Reportages

Serena Williams peut-elle encore remporter un titre en Grand Chelem ?

Serena Williams (n°10) est une championne exceptionnelle. Un an après avoir donné naissance à sa fille Olympia, elle a joué deux finales en Grand Chelem, à Wimbledon et à l’US Open en 2018. À 37 ans, l’Américain détient le record de titres en Grand Chelem de l’ère Open (depuis 1968) avec 23 trophées, dépassant le précédent record de Steffi Graf (22) lors de sa victoire à l’Australian Open en 2017. La question est désormais de savoir si elle peut encore remporter ce fameux 24ème Grand Chelem, synonyme de record de tous les temps, détenu pour l’instant par Margaret Court-Smith ?

D70bKYRWsAQj87u.jpg


Plus de deux ans de diète en Grand Chelem

Il ne fait aucun doute que l’histoire du tennis féminin retiendra le nom de Serena Williams (n°10), qui a gagné partout. Elle possède trois titres en Grand Chelem de plus que son homologue masculin, Roger Federer. Pourtant, son dernier trophée dans un Majeur remonte à plus de deux ans, à l’Australian Open en 2017. Depuis, l’Américaine est en quête d’un 24ème titre, synonyme de record de tous les temps. En 2019 en tout cas, c’est pour l’instant une saison difficile pour Serena Williams, qui avait perdu en quarts de finale à Melbourne face à Karolina Pliskova (n°2) en trois sets 4-6, 6-4, 5-7 après avoir pourtant eu quatre balles de match ! L’Américaine ne nous avait jamais habitué à une telle fébrilité dans les moments importants. Ensuite, elle a connu une série de défaite, y compris son abandon à Indian Wells avant son match face à Garbiñe Muguruza (n°19), suivi par des retraits à Miami et Rome. En effet, Serena Williams a dû composer avec une blessure au genou dont elle a eu du mal à se débarrasser. Conséquence, elle s’est vu éliminée dès le troisième tour à Roland-Garros ce samedi par sa compatriote Sofia Kenin (n°35) en deux sets 6-2, 7-5.

D7_v8OAWkAA9rnx.jpg

Un début de saison 2019 compliqué

Ce qu’il faut également savoir, c’est qu’elle a été malade, ce qui a fait des ravages dans son emploi du temps déjà chargé. Son entraîneur, Patrick Mouratoglou, a déclaré que la jeune femme de 37 ans n’était pas en pleine forme à Roland-Garros et il a avoué qu’il n’était pas surpris par ses mauvais résultats. « Tout d’abord, elle savait qu’elle ne se préparait pas comme prévu à ce tournoi à cause de la grave blessure contractée à Miami », a déclaré Mouratoglou sur Eurosport. « Pendant plusieurs semaines, elle n’a rien pu faire, car elle a dû se rétablir et le temps qu’elle a eu pour se préparer était beaucoup trop court. Elle a perdu le match parce que son adversaire a joué un bon match. Elle a été constante de la première à la dernière balle, elle n’a pas manqué beaucoup, elle a été agressive et a joué le match parfait. Honnêtement, si Serena ne perdait pas celui-ci, elle le perdrait probablement au tour suivant, ou lorsque les meilleures joueuses auraient été de l’autre côté du terrain. Bien sûr, c’est une déception, mais d’une certaine façon, cela devait arriver – elle n’était tout simplement pas prête. » Le service de Williams est toujours sans précédent, mais une nouvelle génération de jeunes joueuses vient défier la légende, ce qui complique encore plus sa quête pour égaler le record de 24 Grands Chelems.

D70bVlFX4AA4Z64.jpg

Un retour au premier plan à Wimbledon ou à l’US Open ?

Cependant, Roland-Garros et le tournoi du Grand Chelem qui réussit le moins à Serena Williams. Elle n’y a remporté que trois titres, contre six à l’US Open et sept à Wimbledon et l’Australian Open. Sa plus grande chance reste donc dans les deux tournois du Grand Chelem qu’il reste à jouer, à commencer par Wimbledon dans moins d’un mois. En général, l’Américaine évite les tournois de préparation sur gazon, mais elle a laissé entendre qu’elle demanderait peut-être une invitation cette année. « Il me reste un peu de temps, alors peut-être que je vais me lancer et obtenir une wild card lors de l’un de ces tournois et voir ce qui se passe », a-t-elle déclaré en conférence de presse. Si elle n’est plus blessée, elle atteindra peut-être son état de forme maximal lors de l’US Open fin août, pour écrire une dernière ligne à sa légende. Combien de joueurs sont parvenus à remporter un dernier titre, sur le tard, avant de prendre leur retraite ? Il y a eu Pete Sampras, qui a remporté l’US Open en 2002 au sommet de son art, ou encore Steffi Graff qui a remporté son dernier Majeur à Roland-Garros en 1999. Mais il y a aussi eu des ratés, comme Martina Navratilova qui a échoué à 37 ans à Wimbledon. Ce n’est pas ce que l’on souhaite à Serena Williams, pour qui ce dernier défi semble plus haut à gravir que n’importe quelle montagne.

Crédit photos : @AustralianOpen, @rolandgarros

À LIRE AUSSI :

Les retrouvailles entre Nadal et Federer, le hot shot de Martic et les insolites de Wawrinka et Ferrer : Roland-Garros vu sous un autre angle #10

Andy Murray fera son retour à la compétition au Queen’s

Publicités

3 réflexions au sujet de “Serena Williams peut-elle encore remporter un titre en Grand Chelem ?”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s