Reportages

Antoine Hoang, la belle histoire et le vent de fraîcheur de ce Roland-Garros

Jusqu’à cette édition 2019 de Roland-Garros, Antoine Hoang (n°146) était très peu connu du grand public, même en France. Après avoir fait ses armes sur le circuit Futures, il écumait les Challengers et ne parvenait pas à percer sur le circuit ATP ni même à entrer dans le Top 100 en cette saison 2019. Et puis, il y a eu cette invitation et cette belle semaine Porte d’Auteuil. Retour sur une des belles histoires de ce Roland-Garros 2019…

D7q8g5nXkAASJQb.jpg


À 23 ans, Antoine Hoang se souviendra de son premier Roland-Garros. Dans l’interview qu’il nous avait accordée au mois de décembre dernier, il clamait haut et fort : « J’arrive à maturité un peu plus tard que certains, mais petit à petit je me rapproche du Top 100 alors parfois, je pense que je mériterais qu’on m’aide un peu plus, ou qu’on s’intéresse un peu plus à moi en général, au vu de mon investissement, mon parcours et ma progression ces deux dernières années. » Et il a été entendu, puisque la Fédération Française de Tennis (FFT) lui a donné une wild card pour disputer le deuxième tournoi du Grand Chelem de l’année. Et c’est peu dire que le joueur originaire de Hyères, près de Toulon, a su honorer cette invitation. En une petite semaine, lui qui écumait jusque-là les tournois du circuit Challenger, il est entré dans une tout autre dimension.

D71B4vjXsAMsFGD.jpg

Avant ce Roland-Garros si spécial, le Tricolore n’avait remporté… qu’une seule victoire sur le circuit ATP ! C’était lors du tournoi ATP 250 de Montpellier, au mois de février dernier, quand il avait battu le Belge Steve Darcis (6-1, 6-2) au premier tour. Depuis, plus rien. Même sur le circuit Challenger, il était un peu à la peine, en témoignent ses défaites au premier tour lors du Challenger de Bordeaux, au deuxième tour lors du Challenger d’Aix-en-Provence et au premier tour des qualifications lors du tournoi ATP 250 de Lyon. Il n’arrivait donc pas en pleine confiance Porte d’Auteuil. Et pourtant, en trois rencontres, la magie a opéré et il s’est fait un nom, battant au passage deux membres du Top 100. Au premier tour, dans l’anonymat du Court n°6, Hoang a pris la mesure du Bosnien Damir Dzumhur (n°52) en quatre sets 6-4, 0-6, 7-6 (5), 6-3. Une belle victoire mais le Français n’allait pas s’arrêter là. Opposé à l’Espagnol Fernando Verdasco (n°27) au deuxième tour, il avait là un client. Sur un Court n°1 tout acquis à sa cause, Hoang se montrait impressionnant pour l’emporter là encore en quatre manches 6-4, 3-6, 7-6 (5), 7-5. Il venait de se faire un nom et de se donner le droit d’affronter son compatriote Gaël Monfils (n°17) sur le Court Philippe-Chatrier. Et même s’il n’y a pas eu de miracle avec une défaite en trois sets 3-6, 2-6, 3-6, Hoang a vécu une première expérience dans la cour des grands, qu’il demande à renouveler. « Je pense qu’on a pour limites celles qu’on s’impose, consciemment ou non », nous disait-il, il y a quelques mois. Clairement, il a dépassé les siennes durant ce Roland-Garros.

D7_VTqRX4AIQ-Vu.jpg

Mais ce que l’on peut se demander, c’est pourquoi cette performance est arrivée à point nommé ? Tout d’abord, elle est due à son jeu instinctif. Antoine Hoang aime aller de l’avant, c’est un attaquant avec un vrai style de jeu et un revers à deux mains long de ligne somptueux. « Je me suis répété ça tout au long du match en me disant : ‘Joue comme tu as envie de jouer’. Je pense que c’était comme ça que j’avais une chance de gagner », disait-il en conférence de presse après sa victoire face à Verdasco. Fort derrière son service et capable de s’appuyer sur ce magnifique revers dont nous avons déjà parlé, il a également montré une volonté de toujours aller vers l’avant. Ce qu’il ne faut pas oublier de remarquer, c’est qu’il a aussi eu de l’audace, reprenant la main face à Dzumhur après avoir pris un cinglant 6-0 au deuxième set ou écœurant Verdasco dans le jeu décisif du troisième set. « C’est mon jeu, je pense, d’attaquer », ajoutait-il. « Donc j’essaie de me persuader, même dans les moments importants, d’y aller, même si c’est un peu contre-instinctif, qu’on a plus tendance à retenir ses coups et se dire qu’il faut assurer. »

D7rMEmQX4AEf0vR.png

Classé 146ème joueur mondial avant le début de la quinzaine, Antoine Hoang va se rapprocher du Top 100 grâce à ses bons résultats. Il sera ainsi 118ème à l’ATP, avec une belle promesse d’avenir. Et même si c’était une première, le joueur tricolore ne veut pas s’arrêter là. « Il y a plein de choses que je n’ai pas l’habitude de vivre, c’est une toute première fois pour moi », disait-il face aux médias. « Je me dis que ce sont des choses que j’avais envie de vivre, et je n’ai pas envie d’avoir peur de vivre ça en tout cas. » Le verra-t-on désormais sur le circuit ATP et entrer dans le Top 100 de manière durable pour le voir disputer d’autres tournois du Grand Chelem ? Ce n’est pas tout de suite d’actualité, car le Sudiste entend bien profiter un peu de cette semaine exceptionnelle. « Je vais profiter de rentrer chez moi pour fêter cette semaine qui a été très bonne pour moi », concluait-il après sa défaite face à Monfils. « C’est la première fois que je vis ce genre d’expérience, donc il faut savoir profiter aussi de ces moments-là. » Qu’il en profite, nous en tout cas nous avons hâte de le revoir sur les courts avec son jeu d’attaquant que nous avions déjà remarqué depuis l’année dernière, quand il avait remporté son premier titre en Challenger à Eckental, en Allemagne.

Crédit photos : @FFTennis, @rolangarros, @F3cotedazur, @AHoangTennis

À LIRE AUSSI :

Le retour incroyable de Wawrinka, les hot shots de Martic et Nadal et un insolite signé Federer : Roland-Garros vu sous un autre angle #8

 

Rencontre avec… Antoine Hoang

Publicités

4 réflexions au sujet de “Antoine Hoang, la belle histoire et le vent de fraîcheur de ce Roland-Garros”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s