Infos

Matchs truqués : trois nouveaux joueurs français interpellés ce mardi

Près de deux mois après l’interpellation de quatre Français soupçonnés d’être impliqués dans un vaste réseau, trois suspects, âgés de vingt à vingt-quatre ans, ont été entendus après que leurs noms sont apparus au fil d’investigations menées depuis plus de trois ans par la justice belge sur une organisation criminelle regroupant corrupteurs et parieurs.

D0_S_DGW0AAb5MY.jpg


Selon les informations du quotidien L’Equipe, qui enquête sur cette affaire de matches truqués depuis le début, trois nouveaux joueurs français ont été placés en garde à vue ce mardi, dans le cadre d’une vaste enquête européenne portant sur des matches arrangés dans des tournois du circuit secondaire. Deux d’entre eux étaient toujours entendus mercredi matin par les enquêteurs du Service central des courses et jeux (SCCJ) de la direction centrale de la police judiciaire ; le troisième a été laissé libre mardi soir. Pour l’heure, leur identité n’a pas été révélée. Tous sont soupçonnés d’avoir truqué certaines de leurs rencontres en perdant volontairement un jeu, un set ou le match, contre rémunération d’une organisation criminelle arménienne basée en Belgique. Deux des trois joueurs ont nié leur implication tandis que le troisième aurait reconnu, a minima, avoir succombé aux « avances » des principaux organisateurs présumés de ces matches truqués, dont un certain Grigor Sargsyan, surnommé « Maestro », d’origine arménienne et domicilié à Bruxelles. Ces nouvelles auditions interviennent sept semaines après l’interpellation de quatre joueurs français et les révélations autour de Jules Okala et Mick Lescure, qui avaient été interpellés en marge du tournoi Futures de Bressuire. Deux autres joueurs tricolores avaient été placés en garde à vue. Les quatre hommes avaient été entendus par des policiers français et belges, et certains avaient reconnu leur implication dans des matches truqués. Lescure avait notamment reconnu avoir laissé filer « entre 20 et 30 » matches au cours de sa carrière, contre des sommes allant de 600 à 2 000 euros.

7991991_dba65690-1b54-11e9-9ab2-ac2f8b44e332-1_1000x625

Une trentaine de Français seraient impliqués

Les auditions dans les locaux du SCCJ à Nanterre (dans les Hauts-de-Seine) répondent à une demande d’entraide européenne formulée par la Belgique. En 2015, les policiers belges ont en effet lancé une enquête qui a donné lieu, en juin 2018, à des perquisitions simultanées dans six pays d’Europe et aux États-Unis. Cinq Arméniens, dont le cerveau présumé du réseau, Grigor Sargsyan, sont depuis écroués en Belgique et « inculpés de corruption, blanchiment d’argent, faux en écriture et appartenance à une organisation criminelle ». Une trentaine de joueurs français est soupçonnée d’être impliquée dans ce réseau tentaculaire. Les premières auditions de mardi confirment la corruption massive et généralisée qui gangrène les circuits Futures et Challengers, ciblés par les parieurs malveillants. Pour rappel, en janvier dernier, sur la base des informations venues de Belgique, la police espagnole avait procédé à 83 arrestations, dont celles de vingt-huit joueurs professionnels. Jean-François Vilotte, directeur général de la FFT, a déclaré mercredi sur franceinfo ne « pas être surpris » par ces interpellations, car « il est dans la logique de cette enquête que des joueurs soient entendus ». Pour lui, « il est très probable que ces auditions se poursuivent et s’étendent ». Jean-François Vilotte s’est réjoui que le démantèlement de ces réseaux fasse « partie des priorités pénales aujourd’hui, cela fait très longtemps qu’on le souhaite ». Le directeur général de la FFT a également indiqué qu’il y a une prise de conscience significative « de la réalité de l’agissement de ces réseaux criminels et c’est une bonne chose ». Il a poursuivi en expliquant que « visiblement, les réseaux à l’œuvre ciblaient des tournois interdits de paris en France, mais qui faisaient l’objet de paris à l’étranger et qui sont des tournois plus vulnérables que les niveaux plus élevés de compétition ».

DxTTQ20WsAEuawp

Crédit photos : @le_Parisien, @kled, @franceinfo

SUR LE MÊME SUJET :

Les aveux de Mick Lescure concernant les matchs truqués, une sécurité renforcée au tournoi de Blois

 

Ça a fait le buzz en 2018 : Marine Partaud, Julie Gervais et consorts partent à l’assaut des parieurs…

Publicités

3 réflexions au sujet de “Matchs truqués : trois nouveaux joueurs français interpellés ce mardi”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s