Reportages

Pablo Andujar, à deux doigts de la retraite après trois interventions au coude, et désormais en huitièmes de l’US Open

Ce samedi, l’Espagnol Pablo Andujar (n°70) s’est qualifié pour les huitièmes de finale de l’US Open. Une première en Grand Chelem pour ce joueur attachant, qui a connu des galères physiques interminables et qui affrontera le Français Gaël Monfils (n°13) pour une place en quarts de finale.


Pablo Andujar (n°70) est arrivé à New York avec seulement deux victoires sur dur sur le circuit ATP cette saison. Ainsi, en atteignant les huitièmes de finale pour la première fois en Grand Chelem à l’US Open ce samedi, l’Espagnol a défié tous les pronostics. Mais cet exploit n’est en rien comparable avec ce que ce joueur de 33 ans a connu ces dernières années. En février dernier, Andujar ne figurait pas parmi les 1 800 premiers au classement ATP, après avoir subi trois chirurgies au coude sur une période de treize mois – entre mars 2016 et avril 2017 – avec trois médecins différents. « Quand j’ai pris la décision de subir la troisième opération, je me suis dit, à moi-même et à mon épouse : ‘Si ça ne se passe pas bien, je vais prendre ma retraite. C’est trop de temps à essayer tous les mois avec les physios, avec les médecins. Cela n’aide pas, cela ne s’améliore pas. C’est donc ma dernière chance’« , a déclaré Andujar sur le site officiel de l’ATP. Les deux premières interventions chirurgicales de l’Espagnol visaient un tendon. L’imagerie médicale a montré que son tendon du coude était « très dur » et « pas normal », a déclaré Andujar. « Nous nous sommes probablement concentrés sur le tendon et peut-être que dès la première fois, c’était le nerf. Si nous pouvions y retourner, il y a quatre ans, je ferais les choses différemment. Mais nous ne le savions pas. »

EDUvCKNVAAEeJI3.jpg

Cependant, Andujar a vu un nouveau médecin qui lui a dit qu’il se concentrerait sur un nerf au coude lors de la troisième intervention chirurgicale, en le réinsérant de la nuque à la partie supérieure du coude, rendant l’Espagnol moins nerveux à l’idée de passer à nouveau sur le billard. « C’était différent », a-t-il ajouté. « D’une certaine manière, j’avais confiance et je pensais : ‘D’accord, cet homme me dit quelque chose de différent, alors au moins, je vais essayer de le faire et j’espère que ça va bien se passer.’«  Tout était rentré dans l’ordre tout de suite. Il y avait cependant encore beaucoup d’incertitudes impliquées. « J’ai eu de la chance. J’ai eu de la chance que tout se soit bien passé. Bien sûr, il me restait huit ou neuf mois avant que je joue à nouveau en compétition … en 2018 », a expliqué Andujar. « Je le sentais un peu, mais je pense être redevenu compétitif. » L’ancien 32ème joueur mondial était heureux de passer beaucoup de temps avec sa famille et ses amis lorsqu’il n’était pas sur le court, car il n’avait pas eu l’occasion de profiter de ces occasions aussi souvent au cours de la décennie qu’il avait déjà passée en tant que professionnel. La douleur à son coude ne l’empêchait pas de mener une vie normale. Mais à son retour en janvier 2018, Pablo Andujar a perdu cinq de ses six premiers matches. L’Espagnol, alors classé n°598, a remporté le tournoi Challenger organisé dans les locaux de l’académie de Juan Carlos Ferrero à Alicante, en Espagne. La semaine suivante, lors du tournoi ATP 250 de Marrakech, Andujar est devenu le joueur le moins bien classé depuis le numéro 550 mondial Lleyton Hewitt à Adélaïde en 1998, a remporter un tournoi.

D3j4sXeWwAAET6G.jpg

« Ils sont tous les deux incroyables », a déclaré Andujar à propos de son parcours ici à l’US Open et de son triomphe au tournoi ATP 250 de Marrakech  l’an dernier. « Mais à Marrakech, je n’étais pas encore revenu sur le circuit ATP. Je m’entraînais déjà un peu, mais mon classement était si bas. Je dirais que celui-ci est incroyable, c’est incroyable, mais je suis déjà sur le circuit. Je suis n°70 au monde, je joue. Je suis de nouveau compétitif. À Marrakech je ne l’étais pas. C’est ça la grande différence. » Depuis ce triomphe, Andujar a remporté cinq titres sur le circuit Challenger, dont un autre à Alicante, et s’est également qualifié pour la finale à Marrakech en 2019. Mais c’est peut-être sa performance à l’US Open, où il n’avait jamais dépassé le deuxième tour, qui a été l’une des plus impressionnantes de toutes. Il n’a perdu que neuf jeux contre Alexander Bublik (n°75) ce samedi. « Il a été super. Il jouait très bien au tennis », a déclaré Bublik. L’Espagnol a ainsi réalisé un rêve : remporter sept sets consécutifs pour se qualifier en huitièmes de finale à New York. Même Andujar lui-même aurait signé pour réaliser un tel parcours ! « Honnêtement, je pense que je ne vous aurais pas cru », a-t-il ajouté. « C’est incroyable. Pour moi, c’est quelque chose que je ne réalise pas encore. »

EDODa8nXkAE-YMD.jpg

Juan Carlos Ferrero, l’idole d’Andujar, a atteint la finale de l’US Open en 2003. Et l’ancien n°1 mondial avait beaucoup de belles choses à dire sur son compatriote après que le quadruple champion du circuit ATP eut battu Bublik. « C’est une personne super gentille et un travailleur remarquable et j’ai toujours eu de très bons mots à son sujet. Je suis tellement heureux de le voir obtenir ce résultat », a déclaré Ferrero sur le site de l’ATP. « C’est une motivation formidable et les gens peuvent désormais croire qu’après leur blessure, tous peuvent revenir à un mode de travail et à des résultats normaux. » « Quelqu’un comme lui qui parle de cette façon à propos de moi ? Je n’ai pas de mots », a réagi Andujar. Lors de cette édition 2019 de l’US Open, son tennis parle pour lui. Il espère pouvoir continuer sur sa lancée en huitièmes de finale contre le Français Gaël Monfils (n°13).

Crédit photos : @ATP_Tour, @fermurciego, @MRisingStar18, @ATPChallenger

À LIRE AUSSI :

US Open – Pierre-Hugues Herbert et Nicolas Mahut, fin du conte de fées ?

Roger Federer reprend sa marche en avant à l’US Open grâce à un service retrouvé

Publicités

2 réflexions au sujet de “Pablo Andujar, à deux doigts de la retraite après trois interventions au coude, et désormais en huitièmes de l’US Open”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s