Infos

Jo-Wilfried Tsonga forfait à Indian Wells, Lucas Pouille à Barcelone, Gaël Monfils à Estoril, Serena Williams dans le Top 10 : les infos de la semaine

Comme chaque samedi, retrouvez dans cet article toutes les informations de la planète tennis qu’il ne fallait absolument pas manquer cette semaine. Nous y parlons de l’Open 13 de Marseille, qui débutera lundi prochain, mais aussi d’autres tournois français comme le tournoi ATP 250 de Lyon, sur terre battue. De plus, plusieurs joueurs français ont fait parler d’eux (Tsonga, Pouille, Monfils…), soit en annonçant des forfaits, soit en rajoutant des tournois à leur calendrier. Enfin, Naomi Osaka, Victoria Azarenka ou encore Serena Williams sont dans l’actualité côté féminin. On vous le dit : l’essentiel est ici !


Ugo Humbert reçoit une wild card pour faire ses débuts à l’Open 13

DwYRb2eXgAAq7P-Le Français Ugo Humbert (n°88), âgé de 20 ans, participera à son huitième tournoi du circuit ATP la semaine prochaine. Il a obtenu une wild card pour participer au tournoi ATP 250 de Marseille, rejoignant ainsi Borna Coric (n°13) et Stefanos Tsitsipas (n°12). Armé d’un énorme coup de pouce, on se rappelle que le jeune joueur s’était qualifié pour le tableau principal de l’US Open, atteignant le second tour au cours duquel il avait défié le Suisse Stan Wawrinka avant de perdre en quatre sets. En début de saison, Humbert s’est qualifié pour le tableau principal à Brisbane, remportant un match à Auckland et subissant une défaite navrante contre Jérémy Chardy au premier tour de l’Australian Open après quatre heures et quatre minutes de jeu. Il était le demi-finaliste au Challenger de Quimper avant une nouvelle défaite serrée à Montpellier contre Jo-Wilfried Tsonga, à quelques points de la victoire contre le futur champion. Humbert est une nouvelle fois en demies à Cherbourg cette semaine, cherchant un classement élevé en carrière avant un autre tournoi ATP à Marseille la semaine prochaine. Le Russe Karen Khachanov (n°11), tenant du titre, a quant à lui été contraint de déclarer forfait, victime d’un virus.

Le tournoi d’Acapulco offre une invitation à Victoria Azarenka

DzO-9COXgAEwCt9La Biélorusse Victoria Azarenka (n°48) a ajouté un nouveau tournoi à son calendrier. En effet, elle participera au tournoi International Event d’Acapulco, qui débutera le 25 février. Azarenka jouera à Acapulco pour la deuxième fois après 2016, lorsqu’elle s’était inclinée face à Dominika Cibulkova au deuxième tour. Jusqu’à présent en 2019, Azarenka a perdu face à l’Américaine Venus Williams (n°35) au premier tour à Auckland, face à l’Allemande Laura Siegemund (n°104) au premier tour de l’Australian Open et contre la Tchèque Petra Kvitova (n°2) au deuxième tour à Saint-Pétersbourg. Azarenka a remporté 20 titres en carrière et, après Steffi Graf et Kim Clijsters, elle est devenue la troisième joueuse à remporter le Sunshine Double (remportant les victoires à Indian Wells et à Miami).

