Résultats

Fed Cup – Caroline Garcia et Kristina Mladenovic réunies pour un exploit exceptionnel…

Il ne fallait pas faire la grasse matinée en ce dimanche 10 novembre 2019… Pourquoi ? Parce que les filles de Julien Benneteau, grâce à l’exploit en simple de Kristina Mladanovic, suivi de la performance de la n°2 mondiale en double avec sa compatriote Caroline Garcia, a permis à l’équipe de France de remporter son troisième trophée en Fed Cup !

EJAZSXHVUAAaiD-.jpeg


Un exploit aux antipodes, Mladenovic rapporte trois points !

Un véritable exploit. Voilà comment définir ce qu’ont fait les joueuses de Julien Benneteau, Kristina Mladenovic (n°40) en tête. En effet, la vainqueur des WTA Finals en double a ramené ses trois points, réalisant un wee-end parfait. En double, elle a scellé la victoire aux côtés de sa compatriote Caroline Garcia, avec qui elle avait remporté Roland-Garros en 2016. 2016, parlons-en justement. Les Françaises avaient perdu la Fed Cup au double décisif et l’année suivante, des tensions étaient apparues entre la même Garcia et ses compatriotes, parce qu’elle avait décidé de se concentrer sur sa carrière. Comme un coup de pied au destin, Mladenovic et Garcia ont apporté le point décisif et la Fed Cup à la France, en dominant Ashleigh Barty et Samantha Stosur en deux sets 6-4, 6-3. Cela faisait 16 ans que la France n’avait pas remporté cette compétition, la dernière victoire remontant en 2003. On ne peut que remercier Mladenovic, qui avait fait de cette deuxième journée de finale un moment exceptionnel…

EJAZSXIVAAIE-zH

En effet, quelques heures auparavant, la victoire en simple de Kristina Mladenovic ce dimanche nous en rappelait une autre. En 2001, en Australie, un certain Nicolas Escudé avait créé l’exploit en allant battre Lleyton Hewitt sur ses terres, pour ramener la Coupe Davis en France. Menée 6-2, 4-3 par Ashleigh Barty (n°1), la Tricolore a été capable de renverser la vapeur pour mettre la France sur de bons rails lors de cette finale de Fed Cup. Déjà conquérante samedi, Mladenovic a donc réussi l’impossible. Battre la meilleure joueuse au monde, qui a réalisé une saison exceptionnelle, chez elle dans une arène de 15 000 personnes quasiment toute acquise à sa cause. En larmes après ce match, la Française remerciait les quelques supporters tricolores qui ont donné de la voix et promettait que la rencontre n’était pas terminée. Mais avec une victoire en trois sets, scellée au bout du suspense par un jeu décisif rondement bien mené, Mladenovic apportait son deuxième point du week-end. Score final : 2-6, 6-4, 7-6 (1).

« Battre la n°1 mondiale en état de grâce chez elle, c’est juste un rêve qui se réalise », a déclaré la Tricolore au micro de nos confrères de BeIn Sports. « Dans cette ambiance, avec 16000 Australiens et nos supporters français, en gagnant 7-6 au tie-break du troisième set après avoir été menée, c’est très, très fort en émotions. J’avais mon plan de jeu du début à la fin et je n’en ai pas changé, même si je lui ai offert le break en début de match. J’ai continué à y croire. C’est tennistiquement que j’ai gagné ce match, mais aussi avec la tête, le mental et le coeur. Je suis fière et heureuse. Je me suis écroulée sur le terrain, j’ai eu les larmes aux yeux, mais je me suis vite relevé. » La question se posait alors de savoir si le capitaine allait à nouveau faire confiance à Caroline Garcia (n°45), nerveuse et déchue lors de la première journée de cette finale. Choix tactique, pour la préserver en double, ou choix du coeur, Julien Benneteau choisissait plutôt d’envoyer Pauline Parmentier (n°122) sur le court de la RAC Arena. Un pari osé, même si la Française avait ramené un point crucial en demi-finale face à la Roumanie…

