Analyses

Elles sont favorites pour Roland-Garros : Simona Halep, Karolina Pliskova et Kiki Bertens

Du côté des dames, le deuxième tournoi du Grand Chelem de la saison s’annonce très ouvert et indécis. En effet, il y a de multiples vainqueurs possibles pour cette édition 2019 de Roland-Garros.


Halep, Kvitova, Pliskova et Bertens comme favorites légitimes

Indécis, comme c’est déjà le cas depuis quelques années. Voilà l’adjectif qui définit cette nouvelle édition du tournoi de Roland-Garros côté féminin. Tout d’abord, nous aurons la tenante du titre, la Roumaine Simona Halep (n°3), qui sera toujours redoutable pour réaliser le doublé avec son jeu typique de terre battue, elle qui est une pure combattante et qui ne lâche aucun point jusqu’au bout. Malheureusement, on ne sait pas vraiment où elle en est puisqu’elle n’a pas beaucoup joué cette année sur terre battue. Ce qui ne l’a pas empêché d’atteindre la finale à Madrid, où elle a perdu face à Kiki Bertens (4-6, 4-6). Elle a ensuite déçu la semaine dernière à Rome, où elle s’est faite éliminer d’entrée par la Tchèque Marketa Vondrousova (6-2, 5-7, 3-6).

D7KjHC5XsAIuORK.jpg

Après, nous avons trois joueuses qui ont remporté des tournois sur terre battue lors de cette tournée européenne, et qui pourraient jouer les premiers rôles pour remporter le titre. Commençons par les deux Tchèques, Petra Kvitova (n°6) et Karolina Pliskova (n°2). La première a remporté le tournoi de Stuttgart, mais elle a ensuite décliné petit à petit : quarts de finale à Madrid et « seulement » huitièmes à Rome. Pliskova, au contraire, est montée en puissance : défaites au premier tour à Stuttgart et au deuxième tour à Madrid, avant de s’imposer la semaine dernière à Rome en battant en finale Johanna Konta (6-3, 6-4). Avec leurs jeux agressifs, elles pourraient bien nous surprendre, même si la terre battue n’est pas vraiment une surface naturelle pour ces deux cogneuses.

D67suOhXoAgwFht.jpg

Enfin, il faut placer la Néerlandaise Kiki Bertens (n°4) parmi les favorites. Elle pourrait jouer un rôle de premier plan lors de ce Roland-Garros. Depuis plus d’un an, elle effectue une progression importante pour devenir à ce jour une prétendante au titre avec son jeu très solide et varié de fond de court qui se prête bien à la terre battue. Elle a déjà atteint les demi-finales Porte d’Auteuil en 2016 et elle est en pleine forme. En effet, elle a remporté le tournoi Premier Mandatory de Madrid, puis elle a fait demies au Premier 5 de Rome et demies au tournoi Premier de Stuttgart. Il faudra donc se méfier d’elle !

D6tbvfxX4AYKPNM.jpg

Les outsiders : Osaka, Stephens et Bencic ?

N’oublions pas de citer ici la n°1 mondiale, la Japonaise Naomi Osaka, qui a remporté les deux dernières levées du Grand Chelem (US Open 2018 et Australian Open 2019). Même si elle n’a pas brillé sur les tournois précédents par rapport à ses rivales et qu’elle a eu une petite blessure, elle sera à suivre de près avec son tennis et son mental de championne, qui ne lâche jamais. Elle a tout de même été demi-finaliste à Stuttgart, et quart de finaliste à Madrid et Rome. À noter que ce sera la première fois qu’elle entre dans un tournoi du Grand Chelem en tant que n°1 mondiale…

D6xXmIBXYAEYPYK.jpg

Derrière toutes ces filles se dégagent encore une multitudes de prétendantes pouvant créer de réelles surprises comme les Américaines Sloane Stephens (n°7), finaliste l’année dernière, mais qui n’a à son compte qu’une demi-finale à Madrid. Nous pouvons aussi citer Madison Keys (n°14), demi-finaliste en 2018, ou encore Serena Williams (n°10), toujours présente même si on ne connaît pas vraiment son état de forme, surtout après son retrait sur blessure lors du tournoi de Rome.

D7LReOMXkAAVNLr.jpg

Enfin, nous pourrions encore citer la Suissesse Belinda Bencic (n°15), revenue au plus haut niveau cette saison. Même si ce n’est pas sa surface préférée, elle peut très bien faire de grandes performances comme elle a su le faire depuis le début de l’année. Elle a tout de même atteint les demi-finales au Premier Mandatory de Madrid, en battant au passage Naomi Osaka (3-6, 6-2, 7-5) en quarts de finale et ne perdant que face à Simona Halep (2-6, 7-6 (2), 0-6) en demies. Cette édition s’annonce passionnante et indécise, comme ses dernières semaines sur le circuit féminin, où plus d’une pourrait rêver de soulever la coupe Suzanne Lenglen lors du dernier jour du tournoi.

d6h8ekhwaaanmap.jpg

Crédit photos : @rolandgarros, @InteBNLdItalia, @WTA, @JJLovesTennis

À LIRE AUSSI :

Dominic Thiem, Novak Djokovic et Rafael Nadal grands favoris pour Roland Garros ?

Roland-Garros (Q) – Benchetrit, Guinard, Couacaud et Blancaneaux poursuivent l’aventure…

Publicités

3 réflexions au sujet de “Elles sont favorites pour Roland-Garros : Simona Halep, Karolina Pliskova et Kiki Bertens”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s