Jo-Wilfried Tsonga ne fera pas le voyage jusqu’à Indian Wells

DylyWm9W0AEjDgVAprès sa défaite en quarts de finale du tournoi ATP 500 de Rotterdam ce vendredi, Jo-Wilfried Tsonga (n°140) a annoncé, dans une interview accordée à Eurosport, qu’il faisait l’impasse sur le Masters 1000 d’Indian Wells, qui se jouera du 7 au 17 mars prochain. La raison invoquée par le Manceau est une drépanocytose, une maladie sanguine dont il souffre depuis plusieurs années et qui le pénalise après de longs voyages. « J’ai une malformation, on va dire un peu sanguine, je suis drépanocytaire à un certain pourcentage. Quand je prends l’avion, ça me crée des troubles parce que mes globules rouges sont en S. Du coup, j’ai une très mauvaise circulation sanguine et mon corps en souffre énormément, surtout en altitude. À la descente de l’avion, je ne suis plus le même et j’ai besoin de trois, quatre, cinq jours pour récupérer mes capacités physiques. Je me sens un peu fatigué, comme si j’avais une sorte de petite grippe », explique-t-il à nos confrères d’Eurosport. À 33 ans, le Manceau sait qu’il aborde la dernière ligne droite de sa carrière et veut mettre toutes les chances de son côté pour être performant à chaque fois qu’il s’engage sur une épreuve. « Ce problème m’a empêché d’enchaîner et d’être encore plus réguliers sur les tournois, je ne le sais que depuis quelques années« , constate-t-il. Désormais, il en tient compte pour établir son programme alors que le prochain périple vers les États-Unis se profile. « Aujourd’hui, ça me permet de réguler un peu mieux et de faire des choix comme pour Indian Wells où ce sera trop court pour moi. Je vais passer et faire les autres tournois où je suis sûr d’être bien, comme ça, j’évite un peu les blessures« , conclut Tsonga. Le Français n’avait pas joué la tournée américaine en 2018 à cause d’une blessure au genou, il ne perdra donc aucun point en faisant l’impasse et devrait même en gagner du côté de Miami. Ce choix difficile mais compréhensible pourrait donc s’avérer payant pour la suite de sa saison, alors que le Français retrouve peu à peu son meilleur niveau. Il jouera tout de même le tournoi ATP 250 de Marseille la semaine prochaine.

Miami Open : les listes d’entrée masculines et féminines

DRflnQeV4AEQI0NChez les hommes, les 79 principaux joueurs de l’ATP se sont engagés pour le Masters 1000 de Miami qui se déroulera du 20 au 31 mars prochain. Novak Djokovic (n°1) est le  grand favori pour remporter le titre. Le Serbe cherchera son septième titre en Floride, où il a remporté son premier Masters 1000 à l’âge de 19 ans et dix mois. Pour la première fois après 31 ans, le tournoi n’aura pas lieu à Key Biscayne mais au Hard Rock Stadium. Roger Federer (n°6) cherchera son quatrième titre après les succès de 2005, 2006 et 2017 lorsqu’il a réalisé le Sunshine Double (Indian Wells et Miami) après avoir triomphé à l’Australian Open. Tous les précédents titres de Federer à Miami ont été remportés lorsqu’il avait remporté le titre à Indian Wells. Il y a encore des doutes sur la participation de Rafael Nadal. Lors de sa conférence de presse à l’Australian Open, suite à sa défaite en finale face à Djokovic, le n°2 mondial avait déclaré qu’il jouerait à Acapulco et à Indian Wells et qu’il évaluerait ensuite s’il avait besoin d’une pause plus longue avant la saison sur terre battue qui débutera à Monte-Carlo pour lui. Le joueur originaire de Majorque a perdu les cinq finales disputées à Miami en douze apparitions, notamment en 2005 contre Federer alors qu’il menait par deux manches et un break. Il n’avait pas joué le tournoi en 2018 afin de se remettre de la blessure à la hanche qui l’avait affecté lors du quart de finale de l’Australian Open. John Isner (n°9) est le champion en titre.

DRflnQeVwAAEbmGChez les dames, les 75 meilleures joueuses du classement WTA se sont engagées au Miami Open. Sloane Stephens (n°4) est la championne en titre. L’année dernière, l’Américaine avait battu la Lettonne Jelena Ostapenko (n°22) en finale. Ce sera un tournoi important pour Victoria Azarenka (n°48), demi-finaliste en titre. Azarenka a remporté trois titres à Miami en 2009, 2011 et 2016. Il y a trois ans, la Biélorusse avait achevé le Sunshine Double. Caroline Wozniacki (n°10) s’est également engagée à jouer. L’année dernière, elle avait été verbalement maltraitée par la foule lors de sa défaite au premier tour contre Monica Puig (n°58). Serena Williams (n°11) cherchera un neuvième titre historique : elle a remporté son premier titre ici en 2002 et son dernier titre en 2015. Sa sœur Venus a triomphé en 1998, 1999 et 2001. Comme Rafael Nadal chez les hommes, Maria Sharapova (n°27) a également perdu cinq finales (2005, 2006, 2011, 2012 et 2013). L’Allemande Anna-Lena Friedsam (N/A) est la seule joueuse à avoir utilisé le classement protégé pour rejoindre le tableau principal.

