Reportages

Harold Mayot, ou l’ambition d’être une meilleure personne et un meilleur joueur

Harold Mayot (n°690), vous avez peut-être déjà entendu ce nom. Ce jeune français évolue encore chez les Juniors, même s’il a commencé – de manière fracassante, avec un premier titre – à évoluer sur le circuit ITF. Nous profitons de l’inter-saison, et d’une interview qu’il a donnée au site officiel de l’ITF, pour vous parler un peu en ce mois de décembre de ce jeune joueur qui tend à se faire connaître…

EJooneqUcAAbwZk


Il y a peu, le jeune français de 17 ans, Harold Mayot (n°690), qui a commencé à disputer des tournois du circuit Futures cette saison, a répondu à une interview sur le site officiel de l’ITF. Au cours de cet entretien, il a affirmé qu’il a pour objectif de devenir une meilleure personne et un meilleur joueur de tennis chaque jour, même s’il espère avoir la chance de concourir pour les plus grands trophées de ce sport. « Mon ambition est de m’améliorer chaque jour, en tant que joueur de tennis et en tant que personne », a-t-il ainsi déclaré. « Je ne suis pas un de ces joueurs qui dit que je veux gagner ou que je le ferai. Bien sûr, je veux concourir pour les plus grands trophées et figurer dans le Top 10 mondial, puis parmi les cinq premiers et viser la place de n°1. Mais le plus important est de progresser en tant que personne et de profiter du tennis. C’est ce que j’essaie de faire tous les jours. »

D_R49ojVAAUmVTd.jpg

Le jeune joueur français travaille actuellement avec Thierry Tulasne, ancien membre du Top 10 quand il était joueur, et dit jouer le meilleur tennis de sa carrière à ce jour. « Je pense que je joue le meilleur tennis de ma carrière », a-t-il ajouté. « En battant Jonas (Forejtek, vainqueur de l’US Open Juniors, ndlr) et Shintaro (Mochizuki, vainqueur de Wimbledon Juniors, ndlr), j’ai vaincu deux joueurs qui ont remporté des titres en Grand Chelem cette année. Ce sont là mes deux meilleures performances. Je travaille très dur avec mon entraîneur et j’apprends beaucoup. Il est comme mon deuxième père et je crois vraiment en lui. Nous travaillons très fort ensemble et c’est grâce à lui que je joue bien. » Harold Mayot a ensuite évoqué son comportement sur et en dehors du court. « Le meilleur conseil que j’ai jamais reçu est d’être soi-même et non une autre personne », a-t-il déclaré. « J’essaie juste d’être humble, de respecter tout le monde, de rester calme et de donner le meilleur de moi-même. Sur le terrain, je sais que je ne suis pas très calme et que je peux parfois être irrespectueux envers l’arbitre. Je le réalise et j’essaie de m’améliorer car je ne veux pas que les gens pensent que je suis un mauvais garçon. En dehors du terrain, je suis une personne complètement différente, une bonne personne, ou du moins j’essaie de l’être. »

D_Hjf3-XsAEBsec.jpg

Le Tricolore originaire de Metz, actuellement n°4 au classement Junior, affirme qu’il est un adolescent ordinaire qui aime la musique, le cinéma et passer du temps avec son frère. Il a également des tatouages ​​sur le corps, dont celui d’un lion sur le dos qui, dit-il, reflète sa personnalité sur le terrain. « Le tatouage dit : ‘Pardonne mais n’oublie pas‘, et c’est un peu de mon histoire depuis quand j’étais jeune », a expliqué Harold Mayot. « Mes parents ne sont pas ensemble maintenant et je pense en avoir un peu souffert. J’ai plus de tatouages ​​mais le principal est un lion sur mon dos. Encore une fois, cela me symbolise parce que j’essaie d’être un lion sur le court. » S’il n’a pas atteint son objectif, qui était de remporter un titre en Grand Chelem chez les Juniors, il n’a pas mal démarré cette saison sur le circuit Futures, chez les grands. En effet, il a remporté un 15 000 $, à domicile à Villers-Les-Nancy (France, M15, indoor), tout près de chez lui, il y a moins d’un mois. Sur son passage, il a tout de même éliminé les têtes de série n°2 et n°7 du tournoi, prouvant qu’il pouvait être un lion victorieux sur le court. Tout ce que l’on peut lui souhaiter désormais pour la saison à venir, c’est de continuer à progresser et à inscrire son nom au palmarès des tournois ITF, puis pourquoi pas en Challenger pour franchir les étapes les unes après les autres.

Crédit photos : @FFTennis, @ITF_Tennis

À LIRE AUSSI :

Les Frenchies de la semaine : Carole Monnet, la passe de trois

Le record de Federer et Zverev, les wild cards pour Roland-Garros et Nadal à Barcelone : les 7 infos de la semaine

3 réflexions au sujet de “Harold Mayot, ou l’ambition d’être une meilleure personne et un meilleur joueur”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s