Interviews

Rencontre avec… Myrtille Georges

Myrtille Georges (28 ans, n°256) n’a pas toujours été reconnue à la hauteur de son talent. Pourtant, elle évolue sur le circuit ITF depuis une dizaine d’années, avec un total de neuf titres professionnels remportés. Elle a atteint son meilleur classement en 2016 (une 168ème place mondiale) et a déjà participé plusieurs fois aux qualifications de Roland-Garros. Ce dimanche, elle a donc remporté son neuvième titre sur le circuit ITF, en France à Mâcon. Avec la nouvelle « Race » créé par la FFT pour décerner les wild cards pour le prochain Grand Chelem parisien, elle se situe même en tête et peut rêver d’être dans le tableau principal en mai prochain. Mais en attendant, nous vous proposons de partir avec nous à la rencontre de cette joueuse française qui mérite de la reconnaissance…

12042769_864138683675395_3061015353152599081_n.jpg

 


Bonjour Myrtille, vous avez remporté votre neuvième titre ITF à Mâcon ce dimanche, le premier depuis 2017, qu’avez-vous ressenti au moment de la victoire ?

Bonjour. J’ai évidement ressenti une énorme joie au moment de remporter ce titre, avec aussi de la satisfaction et un peu de fierté.

53064279_2140202722739189_870400840798568448_nSur votre parcours, vous avez battu plusieurs têtes de série, vous êtes-vous sentie particulièrement en forme ? Être dans la peau de l’outsider, c’est quelque chose qui vous convient ?

Je me suis surtout sentie de mieux en mieux au fur et à mesure que les matchs avançaient. Et évidemment, on a moins de pression en étant outsider, donc c’est quelque chose qui me va, on peut dire ça.

Jouez-vous un autre tournoi cette semaine ? Il y a le tournoi d’Amiens (W15) en France, y participez-vous ?

Non, cette semaine je m’entraîne. En fait, je vais m’entraîner pendant les trois prochaines semaines.

Quel regard portez-vous sur les changements qui se sont opérés cette année sur le circuit ITF avec le Transition Tour ? Cela simplifie-t-il la vie des joueuses ou est-ce plutôt le contraire ?

Pour ma part, je pense plutôt que c’est le contraire. Beaucoup de joueuses n’ont pas la possibilité de jouer en ce début de saison. Et les tableaux sont de plus en plus forts. Cela ne simplifie donc pas notre métier.

DA_O5tLXoAAm-PeIl existe aujourd’hui deux classements (WTA et ITF). Vous n’avez pas de classement ITF puisque vous êtes classée n°240 à la WTA. Cela vous bloque-t-il sur des 25 000 $ ou pouvez-vous également jouer les catégories inférieures ?

Je n’ai pas l’intention de jouer les 15 000 $ donc cela me bloque pas, non. Ce qui change, c’est que maintenant même à mon classement on se retrouve à jouer en qualifications dans les 25 000 $, ce qui n’arrivait jamais avant.

Grâce à votre classement, vous devriez pouvoir jouer les qualifications en Grand Chelem, donc pour le prochain Roland-Garros. Est-ce un objectif pour vous ?

Bien sûr que jouer les qualifications en Grand Chelem est un objectif. Pour l’instant, je n’ai pas le classement pour rentrer à Roland-Garros. Mais il me reste pas mal de tournois à jouer d’ici le mois de mai pour atteindre cet objectif.

Avec qui vous entraînez-vous ? Avez-vous un entraîneur qui vous suit au quotidien sur les tournois, ou vous entraînez-vous avec d’autres joueuses ?

J’avais un entraîneur jusqu’en janvier, mais j’ai dû arrêter ma collaboration avec mon coach pour des raisons financières. Donc depuis, je me débrouille comme je peux en tapant avec les autres filles, au CNE (Centre National d’Entraînement, ndlr) ou ailleurs .

52495966_10220091592502702_1113700563339444224_nUne affaire fait grand bruit dans le tennis français : les matches truqués. Avez-vous déjà été approchée, et si tel est le cas, comment avez-vous réagi ? Que pensez-vous du fait que certains joueurs puissent craquer et se laisser prendre dans les filets des parieurs ?

Non, je n’ai jamais était approchée. Je pense que les sommes sont plus importantes que les gains que les joueurs peuvent gagner en tournois, ce qui les pousse à céder. Pour ma part, je déteste tellement perdre que ça me serait impossible de céder et faire exprès de perdre.

Finissons sur une note un peu plus personnelle. Rencontrez-vous parfois des difficultés financières dans votre métier de joueuse professionnelle ?

À mon niveau, le côté financier est très compliqué. Il génère du stress, qui est pesant à certains moments. Il y a vraiment une différence entre le plus haut niveau et nous, les joueuses du circuit ITF.

Comment gérez-vous votre vie au quotidien ? N’est-il pas trop lourd de voyager tout le temps et d’être loin de chez soi une grande partie de l’année ? Est-il facile de se faire des amies, de créer des liens avec les gens qui vous entourent ?

Sur le côté humain, il n’est pas toujours simple d’être toujours en vadrouille, loin de sa famille et de ses amis. Après, on retrouve des amis sur le circuit et je pense que c’est quand même une expérience géniale et enrichissante.

D0wBRaxW0AMetapPour finir, quelles sont vos craintes en tant que joueuse professionnelle ? Et quelles seraient vos envies ?

Des craintes, je n’en ai plus beaucoup. Avec l’âge (Myrtille a 28 ans, ndlr), on relativise beaucoup mieux. On essaie de voir les choses du bon côté. Mes envies, ce serait de continuer à me faire plaisir et à profiter de l’instant présent.

Merci Myrtille d’avoir accepté de répondre à nos questions, nous vous souhaitons le meilleur pour la saison 2019 !

Propos recueillis par Yannick Giammona pour « Jeu, Set Et Match »

À LIRE AUSSI :

Matchs truqués : trois nouveaux joueurs français interpellés ce mardi

 

Toni Nadal et Magnus Norman critiquent à leur tour les changements opérés par l’ITF

Publicités

2 réflexions au sujet de “Rencontre avec… Myrtille Georges”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s