Lucas Pouille rejoint Rafael Nadal pour disputer le tournoi de Barcelone

DzHW_x7XcAAIxG5Lucas Pouille (n°22) a déjà effectué plusieurs changements de calendrier cette année. En février, le joueur français a décidé de ne pas participer à l’Open 13 de Marseille. À la fin de ce mois, il jouera le tournoi ATP 500 d’Acapulco au lieu de Dubaï, son lieu de résidence. Il a maintenant ajouté un nouveau tournoi à sa liste : le tournoi ATP 500 de Barcelone, sur terre battue, qui se déroulera du 22 au 28 avril. Au cours de cette semaine de l’année, Pouille a toujours joué le tournoi ATP 250 de Bucarest au cours des dernières saisons. Il a ensuite été remplacé par Budapest, un autre événement ATP 250. Pouille a remporté le titre en 2017 du tournoi roumain. Le Tricolore fera donc sa première apparition à Barcelone, rejoignant un groupe de stars composé de l’Espagnol Rafael Nadal (n°2), l’Autrichien Dominic Thiem (n°8), le Japonais Kei Nishikori (n°7), le Russe Karen Khachanov (n°11) et le Grec Stefanos Tsitsipas (n°12). La nouvelle a été révélée par l’un des entraîneurs de Pouille, Loïc Courteau, dans une interview accordée à nos confrères du quotidien L’Equipe. Courteau sera aux côtés de Pouille à Barcelone et à Madrid, tandis qu’Amélie Mauresmo le suivra à Indian Wells, Miami, Monte-Carlo et Rome. Les deux devraient être présents avec le joueur français à Roland-Garros.

Gaël Monfils jouera pour la première fois à Estoril en avril prochain

Dy6SN0XX4AAlMcvL’édition 2019 du tournoi ATP 250 d’Estoril, sur terre battue, se déroulera du 29 avril au 5 mai et les organisateurs ont déjà engagé un groupe de joueurs solide, dont le demi-finaliste de l’Australian Open Stefanos Tsitsipas (n°12), le jeune australien Alex de Minaur (n°27) et le finaliste de WimbledonKevin Anderson (n°5). Ce mardi, le Français Gaël Monfils (n°33) a été annoncé comme le cinquième joueur à disputer le tournoi d’Estoril, faisant ses débuts au Millennium Estoril Open. Le vainqueur de sept titres ATP n’a pas été classé parmi les 20 premiers depuis juillet 2017 et il tentera de changer cela durant le reste de la saison, après avoir atteint les demi-finales à Sofia la semaine dernière. Il est intéressant de noter que le premier titre ATP de Monfils avait été remporté à Sopot, sur terre battue, en 2005. Le Parisien a connu une saison médiocre sur terre battue en 2018, remportant dix victoires en vingt matches. « J’ai hâte de jouer pour la première fois au tournoi d’Estoril », a-t-il déclaré. « Plusieurs de mes collègues m’ont donné les meilleures références, soulignant l’organisation très sympathique et professionnelle, un hôtel exceptionnel à Cascais et l’excellente gastronomie. J’espère que les fans portugais et la communauté française basée au Portugal pourront venir me voir jouer et je vais essayer de répondre à leurs attentes. » João Zilhão, directeur du Millennium Estoril Open, a déclaré de son côté : « C’est avec un grand plaisir que nous vous annonçons la présence de l’un des plus fascinants joueurs de tennis de l’histoire. Nous espérions depuis longtemps avoir la participation de Gaël Monfils, avec sa personnalité charismatique et son tennis acrobatique, qui ravira non seulement le grand public, mais les plus jeunes, en particulier. Monfils est l’un des joueurs de tennis les plus populaires du circuit et nous offrira sûrement des moments inoubliables à Estoril. »

