Analyses

US Open – Pierre-Hugues Herbert et Nicolas Mahut, fin du conte de fées ?

Éliminés ce vendredi au premier tour du double de l’US Open, la fracture semble plus grande que prévue entre Pierre-Hugues Herbert et Nicolas Mahut. Après l’incompréhension de l’association du premier avec Andy Murray à Wimbledon alors qu’il ne devait jouer qu’en simple, les retrouvailles ne se sont pas exactement passées comme prévu…


Si on revient quatre ans en arrière, en 2015, Pierre-Hugues Herbert et Nicolas Mahut remportaient à ce moment-là leur premier titre du Grand Chelem à l’US Open. En janvier dernier, ils concluaient leur Grand Chelem en carrière avec la victoire à l’Australian Open, Après avoir remporté Wimbledon en 2016 et Roland-Garros en 2018. Seulement, malgré un break d’avance en début de match, les Français ont sombré face à la paire composée de Rohan Bopanna et Denis Shapovalov en deux sets 6-3, 6-1 ce vendredi au premier tour du double de l’US Open. Auteurs de huit doubles-fautes, les Tricolores n’ont converti qu’une seule de leurs sept balles de break. C’est une grosse désillusion pour les têtes de série n°4, qui comptaient sur ce tournoi pour se remettre définitivement de leurs désaccords passés.

EDR5xYdX4AEUQX0.jpg

En conférence de presse, Nicolas Mahut est apparu abattu et extrêmement déçu. « Un match pourri », a-t-il déclaré. « C’est simple : eux ont bien joué, nous, on a très mal joué. Il y a des explications, mais quand tu fais un match comme ça, ça s’apparente à des excuses. Donc mieux vaut ne rien dire, fermer sa gueule, se parler et essayer d’avancer pour ne pas reproduire ce genre de match. On a été mauvais, il faut assumer. » Les Français avaient pourtant été bons à l’entraînement, avec des sets « gagnés assez facilement » d’après Mahut. Alors, comment expliquer que rien n’a fonctionné sur le court ? « On n’était pas au niveau », a admis un Herbert qui traverse une petite crise de confiance. « On en chie un peu en ce moment. C’est quelque chose qu’on n’avait pas trop vécu dans notre carrière depuis qu’on joue ensemble, se prendre une tôle comme ça en 55 minutes et ne même pas avoir l’impression d’avoir joué le tournoi… C’est assez spécial. »

EDSszfvW4AAvy7Y.jpg

L’avenir de cette paire tricolore s’écrit désormais avec un gros point d’interrogation. Pour leur retour à la compétition ensemble, ils avaient perdu au deuxième tour du Masters 1000 de Cincinnati. Ces deux défaites précoces pourraient les priver des ATP Finals, dont ils étaient finalistes en 2018. Pire, ils pourraient ne pas se qualifier pour les Jeux Olympiques de Tokyo en 2020, événement que Nicolas Mahut attend avec impatience depuis bientôt quatre ans. Leur association semble battre de l’aile depuis la décision d’Herbert de jouer le double à Wimbledon avec Andy Murray, alors qu’il avait dit à son partenaire de toujours vouloir faire une pause pour se concentrer sur le simple. Les deux joueurs ont discuté après le  Grand Chelem londonien mais tout n’est semble-t-il pas réglé. Pourtant, Mahut a voulu couper court aux rumeurs en salle de conférence de presse. « On s’est parlé et aujourd’hui on est là, c’est que ça va », a-t-il déclaré. « Je me suis exprimé plein de fois là-dessus, pour l’instant il n’y a pas de nouveau de mon côté. Ce qui est certain, c’est qu’il faut faire beaucoup mieux que ça. Ce serait bien de pouvoir passer du temps sur le court, peut-être en dehors, pour ne pas reproduire ça. Ce n’est pas très agréable de venir en face de vous après avoir pris une branlée et de devoir essayer de l’expliquer. »

Dx5mgFaWwAAtCoI.jpg

Il faut tout de même comprendre que de l’extérieur, nous puissions être inquiets pour l’avenir de la meilleur paire de double du tennis français. D’ici la fin de la saison, ils joueront ensemble à Tokyo, Shanghai, Vienne puis Bercy avant, peut-être, les ATP Finals de Londres. Les Jeux Olympiques de Tokyo paraissent si loin… « Après c’est le terrain qui parle. Il y a un classement. Une sélection ça ne se gagne pas comme ça, ça se gagne sur le terrain », a indiqué Mahut. « Ce qu’on a montré, c’est assez pauvre. On se met nous-mêmes dans cette situation, il va falloir essayer d’assumer. » À eux de tout donner pour repartir de l’avant et nous donner à nouveau des frissons sur les courts du monde entier. Mais en ont-ils encore envie ?

Crédit photos : @24matins_sport, @TennisCanada, @Orangesportsfr, @bleualsace

À LIRE AUSSI :

Roger Federer reprend sa marche en avant à l’US Open grâce à un service retrouvé

De Wimbledon à l’US Open, le phénomène Cori Gauff continue d’épater son monde !

4 réflexions au sujet de “US Open – Pierre-Hugues Herbert et Nicolas Mahut, fin du conte de fées ?”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s