Analyses

Tsitsipas en tête, Auger-Aliassime et Shapovalov progressent, Humbert recule : le Top 10 de la Next Gen

En 2019, nous avons décidé de vous faire un point sur le classement de la Next Gen seulement une fois par mois. Cela devrait laisser le temps à ces jeunes loups de réaliser quelques performances, et cela nous permettra de faire un réel point sur leur évolution, que ce soit sur le circuit ATP, sur le circuit Challenger ou en ITF. Au terme du mois de février, voici donc le Top 10 de cette « Race to Milan », qui sert à déterminer les sept joueurs (plus une wild card) qui joueront les Next Gen ATP Finals au mois de novembre prochain. Après un mois de mars où se sont joués les deux premiers Masters 1000 de al saison (plus quelques Challengers pour certains joueurs), Stefanos Tsitsipas garde la tête, mais le podium a changé avec Félix Auger-Aliassime et Denis Shapovalov qui le suivent. Par ailleurs, les Français reculent un peu mais parviennent à s’accrocher pour rester dans le Top 10.


1/ Stefanos Tsitsipas (20 ans) :

D2veSxfXcAIx8A_Le mois de mars n’aura pas été à la hauteur des attentes que l’on peut avoir de Stefanos Tsitsipas (n°8 à l’ATP). Lors des deux premiers Masters 1000 de la saison, le Grec s’est ainsi fait plutôt discret. À Indian Wells, il n’a pas gagné un seul match, perdant dès son entrée en lice au deuxième tour face au Canadien Félix Auger-Aliassime en deux sets 6-4, 6-2. S’il a fait mieux à Miami, il n’a pourtant pas tenu son rang de Top 10. Ainsi, il a perdu en huitièmes de finale face à un autre membre de la Next Gen, le Canadien Denis Shapovalov, en trois sets 4-6, 6-3, 7-6 (3). Il s’est tout de même rattrapé en double, où il a atteint la finale avec le Néerlandais Wesley Koolhof (défaite face aux frères Bryan). Ces résultats en demi-teinte n’empêchent pas le Grec de conserver la tête de la « Race to Milan », avec 1 460 points, soit 674 points d’avance sur son dauphin. Cependant, il devra se rattraper dès le début de la saison sur terre battue car derrière, les autres jeunes loups ont faim de victoire !

2/ Félix Auger-Aliassime (18 ans) :

D20imwLXQAEKl_ZFélix Auger-Aliassime (n°33 à l’ATP) prend logiquement la deuxième place du classement de la Next Gen après un mois de février époustouflant et un mois de mars qui l’aura vu confirmer lors des deux Masters 1000 américains. Ainsi, le Canadien a atteint un honorable troisième tour à Indian Wells, battant au passage Stefanos Tsitsipas (6-4, 6-2) mais se faisant surprendre ensuite par le Japonais Yoshihito Nishioka (6-7 (2), 6-4, 7-6 (5)). Lors du Masters 1000 de Miami, Auger-Aliassime a encore démontré toute l’étendue de ses progrès, atteignant les demi-finales d’un tournoi d’une telle ampleur pour la première fois. Avec, au passage, des victoires sur Nikoloz Basilashvili (7-6 (4), 6-) et Borna Coric (7-6 (3), 6-2). Il ne sera pas passé loin de battre le tenant du titre John Isner (défaite 7-6 (3), 7-6 (4)), contre qui il a mené dans chaque set. Grâce à ces bons résultats, le Canadien progresse de deux places à la « Race to Milan » et prend la deuxième place du podium avec 786 points, soit 111 points d’avance sur son premier poursuivant. Progression à suivre sur terre battue ?

3/ Denis Shapovalov (19 ans) :

D2yaykJVAAICj9wUn peu en retard en début de saison, Denis Shapovalov (n°20 à l’ATP) s’est bien rattrapé, grimpant de trois places au classement de la Next Gen en un mois. À Indian Wells, il n’a pas réalisé un superbe parcours mais il a tout de même atteint le troisième tour, battu par un joueur en bonne forme, le Polonais Hubert Hurkacz (7-6 (3), 2-6, 6-3). C’est surtout à Miami que le Canadien a repris du poil de la bête, parvenant à rallier les demi-finales en battant au passage des joueurs comme Stefanos Tsitsipas (4-6, 6-3, 7-6 (3)) ou encore Frances Tiafoe (6-7 (5), 6-4, 6-2). Cependant, il a été battu par le Suisse Roger Federer en deux sets 6-2, 6-4 en demi-finales, ce qui n’enlève rien à son beau tournoi. Ainsi, Shapovalov est désormais troisième à la « Race to Milan » avec 675 points, soit 80 points d’avance sur son premier poursuivant. Sera-t-il capable de poursuivre sa progression lors de la saison sur terre battue ? C’est à voir…