Naomi Osaka se sépare de son entraîneur, Sascha Bajin

DzYgltVWsAAIpkeNaomi Osaka (n°1) a annoncé ce lundi une nouvelle assez surprenante sur son compte Twitter. La Japonaise a déclaré s’être séparée de son entraîneur Sascha Bajin, avec qui elle avait commencé à travailler après la saison 2017. Les résultats ont été immédiats, puisqu’elle a eu une belle victoire en 2018 en remportant son premier titre en carrière à Indian Wells et son premier titre du Grand Chelem à l’US Open. Elle a ensuite débuté l’année 2019 sur une note aussi brillante en triomphant à l’Australien Open. « Salut tout le monde, je ne travaillerai plus avec Sascha. Je le remercie pour son travail et lui souhaite le meilleur pour l’avenir », a écrit Osaka. Il s’agit là d’un choix inattendu pour celle qui s’est retirée du tournoi de Doha en raison d’une blessure au dos et qui espère être de retour à Dubaï la semaine prochaine. Bajin a travaillé dans le passé en tant que sparring partner de Serena Williams, Victoria Azarenka et Caroline Wozniacki avant de devenir entraîneur. Bajin a de son côté tweeté : « Merci Naomi. Je ne te souhaite rien d’autre que le meilleur. Merci de m’avoir permis de faire partie de ça. »

Roberto Bautista Agut jouera le tournoi de Lyon pour la première fois

Dw3ALCGXQAAPrLML’Espagnol Roberto Bautista Agut (n°17) jouera cette année à l’Open Parc Ara Auvergne-Rhône-Alpes Lyon, comme l’a annoncé le tournoi. L’Espagnol fera ses débuts sur les courts en terre battue de Lyon. Bautista Agut utilisera l’événement de Lyon comme dernière étape dans sa préparation pour Roland-Garros. Le tournoi ATP 250 de Lyon se déroulera du 19 au 25 mai prochain. Bautista Agut préfère généralement ne pas jouer une semaine avant le seul tournoi du Grand Chelem qui se joue sur terre battue, mais il devrait tout de même rejoindre Jo-Wilfried Tsonga (n°140) et le n°9 mondial John Isner. Tsonga, 33 ans, a remporté l’édition inaugurale de Lyon en 2017 après avoir battu le Tchèque Tomas Berdych en finale. Malheureusement, le Français n’a pas pu défendre son titre l’année dernière.

Serena Williams, de retour dans le Top 10 ce lundi

dxbwcbqx4aekw6zSerena Williams, détentrice de vingt-trois titres du Grand Chelem, a fait son retour sur le circuit en mars dernier à Indian Wells, après avoir remporté le titre à l’Australian Open 2017 et donné naissance à sa fille plus tard en septembre. Sept mois et demi plus tard, Williams était de nouveau sur le court, non classée et sans match depuis treize mois, mais bien résolue à retrouver sa place. Après un départ lent à Indian Wells et à Miami, où elle avait perdu face à sa sœur Venus et Naomi Osaka, elle avait quitté les courts jusqu’à Roland-Garros, où elle avait dû se retirer avant l’affrontement des huitièmes de finale contre Maria Sharapova. Comme toujours, Serena a gardé le meilleur pour Wimbledon, atteignant la finale où elle s’était inclinée face à Angelique Kerber en deux sets pour faire d’énormes progrès dans le classement WTA et entrer à nouveau dans le Top 30. Elle avait ensuite joué sa neuvième finale à l’US Open en septembre 2018, où Naomi Osaka l’avait renversée dans ce match controversé qui a provoqué une tempête dans le monde du tennis. À la fin du mois de septembre, Serena avait décidé de se retirer du tournoi de Beijing et de terminer la saison avec seulement 24 matchs joués. Après avoir couru après ce 24ème titre en simple dans un Majeur, Serena Williams était l’une des favorites à Melbourne, mais sa campagne devait se terminer en quart de finale contre Karolina Pliskova après avoir mené 5-1 dans le troisième set. Avec Ashleigh Barty, Serena est la seule joueuse du top qui manquera à la fois les tournois de Doha et de Dubaï, avec pour objectif de revenir à Indian Wells. Après quelques forfaits et résultats à Doha, Serena Williams figurera dans le Top 10 lundi prochain pour la première fois depuis juillet 2017, alors qu’elle n’a disputé que huit tournois au cours de la dernière année, remportant 22 matches !

Crédit photos : @WeAreTennisFr, @U_Desporto, @OpenSuddeFrance, @lequipe, @SofiaOpen, @Keufrank, @AustralianOpen

À LIRE AUSSI :

Rencontre avec… Corentin Denolly

 

Caroline Garcia et la pluie de forfaits à Doha : les difficultés d’enchaîner sur un circuit WTA surchargé

Publicités

2 réflexions au sujet de “Jo-Wilfried Tsonga forfait à Indian Wells, Lucas Pouille à Barcelone, Gaël Monfils à Estoril, Serena Williams dans le Top 10 : les infos de la semaine”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s