Résultats

Roland-Garros – Rafael Nadal, un douzième titre pour une légende encore bien vivante

Rafael Nadal (n°2) est un joueur exceptionnel. On le savait déjà, mais ça s’est encore révélé vrai cette année à Roland-Garros. Avant cette finale, l’Espagnol comptait 92 victoires pour seulement 2 défaites Porte d’Auteuil depuis ses débuts en 2005. Et ce n’est pas Dominic Thiem (n°4), malgré une grosse bataille (notamment dans les deux premières manches), qui a pu empêcher le Majorquin de remporter un douzième titre à Paris, synonyme de dix-huitième Grand Chelem. En 3h01 de jeu, Nadal s’imposait donc en quatre manches 6-3, 5-7, 6-1, 6-1 pour se rapprocher un peu plus de la légende Roger Federer (n°3).

D8ofZiKXYAMXHV-.jpg


Un combat physique d’entrée de jeu et Nadal qui use son adversaire

Ce dimanche, il n’y a pas eu de round d’observation entre les deux finalistes. Dès le début du match, ils nous ont offert des points d’une intensité incroyable. Efficace sur son service, Rafael Nadal était tout de même challengé par un Dominic Thiem très solide, notamment en défense. En vingt-et-une minutes de jeu, le match restait équilibré (2-2), jusqu’à ce que le Majorquin fasse deux fautes en coup droit sur son service et se mette en difficulté. Il n’en fallait pas plus pour que l’Autrichien se procure la première balle de break de la rencontre, qu’il allait tout de suite concrétiser pour prendre l’avantage (2-3). Mais le plus difficile quand on joue face à Nadal sur le Court Philippe-Chatrier, c’est encore de confirmer son break, ce que Thiem a vécu quand il a vu l’Espagnol reprendre son retard dès le jeu suivant. Et malgré le combat physique exceptionnel offert par les deux protagonistes, malgré lees nouvelles occasions de break de l’Autrichien, le Majorquin reprenait bien l’avantage après 45 minutes de jeu et un septième jeu long de dix minutes (4-3). Trop loin derrière sa ligne de fond de court, Thiem voyait son adversaire dominer l’échange et se rapprocher de la ligne. Nadal reprenait l’avantage physique en fin de set, provoquait les fautes chez l’Autrichien et c’est bien l’Espagnol qui remportait le premier set six jeux à trois après 54 minutes de jeu. Tout était à refaire pour l’Autrichien, qui devait avoir cette statistique en tête au changement de côté : jamais personne n’avait encore battu Rafael Nadal à Roland-Garros après avoir perdu le premier set…

D8oOLIVX4AAKEUW.jpg

Plus agressif, Dominic Thiem revient à hauteur

Le plus dur restait donc à faire pour Dominic Thiem, qui baissait un peu physiquement à l’entame de la deuxième manche, ce qui semblait logique. Pourtant, il maîtrisait ses jeux de servir en début de set et même s’il cédait plus facilement à l’échange, il conservait sa mise en jeu. De son côté, Rafael Nadal était tout aussi impérial sur son service, ne perdant qu’un seul point sur son engagement en cinq jeux de service. L’Autrichien se montrait petit à petit plus agressif et il tentait une autre tactique que dans le premier set, qui consistait à tenter de raccourcir l’échange. Cela lui réussissait partiellement, jusqu’à mener 6-5. On pensait alors arriver tranquillement dans un jeu décisif quand, à la force mentale, Thiem parvenait à mettre la pression sur Nadal qui forçait dans l’échange et partait à la faute. Par conséquent, après 46 minutes de jeu dans cette deuxième manche, l’Autrichien revenait à hauteur de l’Espagnol sept jeux à cinq.

D8ohImfX4AIOoQF.jpg

Rafael Nadal, impérial et en mode rouleau compresseur

Piqué dans son orgueil, Rafael Nadal allait tout de suite réagir dès l’entame de la troisième manche. Sur les trois premiers jeux, le Majorquin allait mettre un douze points à un à l’Autrichien pour rapidement mener trois jeux à zéro. Grâce à des coups exceptionnel, comme une amortie rétro acclamée par le public, Nadal allait dérouler. Thiem semblait avoir du mal à digérer le gain du deuxième set et l’Espagnol, qui ne commettait que deux fautes directes dans cette manche, allait reprendre l’avantage dans cette finale en l’emportant six jeux à un après seulement 24 minutes de jeu.

D8oTEFcX4AAg0fk.jpg

Au début du quatrième set, Dominic Thiem aurait pu revenir dans la partie. En effet, il a eu des occasions lors des deux premiers jeux de service de l’Espagnol, mais Rafael Nadal a tenu bon et il a même breaké son adversaire pour rapidement mener 3-0. Impérial après la perte du deuxième set, Nadal était trop fort dans les moments importants, comme à 4-1 quand Thiem est parvenu à sauver une nouvelle balle de break mais pas deux. Le sort était jeté et le Majorquin n’avait plus qu’à servir pour le match et un douzième titre. Il allait conclure à sa deuxième balle de match, remportant Roland-Garros après 3h01 de jeu en quatre sets 6-3, 5-7, 6-1, 6-1. Il remportait ainsi son dix-huitième titre du Grand Chelem, à seulement deux trophées de la légende Roger Federer (n°3).

Ils ont beau avoir passé la trentaine, ils sont encore dans la course à leur propre légende, et c’est peut-être cela le plus beau… Après la victoire, c’est un Rafael Nadal ému qui avait tout d’abord des mots de réconfort pour son adversaire : « Bravo à Dominic, j’espère qu’il aura la chance de gagner dans le futur, il est un joueur incroyable », déclarait-il sur le court. Avant d’ajouter : « Je ne peux pas expliquer mes sensations. Pour moi, c’est un rêve de jouer ici. C’est vraiment incroyable et un moment très spécial. » Qui pourra un jour détrôner le roi de la terre battue dans son fief ?

Crédit photos : @rolandgarros

À LIRE AUSSI :

Roland-Garros – Kristina Mladenovic et Timea Babos s’imposent en double

Roland-Garros – Ashleigh Barty couronnée nouvelle reine, pas de titre pour Chardy et Martin

4 réflexions au sujet de “Roland-Garros – Rafael Nadal, un douzième titre pour une légende encore bien vivante”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s