ei_tkaaucaerpyr.jpg

Pauline Parmentier préférée à Caroline Garcia en simple

Ce dimanche, tout aurait pu être possible. Pourtant, Ajla Tomljanovic (n°51) montrait un tout autre visage. Tendue lors du premier jeu de son second match sous les couleurs australiennes, elle entrait ensuite dans la partie et engageait les rallyes avec la Française. Plus régulière, avec 11 points gagnants pour 19 fautes directes (contre seulement 8 points gagnants et 27 fautes directes du côté de la Tricolore), Tomljanovic allait être en mesure de ramener les deux pays à égalité. Grâce à un break en fin de premier set, elle prenait un avantage non négligeable. Le deuxième set allait être plus serré, l’Australienne réalisant la première le break pour mener quatre jeux à deux, mais Parmentier parvenant à recoller ensuite à quatre jeux partout. Les deux joueuses allaient tenir leur service jusqu’à 6-5 pour Tomljanovic, qui parvenait alors à mettre un surcroît de pression sur les épaules de la Tricolore qui finissait par plier. Score final : 6-4, 7-5. Le double décisif devait être joué entre d’un côté Caroline Garcia et Kristina Mladenovic, et de l’autre Ashleigh Barty et Samantha Stosur. Le dénouement, vous le connaissez déjà… Mais que s’était-il passé samedi ?

EI_z3UCVUAAO63A.jpg

Un samedi où la logique a été respectée

Ce samedi, la logique du classement avait été respectée, sans match exceptionnel. Première à entrer sur le court, Kristina Mladenovic avait vite pris le dessus sur une Ajla Tomljanovic trop tendue. Résultat, la Tricolore s’imposait en deux sets 6-1, 6-1 et le public australien avait du mal à se libérer, comme sa joueuse. « J’étais très concentrée sur moi et sur mon plan de jeu », déclarait la n°1 française à l’issue de ce match. « Je suis fière de la manière dont j’ai joué, c’est toujours un défi de jouer le premier match d’une rencontre aussi importante mais plus il y a de challenge et de pression, plus j’apprécie. Quand elle a commencé, ses coups étaient assez solides. La différence aujourd’hui, ça a été mon niveau de jeu et c’est ça qui l’a gênée du premier au dernier point. C’est un début parfait, je rapporte le premier point qui est hyper important. »

On attendait ensuite la rencontre entre Ashleigh Barty et Caroline Garcia. Cependant, ce match allait vite tourner en faveur de l’Australienne, titrée aux WTA Finals à peine une semaine auparavant. Frustrée, la Lyonnaise s’enfonçait dans ses travers et le capitaine Julien Benneteau ne parvenait pas à trouver les mots pour la relancer. Résultat, la n°1 mondiale se montrait sans pitié et s’imposait en deux sets 6-0, 6-0. « Il y a un partout, balle au centre », déclarait le capitaine français à l’issue de cette première journée. « On a commencé avec Kristina qui a fait un match exceptionnel et nous a lancés de manière idéale en tant que leader de cette équipe. Et Barty a répondu en étant tout simplement fantastique. On est dans les temps. »

La fin d’un format, et après ?

Comme sa grande sœur la Coupe Davis, la Fed Cup va désormais connaître une refonte de son format en 2020. La France restera donc le dernier pays à l’avoir remporté sous ce format exceptionnel, qui lui aura permis cette année de vivre des émotions formidables, comme cette victoire en demies face à la Roumanie de Simona Halep, à Rouen, ou cette victoire finale en Australie sur les terres de la n°1 mondiale Ahsleigh Barty. Au mois d’avril prochain, il y aura donc une nouvelle compétition avec douze équipes, qui se rencontreront lors de phases finales similaires à celles que nous allons bientôt vivre chez les messieurs à Madrid. Pour ces dames, cette nouvelle compétition, qui perdra là aussi tout son charme d’antan, se déroulera à Budapest en Hongrie.

Crédit photos : @WeAreTennisFR, @FFTennis, @TennisAustralia

À LIRE AUSSI :

Dimitrov remplace Federer à l’ATP Cup, Nadal de retour à Acapulco en 2020, Sharapova entraînée par Piatti : les 7 infos de la semaine

 

 

Ancien champion de ski, Jannik Sinner semble suivre les pas d’un certain Novak Djokovic…

Publicités

3 réflexions au sujet de “Fed Cup – Caroline Garcia et Kristina Mladenovic réunies pour un exploit exceptionnel…”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s