Analyses

L’élimination de Paire, le coup du tournoi de Thiem et les insolites de Kenin et Fognini : Roland-Garros vu sous un autre angle #9

Ce lundi se sont joués les derniers matches comptant pour les huitièmes de finale à Roland-Garros. On se rapproche petit à petit du dénouement du tournoi… Vous le savez, pour cette édition 2019 nous avons fait le choix de vous offrir chaque jour un récapitulatif différent. Pas question de faire un simple récapitulatif des résultats, que vous retrouvez par ailleurs tout au long de la journée sur nos réseaux sociaux (notamment Twitter et Instagram). Non, au lieu de cela, nous essayons de vous proposer un autre angle de vue, avec des images fortes, des vidéos insolites mais aussi les plus beaux points du tournois, des déclarations fortes et enfin quelques statistiques. Découvrez donc, ci-dessous, notre point en décalé sur la journée de lundi Porte d’Auteuil !

D8H9v40XkAAkXfo.jpg


La déception du jour :

C’est l’élimination du Français Benoît Paire (n°38) en huitièmes de finale face au Japonais Kei Nishikori (n°7). Sans le côté dramatique qu’a pris ce match, disputé sur deux jours, on aurait pu ne pas être aussi déçus. Pourtant, le Français était mené deux sets à zéro quand les deux joueurs sont revenus sur le Court Suzanne-Lenglen ce lundi. C’est là que le match a pris un toute autre dimension, Paire sauvant deux balles de match dans le jeu décisif de la quatrième manche pour pousser Nishikori dans un cinquième set. Là encore, le Tricolore a mené d’un break, servant pour le match à 5-3 ! Avant de se faire recoller et de craquer en fin de match… Le Japonais s’imposait alors 6-2, 6-7 (8), 6-2, 6-7 (8), 7-5 pour rejoindre Rafael Nadal (n°2) en quarts de finale.

Les insolites du jour :

Parmi les images insolites de ce lundi, commençons par ces deux images de frustration de la jeune américain Sofia Kenin (n°35). Tombeuse de sa compatriote Serena Williams (n°10) au troisième tour, elle n’a pu rééditer sa performance ce lundi en huitièmes contre l’Australienne Ashleigh Barty (n°8). Ce qui a parfois donné des images d’énervement de la part de l’Américaine, très émotive et c’est bien normal !

Que serait Fabio Fognini (n°12) sans ses coups de sang et sans son caractère ? Pas le même joueur, certainement, et nous serions en droit de le regretter. Après le gain du premier set ce lundi face à Alexander Zverev (n°5), l’Italien s’est fait reprendre et on peut comprendre que cela ait pu l’agacer. Ceci dit, c’est surtout sa raquette qui a subi sa colère…

À la fin d’un match, notamment quand une joueuse gagne, elle lance sa serviette dans les tribunes. Et à Roland-Garros, ce sont souvent des jeunes gens qui viennent chercher ces précieux sésames. Seulement, lors de cette édition 2019, nous avons vu plusieurs fois des adultes, plus précisément des hommes, voler la serviette d’un joueur ou d’une joueuse dans les mains d’une jeune personne. C’est arrivé une fois de plus ce lundi après al victoire de Madison Keys (n°14) en huitièmes de finale et si nous montrons ces images ici, c’est pour dénoncer de telles pratiques et dire que nous aimerions ne plus les voir au bord d’un court de tennis !

Les plus beaux points du jour :

Voici, rien que pour vous, les plus beaux points de ce lundi 3 juin à Roland-Garros ! Pour commencer, voici un point exceptionnel remporté par le Japonais Kei Nishikori (n°7), alors malmené dans le cinquième set par le Français Benoît Paire (n°38). On se demande encore comment il a pu, après un long échange en fond de court, rattraper cette balle au filet qui lui arrivait dans les pieds…

Face à Ashleigh Barty (n°8), l’Américaine Sofia Kenin (n°35) a peut-être pris un cinglant 6-0 dans la troisième manche mais lors du set précédent, elle était parvenue à faire jeu égal avec l’Australienne. Elle avait même pris l’avantage pour égaliser à un set partout grâce à des points comme le suivant, conclu par une magnifique amortie…

Malmené en début de match par l’Autrichien Dominic Thiem (n°4) ce lundi sur le Court Philippe-Chatrier, le Français Gaël Monfils (n°17) est ensuite parvenu à se libérer. Ce qui a pu donner de beaux échanges comme celui que vous pouvez découvrir ci-dessous en vidéo, où on voit tous les talents d’athlète du Parisien !

L’Autrichien Dominic Thiem (n°4), qui a réussi à se qualifier pour les quarts de finale aux dépens de Gaël Monfils (n°17) ce lundi, n’a pas été en reste. Il a peut-être même offert au public de Roland-Garros le coup du tournoi ! Après être allé chercher une amortie du Parisien, il est parvenu à rattraper un lob grâce à un tweener gagnant… Une pure beauté !

