Analyses

Race to Milan : Tsitsipas et Auger-Aliassime en tête, Humbert et Moutet dans le Top 10

À quelques jours du début de Roland-Garros, deuxième tournoi du Grand Chelem de la saison, nous vous proposons de faire le point sur la « Race to Milan », le classement qui sert à définir qui seront les huit jeunes joueurs à se disputer le titre aux Next Gen ATP Finals au mois de novembre. Stefanos Tsitsipas, le tenant du titre, reste loin en tête et nous doutons qu’il sera détrôné avant la fin de la saison. Vous découvrirez également que deux Français figurent parmi les dix premiers joueurs de ce classement, et nous espérons vivement en voir un à Milan en fin de saison. Découvrez qui sont ces dix jeunes en vogue, avant un nouveau point à l’aube de Wimbledon !


1/ Stefanos Tsitsipas (20 ans) :

D6Uf6hZW4AEDfgQDepuis le début de la saison 2019, Stefanos Tsitsipas (n°6 à l’ATP) est en tête de la « Race to Milan ». Au classement ATP, il ne cesse de progresser et de se faire une place prépondérante dans le Top 10. Le début de la saison sur terre battue aura été en demi-teinte pour le Grec, qui a perdu au troisième tour lors du Masters 1000 de Monte-Carlo et lors du tournoi ATP 500 de Barcelone (où il défendait une finale). Mais il s’est ensuite bien relancé en allant remporter le tournoi ATP 250 d’Estoril, puis en atteignant la finale du Masters 1000 de Madrid. En Espagne, il a battu Alexander Zverev en quarts de finale et surtout Rafael Nadal, n°2 mondial, en demies. Il s’est ensuite laissé prendre par le n°1 mondial Novak Djokovic (3-6, 4-6). Enfin, la semaine dernière à Rome, il a atteint les demi-finales en battant Fabio Fognini au troisième tour, et ne cédant que face à un Nadal retrouvé (3-6, 4-6). Son bilan avant Roland-Garros est donc bon et il fera figure d’outsider Porte d’Auteuil, lui qui sera tête de série n°6. Au classement de la Next Gen, il est plus que jamais en tête avec 2 805 points, soit 1 874 points d’avance sur son premier poursuivant.

2/ Félix Auger-Aliassime (18 ans) :

D6cej44V4AAnDAMDeuxième de cette « Race to Milan » grâce à ses bons résultats en début de saison, Félix Auger-Aliassime (n°28 à l’ATP) conserve sa place de dauphin avant Roland-Garros. Après sa demi-finale lors du Masters 1000 de Miami, il a eu un peu plus de mal à se faire une place sur terre battue. Il a ainsi perdu au deuxième tour des Masters 1000 de Monte-Carlo et de Madrid, et au troisième tour du tournoi ATP 500 de Barcelone. La semaine dernière, lors du Masters 1000 de Rome, le Canadien a connu un nouveau revers en perdant d’entrée face au Croate Borna Coric (7-6 (4), 3-6, 4-6). Il tentera de se relancer cette semaine lors du tournoi ATP 250 de Lyon, avant de se rendre Porte d’Auteuil où il sera attendu et même tête de série ! Au classement de la Next Gen, Auger-Aliassime est donc en bonne position sur la deuxième marche du podium avec 931 points, soit 191 points d’avance sur son premier poursuivant.

3/ Denis Shapovalov (20 ans) :

D6jk5ZgWwAEbjrmComme depuis quelques temps maintenant, Denis Shapovalov (n°23 à l’ATP) occupe la dernière marche du podium de cette « Race to Milan ». Comme son compatriote canadien, il avait atteint les demies au Masters 1000 de Miami et a eu un peu plus de mal sur terre battue. Battu au premier tour lors des Masters 1000 de Monte-Carlo et Madrid, il n’a guère fait mieux au tournoi ATP 500 de Barcelone. La semaine dernière à Rome, il a enfin passé un tour avant de subir la loi du n°1 mondial Novak Djokovic, contre lequel il n’a pas existé (1-6, 3-6). Il tentera lui aussi de se relancer cette semaine au tournoi ATP 250 de Lyon, afin d’avoir de meilleures sensations avant d’entamer Roland-Garros en tant que tête de série. Au classement de la Next Gen, Shapovalov est troisième à égalité avec Frances Tiafoe, qui compte comme lui 740 points. Les deux joueurs sont tout de même à 199 points devant le cinquième du classement.

