Analyses

Les 4 faits marquants de Cecitennis : Djokovic, Andreescu, Hurkacz et Thiem

Cette année, « Jeu, Set Et Match » a décidé de progresser et va vous proposer de nouveaux rendez-vous. Parmi ceux-là, vous pourrez retrouver chaque semaine la chronique de Cecitennis, qui tient de son côté un blog où elle parle de sa passion, le tennis, et que nous vous invitons vivement à visiter. Dans sa chronique hebdomadaire, Cecitennis reviendra sur les quelques faits marquants – pour elle et en toute subjectivité – de la semaine sur la planète tennis. Voici donc les quatre faits marquants de la semaine, en lien avec le tournoi d’Indian Wells qui se dispute depuis une semaine et demi !


Nous sommes déjà au mois de mars et la saison bat son plein. Après des tournois de moindre envergure ainsi qu’un Grand Chelem, place aux deux premiers Masters 1000 de la saison, et ça commence par Indian Wells.

1/ Novak Djokovic montre quelques faiblesses

L’année dernière, Novak Djokovic (n°1) avait décroché ce qu’aucun tennisman n’avait réussi à avoir : une victoire dans chacun des Masters 1000. Son regain de forme lui a aussi valu un Laureus Awards en tant que sportif de l’année et une septième victoire à l’Australian Open en janvier dernier. La dernière fois où Djokovic avait perdu un match, c’était lors du tournoi ATP 250 de Doha face à Roberto Bautista Agut (n°22). Lors du Masters 1000 d’Indian Wells, l’Allemand Philipp Kohlschreiber (n°39) a quant à lui réussi à 35 ans un joli coup d’éclat en battant le Serbe en deux sets 6-4, 6-4 au troisième tour.  Djokovic aura plus de temps avant Miami pour analyser et corriger ses erreurs.

2/ Bianca Andreescu fait des étincelles

C’est la jolie surprise du tableau féminin de cet Indian Wells. La Canadienne Bianca Andreescu (n°60) avance en faisant des étincelles. À 19 ans, elle avait remporté le tournoi de 125k Series de Newport Beach en janvier. En février, elle s’était hissée en demi-finales du tournoi International Event d’Acapulco. Lors de ce Premier Mandatory à Indian Wells, où elle a obtenu une wild card, elle a fait tomber trois têtes de séries : Qiang Wang (n°18), Garbiñe Muguruza (n°20) et Elina Svitolina (n°6). Sa grosse performance est la victoire en 53 minutes face à l’ancienne gagnante de Roland-Garros, Muguruza (battue en deux sets 6-0, 6-1), où elle ne lui a laissé qu’un misérable jeu. En finale, elle retrouvera ce dimanche une autre lauréate en Grand Chelem : Angelique Kerber (n°8). Pourra-t-elle continuer sur cette voie ?

3/ Hubert Hurkacz sur la bonne voie

Le jeune polonais Hubert Hurkacz (n°67) n’arrête plus de grimper au classement. En l’espace de deux semaines, il a vaincu deux fois le Japonais Kei Nishikori (n°7), ainsi que le Canadien Denis Shapovalov (n°25), le Français Lucas Pouille (n°30) et il n’est pas passé très loin de vaincre le Grec Stefanos Tsitsipas (n°10). C’est sans doute une des plus grandes révélations sur le circuit masculin, en tout cas une des plus constantes. En quarts de finale à Indian Wells, le natif de Worclaw a affronté pour la première fois de sa carrière le Suisse Roger Federer (n°4), qui l’a battu sèchement en deux sets 6-4, 6-4. Son beau parcours s’est arrêté là. Plus la saison avance et plus Hurkacz progresse, et à ce rythme là son premier titre se rapproche de plus en plus !

4/ Dominic Thiem enchaîne les victoires

Dominic Thiem (n°8) avait mal débuté l’année. Dès son entrée en lice au tournoi ATP 250 de Doha, il avait chuté face à Pierre-Hugues Herbert. À Melbourne, il a chuté au deuxième tour contre la révélation australienne Alexei Popyrin. Il a néanmoins atteint les demi-finales sur sa surface de prédilection, la terre battue, à Buenos Aires avant de perdre au premier tour du tournoi ATP 500 de Rio face à Laslo Djere (n°32). Certains commencent bien l’année et d’autres moins bien… Depuis le début d’Indian Wells, on le retrouve aux avant-postes. Solide lors de ces trois premiers tours, ne lâchant aucun set à de malheureux adversaires (Ivo Karlovic, Gilles Simon et Jordan Thompson) et bénéficiant de l’abandon de Gaël Monfils (n°19) en quarts de finale, l’Autrichien pourrait bien endosser le statut de grand favori lors de ce premier Masters 1000 de la saison 2019. Il compte 11 titres (tous acquis en ATP 250 et 500) depuis son début sur le circuit en 2012, et il pourrait enfin gravir un échelon de plus et décrocher un titre dans une catégorie supérieure. C’est tout ce que je lui souhaite !

Crédit photos : @BNPPARIBASOPEN, @ATP_Tour

À LIRE AUSSI :

Ferrer invité à Miami, Sharapova à Stuttgart, Nadal jouera à Barcelone et Thiem à Lyon : les 10 infos de la semaine

 

Après la Coupe Davis, la Fed Cup en danger ?

3 réflexions au sujet de “Les 4 faits marquants de Cecitennis : Djokovic, Andreescu, Hurkacz et Thiem”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s