Analyses

Après sa victoire au premier tour, Cori Gauff sera-t-elle la révélation de ce Wimbledon ?

Issue des qualifications, la jeune américaine de seulement 15 ans, Cori Gauff (n°313), a brillamment passé le premier tour de Wimbledon ce lundi en battant sa compatriote Venus Williams (n°44), qui est une de ses idoles. Cet exploit, car c’en est bien un, suffira-t-il à faire de la jeune américaine l’une des révélations de ce Wimbledon ?


Sortie des qualifications, Cori Gauff a dominé une de ses idoles…

La semaine dernière, Cori Gauff (n°313) a réussi à s’extirper des qualifications de Wimbledon, sans perdre un set, en éliminant les têtes de série Aliona Bolsova et Greet Minnen en cours de route. Ce lundi, elle a fait mieux en passant le premier tour face à sa compatriote Venus Williams (n°44) en deux sets 6-4, 6-4 pour remporter son tout premier match chez les grandes en Grand Chelem. Après être devenue la plus jeune joueuse à se qualifier pour Wimbledon dans l’ère Open, elle a confié à la presse que son rêve serait d’affronter l’une des sœurs Williams au premier tour. Son vœu a été exaucé quand le tirage au sort lui a réservé Venus Williams comme première adversaire. « Je suis choquée, mais je suis vraiment très heureuse que Wimbledon ait décidé de me donner la wild card (pour les qualifications)« , a déclaré Gauff lors de sa conférence de presse d’après-match ce lundi. « Je veux dire, je ne m’attendais pas à ce que cela se produise. Évidemment, j’ai littéralement eu mon tirage au sort, alors je suis vraiment heureuse d’avoir pu la sortir aujourd’hui. Elle a joué de façon incroyable, c’était juste super sympa. Elle a toujours été sympa les deux fois où je l’ai rencontrée. » Là où elle a fait fort, c’est que la teenager n’a pas semblé nerveuse tout au long de la partie. « Sur le terrain, je ne pensais pas à Venus, je jouais simplement mon jeu », a-t-elle ajouté. « Peu importe contre qui je joue, je veux gagner. C’est donc à cela que je pensais tout le temps. Je ne pensais pas vraiment à qui je faisais face de l’autre côté du filet. »

Quatre balles de match, c’est ce qu’il aura fallu à Gauff pour conclure la partie en deux sets 6-4, 6-4 après une heure et dix-neuf minutes de jeu, pour remporter son tout premier match en Grand Chelem. Le premier d’une longue série ? « Je l’ai déjà dit : je veux être la meilleure », a déclaré la jeune américaine. « Mon père m’a dit que je pouvais faire ça à huit ans. Évidemment, on n’y croit jamais. On ne sait jamais ce qui se passe. Si j’entrais dans ce match en disant : ‘Voyons combien de jeux je peux avoir contre elle’, alors je n’aurais certainement pas gagné. Mon objectif était de faire de mon mieux. Mon rêve était de gagner. Cest ce qui est arrivé. »

Patrick Mouratoglou la voit déjà comme une future grande championne

Suivie par Patrick Mouratoglou au sein de son académie Cori Gauff est promise aux plus grands succès. Ainsi, l’entraîneur de Serena Williams a déclaré à propos du petit prodige : « Je me souviens quand elle avait 10 ans et qu’elle m’a regardé dans les yeux en me disant : ‘Je veux être numéro 1 mondiale.’ Je pouvais sentir qu’elle y croyait vraiment. Je me souviens de quelque chose de très impressionnant, c’était un moment formidable. Tout d’abord, c’est une compétitrice incroyable, son travail en tant que joueuse de tennis est de gagner, il y a des joueuses qui découvrent comment être meilleures que d’autres, ce sont elles qui sont appelées les meilleures compétitrices et ce sont les meilleures. Elle a ça, c’est sa qualité numéro un. En deuxième lieu, je dirais qu’il a des conditions athlétiques naturelles qui impressionnent, et en troisième place, sa maturité, je veux dire depuis l’âge de 10 ans. Elle travaille dur et se bat tous les jours pour ce qu’elle veut atteindre. Ce n’est pas quelque chose qui peut être vu très souvent. »


Le Français admire ce que Gauff accomplit compte tenu de son âge et la façon dont elle est parvenu à gérer la pression croissante qui s’accumule sur ses épaules. « Elle a déjà marqué l’histoire à plusieurs reprises et elle n’a que 15 ans. C’est quelque chose de formidable. Nous devons réaliser la pression à laquelle elle doit faire face », a-t-il ajouté. « Vous voyez souvent comment les grandes joueuses qui gagnent un Grand Chelem doivent faire face à beaucoup de pression par la suite. Gauff n’a que 15 ans et elle résiste très bien. Elle trouve un moyen de continuer à progresser et à s’améliorer. » En revanche, il est hors de question de la comparer à Serena Williams, car elle aura sa propre destinée. À commencer par cette édition 2019 de Wimbledon, dont elle pourrait être l’une des révélations.

Crédit photos : @sports_ouest, @WeAreTennisFR, @grey_estelle, @Wimbledon

À LIRE AUSSI :

Wimbledon interdit l’utilisation de sacs en plastique pour recouvrir les raquettes

Les Frenchies de la semaine : Manuel Guinard et Tessah Andrianjafitrimo ouvrent leur compteur

Publicités

2 réflexions au sujet de “Après sa victoire au premier tour, Cori Gauff sera-t-elle la révélation de ce Wimbledon ?”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s