3/ Frances Tiafoe (21 ans) :

D6C4B4mX4AA9K59Éternel quatrième de la « Race to Milan », Frances Tiafoe (n°35 à l’ATP) parvient enfin sur le podium, même s’il doit le partager avec Denis Shapovalov ! Il n’a démarré sa saison sur terre battue que lors du tournoi ATP 500 de Barcelone, où il a été éliminé dès le premier tour. Il s’est ensuite rattrapé au tournoi ATP 250 d’Estoril, où il a atteint les quarts de finale. Ensuite, au Masters 1000 de Madrid, il a passé deux tours avant de tomber sur le roi de la terre battue, le n°2 mondial Rafael Nadal (3-6, 4-6). Enfin, lors du Masters 1000 de Rome la semaine dernière, l’Américain a déçu en perdant dès le premier tour. Ce bilan en demi-teinte, qui permet à Tiafoe d’être troisième au classement de la Next Gen, laisse un point d’interrogation sur ce qu’il sera capable de faire à Roland-Garros. Nous attendons impatiemment de voir son évolution, qui devrait dépendre du tableau dont il héritera Porte d’Auteuil.

5/ Casper Ruud (20 ans) :

D6sX9htXoAABn9NC’est une des belles surprises et une belle progression dans cette « Race to Milan » ! Casper Ruud (n°63 à l’ATP) n’a pas seulement progressé sur le circuit ATP, il remonte aussi dans ce classement. En même temps, la terre battue est sa meilleur surface, celle qui lui réussit le mieux. Lors du tournoi ATP 250 de Houston, qui ouvrait la saison sur ocre, il a atteint sa première finale sur le circuit ATP, seulement battu par le Chilien Christian Garin (6-7 (4), 6-4, 3-6). Après une petite pause, il a perdu au deuxième tour des qualifications du Masters 1000 de Madrid. Mais il a pu ensuite participer au Masters 1000 de Rome, en s’extirpant des qualifications. Il a même passé deux tours, vivant un match incroyable face à Nick Kyrgios (qui s’est auto-disqualifié, rappelons-le !) et il a perdu au tour suivant contre Juan Martin del Potro (4-6, 4-6). Ces bons résultats permettent au Norvégien d’être cinquième du classement de la Next Gen avec 541 points, soit 36 points seulement d’avance sur son premier poursuivant. qualifié directement pour le tableau principal de Roland-Garros, nous avons hâte de suivre sa progression !

6/ Alex De Minaur (20 ans) :

DsCAOk8X0AAlistBlessé pendant plusieurs semaines, il est logique de voir Alex De Minaur (n°24 à l’ATP) perdre un peu de terrain à la « Race to Milan ». D’autant plus que la terre battue n’est pas la surface sur laquelle il est le plus à l’aise. Absent depuis le Masters 1000 d’Indian Wells, l’Australien a fait son retour sur les courts du tournoi ATP 250 d’Estoril. Au Portugal, il a perdu dès le premier tour, tout comme cela a été le cas lors des Masters 1000 de Madrid et de Rome. Avec un bilan de zéro victoires pour trois défaites sur ocre avant Roland-Garros, on ne sait pas à quoi s’attendre pour De Minaur. Tout ce que l’on sait, c’est qu’il sera tête de série Porte d’Auteuil et peut-être à l’abri pour les trois premiers tours au minimum. Au classement de la Next Gen, l’Australien descend donc sixième avec 505 points, soit peu de retard sur le cinquième et une avance confortable de 164 points sur son premier poursuivant.

7/ Miomir Kecmanovic (19 ans) :

D1kGbGvW0Aw7zJMBien entré dans le Top 100 au classement ATP, Miomir Kecmanovic (n°83 à l’ATP) est un joueur solide dans cette « Race to Milan ». Pour autant, ses resultats sur terre battue ont été en demi-teinte : défaite en qualifications au Masters 1000 de Monte-Carlo, au tournoi ATP 250 de Munich, au Masters 1000 de Rome et cette semaine au tournoi ATP 250 de Genève. Il n’est parvenu à s’extirper des qualifications que lors du tournoi ATP 250 de Budapest, perdant ensuite sèchement au premier tour face à l’Australien John Millman (1-6, 2-6). Ce n’est pas sans repères que le Serbe arrivera à Roland-Garros, où il n’aura pas à passer par les qualifications, mais il devra se méfier du tirage au sort. Au classement de la Next Gen, il reste dans le Top 10 à la septième place avec 341 points, soit seulement 36 points d’avance sur son premier poursuivant, dont il doit désormais se méfier.

