Reportages

Tout ce qu’il faut savoir sur la Laver Cup, cette compétition créée par Roger Federer

Ce vendredi, à 13h, débute la Laver Cup. Voici tout ce que vous devez savoir sur ce tournoi exhibition créé par Roger Federer en 2017 et qui se déroule ce week-end en Suisse, à Genève.


Il existe peu de compétitions dans le monde du sport qui génèrent autant d’opinions que la Laver Cup. Appréciée par de nombreuses personnes qui la perçoivent comme la Ryder Cup du tennis et comme un élément essentiel de diffusion du tennis, d’autres sont plus réservés et la considèrent inconcevable dans un calendrier aussi chargé, marqués par le fait que les meilleurs joueurs du monde se déplacent parce que de grandes sommes d’argent sont en jeu. La société appartenant à Roger Federer (n°3), Team8, a conçu cet événement qui en est déjà à sa troisième édition et se déroule ce week-end à Genève. S’il existe une ville dans le monde qui incarne le pouvoir de l’argent, c’est bien la ville suisse qui devrait accueillir des milliers de fans avec la prétention de voir l’idole locale partager un titre et des anecdotes avec Rafael Nadal (n°2) et la crème de la crème du tennis mondial.

EE2xdebW4AAW39-.jpg

Il est indéniable de reconnaître un certain attrait pour un format de compétition idéalement conçu pour favoriser le spectacle. Mais la raison principale du succès de la Laver Cup n’est pas tout l’attirail qui l’entoure, un flux constant d’informations entre les joueurs et la presse ou ce que signifie honorer Rod Laver et voir deux équipes antagonistes dirigées par Björn Borg et John McEnroe, mais la compétitivité qui se dégage de chaque match. Au cours des éditions précédentes, l’intensité de chaque match était digne d’une rencontre officielle de la plus haute importance et c’est ce qui a réussi à captiver des millions de fans à travers le monde. La Team Europe arrive sur cette troisième édition en tant que favorite, après les deux précédentes victoires à Prague et Chicago, et il semble utopique de penser que la Team World puisse briser la dynamique. La grande nouveauté cette année est que l’ATP a doté le tournoi d’un statut officiel, de sorte que les affrontements qui se produiront à Genève apparaîtront dans les face-à-face officiels des concurrents. Cependant, cela ne signifie pas que le tournoi distribuera des points, ce qui reste le plus grand désir des organisateurs pour le rendre encore plus légitime. Voici désormais tout ce que vous devez savoir sur cette compétition qui démarrera ce vendredi à 13h.

La Team Europe

Sur les sept membres de l’équipe, six d’entre eux figurent dans le Top 10 et le seul à ne pas bénéficier de cette condition figure au 11ème rang mondial. On peut dire que peu de choses décrivent l’énorme potentiel de l’équipe dirigée par Björn Borg et Thomas Enqvist. Deux des meilleurs joueurs de l’histoire, tels que Roger Federer et Rafael Nadal, vont signer un armistice dans leur carrière et profiteront de leur amitié entourée par ceux qui sont appelés à prendre le relais. Stefanos Tsitsipas (n°7), Alexander Zverev (n°6) et Dominic Thiem (n°5) voudront confirmer que c’est un week-end important pour eux, car ils n’arrivent pas dans une bonne dynamique. De son côté, Fabio Fognini (n°11) cherchera à laisser derrière lui des problèmes physiques qui le préoccupent et offrira un spectacle avec son précieux tennis. En tant que remplaçant, Roberto Bautista Agut (n°10) espère avoir une chance de jouer. L’équipe européenne peut perdre quelque chose en double. Federer et Nadal devraient être à nouveau réunis en double, comme en 2017, et Tsitsipas – qui joue régulièrement cette discipline – pourrait également apporter sa petite expérience.

EE2Uv5rXkAASVN0.jpg

La Team World

Cette équipe est remplie de joueurs agressifs et elle tentera de trouver des solutions pour enfin prendre le dessus sur la Team Europe. John Isner (n°20) et Milos Raonic (n°24) n’arrivent pas dans leur meilleure forme, mais ils sont capables de tout sur un court en indoor rapide. Taylor Fritz (n°30) n’a rien à perdre et pourrait nous surprendre, tandis que Denis Shapovalov (n°33) et Nick Kyrgios (n°27) semblent être les principaux atouts en simple. La participation de l’Australien à un tournoi qui figure dans l’un de ses rendez-vous préférés du calendrier sera particulièrement intéressante. Le niveau de Kyrgios augmente de façon exponentielle lors de la Laver Cup et il sera motivé par la présence d’amis tels que Jack Sock (n°210), joueur de double confirmé, qui pourrait mener son équipe, qui a beaucoup de talent et de confiance, à se surpasser. « Personnellement, je n’ai pas peur de cette équipe », a même déclaré Kyrgios. « J’ai déjà battu chaque membre de cette équipe. » En remplacement, Jordan Thompson (n°53), joueur moins connu et moins charismatique, a été choisi.

EE2Jp3FXUAA3DnC.jpg

Le format de jeu

Chacun des trois jours de compétition, il y aura quatre matches : trois simples et un double. Au minimum, six des joueurs convoqués par chaque équipe sont tenus de disputer un match en double, ce que les capitaines doivent prendre en compte pour déterminer qui joue et particulièrement quand. Par ailleurs, les points attribués par chaque victoire varient en fonction du jour. L’équipe qui gagne un match vendredi remportera un point, alors que samedi, le score sera de deux points et dimanche trois points. Ainsi, chaque capitaine doit conserver ses meilleurs atouts pour le dernier jour, mais il est clair que pour avoir plusieurs options, il faut ajouter des points les jours précédents. L’équipe vainqueur sera celle qui réussira à remporter 13 points, alors qu’il y en a 24 au total. Cela garantit qu’il y aura des matches à enjeu le dimanche, car il est impossible d’atteindre ce seuil avec les résultats du vendredi et du samedi. Au cas où une égalité serait atteinte à 12 partout à la fin de la compétition, tout serait résolu en un match de double auquel pourrait être convoqué n’importe quel joueur, sans aucune restriction pour les apparitions qu’il a eues lors du week-end. Chaque match sera joué au meilleur des trois sets, le troisième set étant une super tie-break en dix points.

EE2PK0uX4AAV5Ug.jpg

Le programme de ce vendredi

Ce vendredi, le premier match de simple débutera à 13h (heure locale) et opposera Dominic Thiem à Denis Shapovalov. Le deuxième match de simple sera disputé dans la foulée, et ce sera un affrontement entre Fabio Fognini et Jack Sock, en espérant que l’Américain soit au meilleur de sa forme pour ne pas juste jouer le rôle de faire valoir en simple. Le match suivant ne se jouera pas avant 19h. Il ouvrira la night session et opposera Stefanos Tsitsipas à Taylor Fritz. Enfin, pour terminer cette première journée de la Laver Cup, le double se jouera avec d’un côté Roger Federer et Alexander Zverev pour la Team Europe et de l’autre côté Denis Shapovalov et Jack Sock pour la Team World. En France, cette compétition est exclusivement diffusée à la télévision par nos confrères de BeIn Sports.

EE2VymZW4AAnL9S.jpg

Crédit photos : @LaverCup

À LIRE AUSSI :

Novak Djokovic, vers une opération de l’épaule et une absence prolongée ?

Federer, Nadal et Djokovic y prendront part : tout ce qu’il faut savoir sur l’ATP Cup

Publicités

2 réflexions au sujet de “Tout ce qu’il faut savoir sur la Laver Cup, cette compétition créée par Roger Federer”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s