Analyses

Indian Wells – Dominic Thiem peut-il battre Roger Federer et remporter son premier Masters 1000 ?

Ce dimanche soir, à partir de 23h30 (heure française), Roger Federer (n°4) et Dominic Thiem (n°8) s’affronteront en finale du Masters 1000 d’Indian Wells. Si le premier cherche à remporter un sixième titre record en Californie, le deuxième pourrait tout simplement glaner son premier titre dans cette catégorie de tournoi, alors qu’on ne l’attendait pas à pareille fête…


Cette première finale de Masters 1000 de la saison, à Indian Wells, opposera donc le Suisse Roger Federer (n°4), qui vient tout juste de remporter son centième titre sur le circuit ATP et tentera de remporter son sixième titre ici, à l’Autrichien Dominic Thiem (n°8). Thiem a déjà remporté onze titres sur le circuit ATP, mais il n’a jamais remporté de Masters 1000. Ce serait une première pour lui, et sur cette surface en dur, ce serait une réelle surprise.

D1zwmR2WsAgJVMe.jpg

Il faut dire que l’on n’attendait pas l’Autrichien à ce stade du tournoi après une fin d’année 2018 compliquée et exténuante. En effet, il a perdu deux matches sur trois lors de la phase de poules aux ATP Finals. Par ailleurs, son début de saison 2019 a été décevant avec des défaites surprenantes, comme lors de son premier tour au tournoi ATP 250 de Doha contre le Français Pierre-Hugues Herbert (n°44), ou encore lors de l’Australian Open quand il avait abandonné au deuxième tour contre le jeune australien Alexei Popyrin (n°131), affaibli par un virus. Ensuite, lors de la tournée sud-américaine sur terre battue, qui lui réussi plutôt bien en général, il a perdu son titre lors du tournoi ATP 250 de Buenos Aires en demi-finales contre l’Argentin Diego Schwartzman (n°26) et surtout, il a perdu ensuite au premier tour du tournoi ATP 500 de Rio contre le Serbe Laslo Djere (n°32), futur lauréat du tournoi. Visiblement, il n’était pas encore à 100% rétabli. Mais cette défaite prématurée lui a permis d’avoir douze jours pour se préparer pour le premier Masters 1000 de la saison à Indian Wells. « J’ai eu douze jours sur place, à Indian Wells, avant le début du tournoi pour me préparer », a-t-il expliqué ce samedi après sa victoire en demies. « Ça aide beaucoup. Mais la surface, ici, comme à Flushing Meadows, me convient bien. C’est une vitesse de jeu assez proche de celle de la terre battue, il faut juste que j’adapte mon déplacement à l’absence de glissade. »

D1mRlO0WoAAo_FE.jpg

L’Autrichien est arrivé dans ce tournoi sans repères sur dur extérieur, qui ne lui a jamais trop réussi. Mais après son premier match remporté 6-4, 7-5 au deuxième tour contre l’Australien Jordan Thompson (n°77), il a commencé petit à petit à mettre son jeu en place, et plus encore contre le Français Gilles Simon (n°29) au troisième tour. Il s’est davantage réglé avec des échanges qu’il affectionne sur une surface relativement lente, avec un rebond haut qui prend bien son lift. Ayant remporté ses deux premiers matches en deux sets, il a récidivé face au géant croate Ivo Karlovic (n°89), éliminé 6-4, 6-3 en huitièmes, en montrant de belles qualités mentales et de solidité. Il a gagné de plus en plus en confiance. Ensuite, il a bénéficié d’un coup de pouce du destin en se qualifiant pour les demi-finales grâce au forfait du Français Gaël Monfils (n°19), contre lequel on s’attendait à une grosse bataille. Et lors de sa demie contre le Canadien Milos Raonic (n°14), il a affiché toutes ses qualités de combattant en jouant un match très sérieux, régulier en fond de court et utilisant beaucoup de variations en ne commettant que très peu de fautes directes et en servant un gros pourcentage de premières balles au service. Il a converti une des rares balles de break pour l’emporter en trois sets 7-6 (3), 6-7 (3), 6-4 ce samedi.

D1zwmnhWkAAxpQW.jpg

Il a saisi sa chance d’atteindre sa première finale en Masters 1000 sur dur. Il sait combien ce sera difficile de soulever ce trophée car auparavant, il en a déjà perdu deux, mais il va tout donner. « C’est toujours très spécial de l’affronter (Federer), et encore plus en finale d’un Masters 1000 », a-t-il déclaré en conférence de presse. « Ce ne sera que ma troisième dans un tournoi de cette catégorie, et pour l’instant je n’ai pas de bonnes stats. Ce sera dur mais je vais tout donner, évidemment. » S’il gagne ce dimanche soir, Thiem a une possibilité d’atteindre le meilleur classement de sa carrière, soit la 4ème place mondiale, et ainsi de dépasser Roger Federer. Nous n’avons pas pu avoir notre « Fedal » samedi, mais nous aurons quand même pour cette finale une belle opposition de style entre le Suisse et le digne successeur de Rafael Nadal.

Article rédigé par Emmanuelle Houillon, correction de Yannick Giammona
Crédit photos : @BNPPARIBASOPEN, @ATP_Tour

À LIRE AUSSI :

Les 4 faits marquants de Cecitennis : Djokovic, Andreescu, Hurkacz et Thiem

 

Ferrer invité à Miami, Sharapova à Stuttgart, Nadal jouera à Barcelone et Thiem à Lyon : les 10 infos de la semaine

Publicités

2 réflexions au sujet de “Indian Wells – Dominic Thiem peut-il battre Roger Federer et remporter son premier Masters 1000 ?”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s