8/ Ugo Humbert (20 ans) :

D7ARN8bXsAUvW9PAu classement ATP, Ugo Humbert (n°61 à l’ATP) progresse petit à petit. Pourtant, à la « Race to Milan », il semble stagner, ayant peut-être de moins bons résultats que ces prédécesseurs. Ceci dit, il a peu joué sur terre battue, comparé à d’autres joueurs. Il a démarré sa saison sur ocre lors du Masters 1000 de Monte-Carlo, où il a perdu au deuxième tour des qualifications. Il a ensuite été éliminé d’entrée lors du tournoi ATP 250 de Munich, avant de perdre lors de son premier match en qualifications au Masters 1000 de Madrid. Le Français tente de se relancer et de garder les pieds sur terre cette semaine en disputant le tournoi ATP 250 de Lyon, où il a passé le premier tour ce lundi en battant Cameron Norrie (6-1, 6-3). Il affrontera Denis Shapovalov au deuxième tour avant de se rendre à Roland-Garros où son classement lui permettra d’entrer directement dans le grand tableau. Huitième au classement de la Next Gen avec 305 points, il garde une avance de 38 points 3-sur son premier poursuivant.

9/ Mikael Ymer (20 ans) :

D5u9JihX4AEmDNjComparé aux autres joueurs du Top 10 de cette « Race to Milan », Mikael Ymer (n°149 à l’ATP) se trouve bien loin au classement ATP. Pourtant, ses récents résultats sur terre battue lui permettent de faire son entrée dans ce Top 10. Ainsi, le Suédois a brillé sur le circuit Challenger. Au tournoi de Murcia (Challenger 80), il a atteint la finale en enchaînant pas moins de quatre victoires avant de perdre face à Roberto Carballes Baena (6-2, 0-6, 2-6). Après avoir atteint les quarts de finale du tournoi de Francavilla (Challenger 80), il a joué une nouvelle finale au tournoi de Bordeaux (Challenger 110), seulement battu par Lucas Pouille (3-6, 3-6) après quatre nouvelles victoires. Avec un bilan de dix victoires pour trois défaites sur ocre, Ymer a bien démarré les qualifications pour Roland-Garros, passant ce lundi le premier tour. Il sera à suivre, surtout s’il s’extirpe de ces qualifications et rejoint le tableau principal. Au classement de la Next Gen, il compte désormais 267 points, soit une petite avance de 13 points sur son premier poursuivant.

10/ Corentin Moutet (20 ans) :

D5lXbq5XkAAwaGhCorentin Moutet (n°117 à l’ATP) vient fermer ce Top 10 de la « Race to Milan », comme c’était déjà le cas après le mois de mars. Tout proche d’entrer dans le Top 100 à l’ATP, il a reçu une wild card pour entrer directement dans le tableau principal à Roland-Garros. En ce qui concerne ses résultats sur terre battue, le Français a disputé les qualifications du tournoi ATP 250 de Marrakech, perdant d’entrée face à son compatriote Elliot Benchetrit. Il est ensuite retourné sur le circuit Challenger, enchaînant une demi-finale au tournoi de Tallahassee (Challenger 80), un quart de finale à Savannah (Challenger 80) et une finale, la semaine dernière, à Samarkand (Challenger 80). Cette semaine, pour finir sa préparation avant de se rendre Porte d’Auteuil, Moutet a été invité à participer au tournoi ATP 250 de Lyon. Il joue ce mardi son match du premier tour. Au classement de la Next Gen, il compte désormais 254 points, avec une avance de seulement 22 points sur son premier poursuivant. Les places sont chères et le Français devra continuer à se battre pour garder sa place !

Crédit photos : @ATP_Tour, @LP_LaPresse, @Equipe_Canada, @SPerezBlundi, @OpenParcARA, @SudOuest_Sport, @Sav_Challenger

À LIRE AUSSI :

Roland-Garros (Q) : Festival français avec Guinard, Denolly, Martineau et Tatlot

Roland-Garros (H) – Djokovic, Nadal et Federer principales têtes de série avant le tirage au sort

Publicités

3 réflexions au sujet de “Race to Milan : Tsitsipas et Auger-Aliassime en tête, Humbert et Moutet dans le Top 10”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s