerai un tournoi Challenger et tenterai de participer aux qualifications de n’importe quel tournoi ATP 250 ou 500 », a-t-il ajouté.

EF-D4idXUAA2Ijk.jpg

Et même s’il est conscient que ses meilleurs jours sont passés, Tommy Robredo n’est pas encore prêt à prendre sa retraite. « Je veux me donner à 100% cette saison et ensuite nous verrons ce qu’il se passera. Si j’avais prévu de quitter le circuit à la fin de l’année, je n’aurais aucun problème à le dire, mais pour le moment je n’y pense pas. Je ne sais pas combien de temps je serai encore actif, mais tout ce que je veux c’est être à un bon niveau. Après 20 ans sur le circuit, je me réveille tous les jours en voulant prendre ma raquette et continuer à me battre pour ma passion et le meilleur sport du monde. » L’Espagnol s’est récemment marié avec sa petite amie depuis six ans, Patricia Berga, et dit que sa femme continue de l’encourager. « Le fait de me marier ne m’influence pas. Elle me connaît en tant que joueur de tennis et elle est la première à m’encourager à faire ce que j’aime le plus. Est-ce que cela me manque de passer plus de temps à la maison ? Bien sûr, mais je me sens privilégié de continuer à travailler sur quelque chose qui est ma passion. »

Crédit photos : @TennisWorldit, @WilsonTenisEsp, @SanchezCasal

À LIRE AUSSI :

Leylah Fernandez, l’autre étoile montante du tennis féminin au Canada

Lucas Pouille forfait pour l’Australian Open, Kim Clijsters de retour en mars, Roger Federer en Chine : les 7 infos de la semaine

2 réflexions au sujet de “Tommy Robredo, un vieux briscard encore loin de penser à la retraite…”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s