4/ Frances Tiafoe (21 ans) :

D2pjBPzWkAAij56Frances Tiafoe (n°30 à l’ATP) aura réalisé un mois de mars en demi-teinte. Lors du Masters 1000 d’Indian Wells, il a perdu dès le premier tour face au Chilien Nicolas Jarry (6-4, 4-6, 7-5). Il s’et tout de même rattrapé à Miami en suivant, où il a atteint les quarts de finale en battant au passage David Ferrer (5-7,6 -3, 6-3) et David Goffin (7-5, 7-6 (6)). Seul Denis Shapovalov est parvenu à l’éliminer en quarts de finale (6-7 (5), 6-4, 6-2). Avec ces résultats, l’Américain perd une place à la « Race to Milan » après le mois de mars et sort ainsi du podium. Avec 595 points, il se classe quatrième à 110 points de son premier poursuivant. Tiafoe devra se reprendre sur terre battue dès le mois d’avril s’il ne veut pas prendre plus de retard et retrouver sa place sur le podium du classement de la Next Gen.

5/ Alex de Minaur (19 ans) :

D1Qn3TEWoAAED7iAprès un très bon début de saison, Alex De Minaur (n°25 à l’ATP) aura été erratique au mois de mars. En effet, il a perdu dès son entrée en lice au deuxième tour du Masters 1000 d’Indian Wells face à l’Américain Marcos Giron (1-6, 6-4, 6-2). Forcément déçu et quelque peu fatigué par son début de saison, l’Australien a préféré déclarer forfait pour le Masters 1000 de Miami afin de se reposer et de se préparer au mieux pour la saison sur terre battue. Nous verrons vite si cela lui a fait du bien, mais en tout cas il a perdu trois place à la « Race to Milan » ! De Minaur se retrouve désormais cinquième avec 485 points, soit 172 points d’avance sur son premier poursuivant. De quoi se rattraper très vite s’il réalise une bonne saison en Europe, sur terre battue.

6/ Miomir Kecmanovic (19 ans) :

D1kGbGvW0Aw7zJMMembre du Top 10 du classement de la Next Gen au mois de janvier, Miomir Kecmanovic (n°88 à l’ATP) l’avait quitté au mois de février. Le voilà de retour parmi les dix meilleurs jeunes, après un bon mois de mars ! En effet, le Serbe doit sa progression à un excellent parcours lors du Masters 1000 d’Indian Wells, où il a atteint les quarts de finale. Il a notamment battu Laslo Djere (6-2, 7-6 (3)) et bénéficié de l’abandon de Yoshihito Nishioka en huitièmes avant de tomber sur le Canadien Milos Raonic (6-3, 6-4) en quarts. À Miami, il a perdu plus tôt, au deuxième tour, face à l’Américain Frances Tiafoe (7-6 (6), 7-6 (5)). Ce bon mois de mars le fait donc grimper à la sixième place de la « Race to Milan », avec 313 points, soit 24 points d’avance sur son premier poursuivant, dont il devra se méfier.

7/ Ugo Humbert (20 ans) :

D1AjDx9XgAIGvyyUgo Humbert (n°63 à l’ATP) poursuit sa progression, étapes par étapes, chez les pros. Ainsi, il s’est heurté au mois de mars à la difficulté d’enchaîner les tournois sur le circuit principal, notamment en Masters 1000 où la concurrence est plus forte. Lors du Masters 1000 d’Indian Wells, il a perdu dès le premier tour face à l’Allemand Maximilian Marterer (6-4, 6-2). La semaine suivante, à Miami, il a été éliminé d’entrée, sur le fil,  par l’Américain Mackenzie McDonald (6-4, 6-7 (4), 7-6 (4)). Le seul point positif pour le Français, c’est qu »‘il n’a pas eu à passer par les qualifications en Floride, signe de sa progression. Malgré tout, Humbert a perdu deux places à la « Race to Milan » et se retrouve désormais septième, avec 289 points. Il n’est pas loin du sixième mais doit se méfier de son premier poursuivant, qui pointe à 29 points derrière. La saison sur terre battue sear d’ores et déjà capitale dans la qualification aux Next Gen ATP Finals.

