Reportages

Bianca Andreescu, lauréate à Indian Wells, nouvel espoir du tennis féminin ?

Ce dimanche, la Canadienne Bianca Andreescu (n°24) a remporté son premier titre, dans un Premier Mandatory, à Indian Wells. Sa progression depuis le début de la saison est phénoménale, ce qui fait d’elle la joueuse la plus en vue depuis début janvier. Âgée de seulement 18 ans, elle va désormais devoir confirmer la bonne forme affichée ces dernières semaines. Pouvons-nous déjà considérer que cette joueuse à la puissance phénoménale est le nouvel espoir du tennis féminin ?

D17zyDcWkAIualH.jpg


28 victoires / 3 défaites : Un début de saison époustouflant

Depuis le début du mois de janvier, il semble être écrit que 2019 serait peut-être l’année de la Canadienne. Dès son premier tournoi à Auckland, en Nouvelle-Zélande, elle a surpris son monde en atteignant la finale. Alors classée 178ème mondiale et étant passée par la case qualifications, elle dominait sur son passage Caroline Wozniacki et Venus Williams avant de chuter sur la dernière marche contre l’Allemande Julia Goerges, en trois sets 2-6, 7-5, 6-1. Après être entrée dans le tableau principal à l’Australian Open et avoir passé un tour, elle ne se relâchait pas en allant jouer le 125k Series de Newport Beach, aux États-Unis. Grand bien lui en a pris puisqu’elle a remporté le trophée, éliminant sa compatriote Eugenie Bouchard en quarts de finale ainsi que l’Américaine Jessica Pegula (0-6, 6-4, 6-2) en finale.

D15Qm8CX0AArevf.jpg

Après le premier tour de Fed Cup et deux semaines de repos, Andreescu revenait sur les courts en dur d’Acapulco, où elle entrait pour la première fois dans le tableau principal sans passer par les qualifications. Elle subissait là sa troisième défaite de la saison, en demi-finales, une nouvelle performance remarquée sur le circuit WTA. Après avoir battu Mihaela Buzarnescu et Saisai Zheng, elle échouait contre la jeune américaine Sofia Kenin en trois sets 6-4, 3-6, 7-5. Encore une défaite en trois sets. À Indian Wells, la Canadienne a enchaîné sept nouvelles victoires, portant son ratio à 28 victoires pour 3 défaites (soit 90% de victoires). Elle s’est offert le luxe d’éliminer deux vainqueurs de Grand Chelem et deux membres du Top 10. Elle a même infligé un 6-0, 6-1 à Garbiñe Muguruza en quarts de finale, avant de battre Elina Svitolina 6-3, 2-6, 6-4 en demies ! « J’ai vu toutes ces joueuses jouer à la télévision tellement de fois, il est donc surréaliste de pouvoir jouer contre elles devant une foule incroyable lors d’un tournoi aussi prestigieux. C’est au-delà de la folie », déclarait-elle. Au bout de l’effort, alors qu’elle n’avait plus de carburant et qu’elle allait lâcher physiquement, Andreescu s’en est sortie en finale pour battre Angelique Kerber en trois sets 6-4, 3-6, 6-4. Incroyable, comme sa progression au classement. En trois mois, elle est passée de la 178ème place mondiale à la 24ème. de quoi être tête de série en Grand Chelem et rêvait à d’autres sommets…

d15bfx0wwaabmki.jpg

Bianca Andreescu, un véritable conte de fées

Ce dimanche, au moment de la victoire, Bianca Andreescu s’est effondrée sur le court brûlant du Stadium 1 d’Indian Wells, prenant son visage dans ses mains et prenant le temps de savourer. Elle a marqué l’histoire de plusieurs manières : première wild card à remporter Indian Wells, elle était aussi la plus jeune vainqueur du tournoi depuis la victoire de Serena Williams, âgée de 17 ans, contre Steffi Graf il y a vingt ans. Avec son tempérament de feu, la Canadienne a lutté contre les crampes, la chaleur et la résurgence d’Angelique Kerber dans une troisième manche épique. « C’est incroyable d’avoir mon nom aux côtés de tant de championnes incroyables », a déclaré la Canadienne à la presse. « C’est un rêve devenu réalité. Ce fut une course folle. Vraiment une histoire à la Cendrillon. Naomi l’a fait l’année dernière. Et maintenant, être capable d’avoir mon nom devant autant de championnes incroyables, cela vaut tout l’or du monde à mes yeux. C’est vraiment une source d’inspiration de la voir remporter le trophée ici l’an dernier, et remporter deux tournois du Grand Chelem juste après a été une expérience incroyable. » Avec son énorme coup droit et son jeu porté vers l’avant, avec ses décalages autour de son revers, Andreescu vit actuellement un veritable conte de fées, qui a fait écho dans la sphère du tennis féminin.

D15QoYjX4AE4SXf.jpg

La réaction du monde du tennis à l’avènement d’Andreescu

La victoire de la Canadienne à Indian Wells a donc suscité beaucoup de réactions, à commencer par celle de Martina Navratilova. La Tchèque a notamment déclaré : « Chaque fois que nous pensions que c’était tout ou que Bianca n’avait pas le jeu ou n’avait pas la foi ni les jambes, elle venait et prouvait que nous avions tort. C’était un tournoi pour sa consécration, celle de sa majorité sur le circuit. Bianca est vraiment sortie de nulle part et méritait de gagner. Elle a joué un tennis incroyable. Elle est là pour rester. Je suis impatiente de la voir grandir et être l’une des meilleures. » Navratilova a été interrogée sur un cas similaire, en forme et en substance, qui lui rappelait Andreescu, et l’ancienne n°1 mondiale posait son regard sur le circuit ATP : « Cela me rappelle Andy Murray. Elle a tous les coups et croit en elle-même. Ce qui peut lui permettre de s’améliorer, c’est le coup droit, elle gâche des occasions quand elle est nerveuse. » Pour finir, Navratilova voit la Canadienne poursuivre son évolution et aller plus loin : « Andreescu sera dans le Top 10 d’ici la fin de l’année si elle continue à jouer comme ça. »

d15biuix4aac4_s.jpg

 

D’autres joueuses et joueurs ont réagi ce dimanche sur Twitter, à commencer par les compatriotes d’Andreescu, Eugenie Bouchard et Félix Auger-Aliassime en tête, sans oublier Denis Shapovalov et Vasek Pospisil. Victoria Azarenka ou encore la légende Rod Laver, qui a écrit « Une étoile est née, félicitations Bianca Andreescu, quelle combattante tu es », ont également tenu à livrer leurs impressions. Comme on a pu le voir, le parallèle avec la n°1 mondiale Naomi Osaka n’a échappé à personne. La Japonaise, qui a décroché deux titres du Grand Chelem après avoir été révélée en Californie l’année dernière, est depuis parvenue à atteindre les sommets du tennis féminin. Andreescu a également salué la joueuse japonaise après sa victoire, et elle espère désormais imiter la trajectoire d’Osaka. C’est tout le mal qu’on lui souhaite, pour elle et le tennis féminin en général.

Crédit photos : @JJLovesTennis, @BNPPARIBASOPEN

À LIRE AUSSI :

Qu’a apporté Nicolas Massu à Dominic Thiem, vainqueur à Indian Wells ?

 

Les Frenchies de la semaine : Brouleau, Rinderknech et Robert titrés, coup d’arrêt pour Monfils

Publicités

4 réflexions au sujet de “Bianca Andreescu, lauréate à Indian Wells, nouvel espoir du tennis féminin ?”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s