Déclarations :

Tout au long du tournoi, nous vous partagerons également quelques déclarations des principaux favoris du tournoi, au fil des matches joués… Retrouvez ainsi quelque-unes des phrases prononcées ce dimanche en conférence de presse.

D8IXb1JXsAAo4S7J’étais heureuse de terminer ce match en deux sets. Jouer trois sets dans de telles conditions, ce n’est pas très amusant. […] C’est toujours une expérience spéciale et stressante à chaque fois. Je suis heureuse d’avoir réussi à accéder aux quarts de finale, à quelques reprises maintenant. Mais cela n’est jamais, jamais, comme une routine. Madison Keys, qualifiée pour les quarts de finale

D8FfFmHWkAMQumaCe n’est jamais facile de finir un match. Normalement, je devais perdre en trois sets. Je ne sais pas quoi dire… Mais ce qui est sûr, c’est qu’en cinq sets, je devais gagner. J’avais les occasions, je me sentais mieux que lui. J’avais les moyens de le battre. Donc, oui, là tout de suite, je suis déçu. […] Quand je sers pour le match, je pense trop à la suite, à Nadal. J’avais beau essayer de ne pas y penser, c’est plus facile à dire qu’à faire… Benoît Paire, éliminé en huitièmes de finale

D8IbfDpXkAAGGXWJe pense que c’est probablement ce que j’ai fait de mieux au cours des 12 à 18 derniers mois. Et ça m’a mis dans une meilleure position. Je suis dans cette position maintenant parce que je joue mieux. Ashleigh Barty, qualifiée pour les quarts de finale

D8JV3IFXUAA2yDJS’il y a une chose dont je suis satisfait aujourd’hui, c’est d’avoir respecté le plan de jeu auquel on avait pensé avant le match. Il n’a pas fonctionné, mais au moins, je suis resté dedans. Je n’ai pas fait un mauvais match. Je n’ai pas changé de plan tactique, j’étais dedans. C’est déjà ça. Gaël Monfils, éliminé en huitièmes de finale

D8Iz9kzXkAIGJhoJusqu’ici, je suis content de mon niveau de jeu. J’arrive en quarts de finale en jouant, je pense, au plus proche du meilleur niveau que je puisse atteindre sur terre battue aujourd’hui. Je suis vraiment heureux de tous les aspects de mon jeu. […] Je ne crois pas avoir besoin de jouer la semaine avant qu’un Grand Chelem ne démarre. Je ne l’ai fait que quelques fois dans ma carrière. Novak Djokovic, qualifié pour les quarts de finale

La journée en quelques chiffres…

Grâce au compte Twitter « Jeu, Set et Maths » et aux statistiques tenues par l’ATP et la WTA, nous pouvons vous livrer quelques statistiques sur cette septième journée de compétition Porte d’Auteuil. Voici, en vrac, les statistiques les plus intéressantes de la journée !

  • 23. C’est le nombre de jeux concédés, en quatre matches, par l’Américaine Amanda Anisimova (n°51) à ses adversaires pour se qualifier pour les quarts de finale de Roland-Garros. Simona Halep (n°3), son adversaire au prochain match, est prévenue : elle aura à faire à une cliente !
  • 5. Sur les sept derniers tournois du Grand Chelem qu’elle a disputés, l’Américaine Madison Keys (n°14) s’est qualifiée cinq fois pour les quarts de finale. Aucune autre joueuse n’a fait mieux qu’elle, qui disputera les quarts à Roland-Garros cette année après avoir atteint les demies en 2018.
  • 3. Sur les quatre adversaires qu’il a affrontés à ce jour à Roland-Garros en 2019, le Japonais Kei Nishikori (n°7) a battu trois joueurs français : Quentin Halys (n°151) au premier tour, Jo-Wilfried Tsonga (n°82) au deuxième tour et enfin Benoît Paire (n°38) en huitièmes de finale.
  • 0. Pour la deuxième fois de sa carrière après 2015, le Serbe Novak Djokovic (n°1) atteint les quarts de finale de Roland-Garros sans perdre le moindre set. Rappelons qu’il est encore en course pour faire le Grand Chelem à cheval sur deux saisons, ce qu’il a déjà accompli en 2015-2016…
Crédit photos : @rolandgarros, @FFTennis, @ATP_Tour, @WTA

À LIRE AUSSI :

Antoine Hoang, la belle histoire et le vent de fraîcheur de ce Roland-Garros

Le retour incroyable de Wawrinka, les hot shots de Martic et Nadal et un insolite signé Federer : Roland-Garros vu sous un autre angle #8

Publicités

3 réflexions au sujet de “L’élimination de Paire, le coup du tournoi de Thiem et les insolites de Kenin et Fognini : Roland-Garros vu sous un autre angle #9”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s