8/ Casper Ruud (20 ans) :

DieiZbwXUAAFTTjCasper Ruud (n°94 à l’ATP) aura lui aussi eu un parcours un peu chaotique au mois de mars, cherchant à se faire une place lors des deux premiers Masters 1000 de la saison. Ainsi, il a perdu au premier tour des qualifications à Indian Wells, ce qui ne l’a pas empêché de s’aligner ensuite au Challenger de Phoenix pour tenter de se rattraper. Il a cependant été battu au troisième tour par le Belge David Goffin (7-6 (4), 7-6 (4)) dans un tournoi très relevé. La semaine suivante, lors du Masters 1000 de Miami, le Norvégien est parvenu à s’extirper des qualifications mais il a perdu dès le premier tour face au Canadien Félix Auger-Aliassime malgré le gain du premier set (3-6, 6-1, 6-2). Conséquence, Ruud perd une place à la « Race to Milan «  et se retrouve huitième avec 260 points. Il parvient tout de même à conserver une avance de 97 points sur son premier poursuivant avant la terre battue, surface qui sied bien à son jeu.

9/ Alexei Popyrin (19 ans) :

D07m7yGX4AA0qedAlexei Popyrin (n°118 à l’ATP) conserve sa place au classement de la Next Gen après un mois de mars plutôt honorable. À Indian Wells, il est sorti des qualifications avant de  passer un tour en battant l’Espagnol Jaume Muñar (7-6 (7), 6-3). Il est ensuite tombé face à l’Américain John Isner (6-0, 6-2). Après un petit passage au Challenger de Phoenix où il a dû abandonner au cours de son match du premier tour, l’Australien a ensuite perdu dès le premier tour des qualifications du Masters 1000 de Miami contre le Sud-Africain Lloyd Harris (6-4, 6-2). En plein progression, Popyrin ne doit pas brûler les étapes et y aller pas à pas. Voilà pourquoi il prépare déjà la saison sur terre battue au Challenger de Sofia Antipolis, dans l’académie de Patrick Mouratoglou dont il fait partie. Neuvième à la « Race to Milan » avec 163 points, il doit se méfier s’il veut conserver sa place dans le Top 10, son premier poursuivant se trouant à… un petit point derrière !

10/ Corentin Moutet (19 ans) :

DnJTJHTXoAUspTaCorentin Moutet (n°129 à l’ATP) a perdu deux places au classement de la Next Gen au mois de mars, mais il s’accroche pour rester dans le Top 10. Engagé seulement en Challenger, il n’a disputé que deux tournois en France, avec des résultats en demi-teinte. Ainsi, à Lille, il a été battu dès son entrée en lice au deuxième tour par le slovaque Norbert Gombos (7-5, 3-6, 7-5). Il s’est tout de même bien rattrapé à Saint-Brieuc, où il a atteint les demi-finales en parvenant à enchaîner trois victoires d’affilée. Il a malheureusement été battu par son compatriote Maxime Janvier (6-7 (3), 7-5, 6-3). Ces résultats permettent au Français de rester dixième à la « Race to Milan » avec 162 points, à un point seulement de la neuvième place. Attention cependant à son premier poursuivant qui n’est pas loin derrière, à seulement 23 points. Nous attendons désormais de voir comment Moutet va évoluer sur terre battue, lui qui a le potentiel de poursuivre sa progression !

Crédit photos : @Sport24Team, @parierenlignech, @TeamCanada, @ATP_Tour, @bankinformer, @BNPPARIBASOPEN, @wesportfr

À LIRE AUSSI :

Nadal défendra ses titres, Halep à la conquête de la terre : le guide du mois d’avril

Les Frenchies de la semaine : Geoffrey Blancaneaux et Quentin Robert titrés sur le circuit ITF

Publicités

3 réflexions au sujet de “Tsitsipas en tête, Auger-Aliassime et Shapovalov progressent, Humbert recule : le Top 10 de la Next Gen”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s