Analyses

Fed Cup – Caroline Garcia et Alizé Cornet alignées en simple par le capitaine Julien Benneteau

Ce vendredi, le tirage au sort des rencontres comptant pour le premier tour de la Fed Cup entre la Belgique et la France à Liège a eu lieu. Ainsi, nous savons qui seront les joueuses qui démarreront la rencontre ce samedi, avec quelques surprises réservées par le nouveau capitaine Julien Benneteau…

Dy4YjggX4AE3gNV.jpg


Ce vendredi en début d’après-midi, le tirage au sort du premier tour de la Fed Cup entre la Belgique et la France a eu lieu à Liège. Nous avons pu constater que le capitaine Julien Benneteau avait déjà pris des décisions fortes, dans le but d’apporter le meilleur à cette équipe pour lui permettre de rallier les demi-finales. Ainsi, la première surprise est de ne pas voir le nom de Kristina Mladenovic (n°64) parmi les joueuses alignées. Choix qui peut paraître logique en simple vu ses récents résultats et sa chute au classement, qui fait d’elle la quatrième joueuse tricolore derrière Caroline Garcia (n°19), Alizé Cornet (n°51) et Pauline Parmentier (n°55). Mais là où c’est surprenant, c’est que la finaliste de l’Australian Open en double, déjà titrée à plusieurs reprises en Grand Chelem, n’apparaît même pas sur la feuille pour le match qui serait décisif s’il était joué dimanche. À la place, le capitaine a aligné Pauline Parmentier et la jeune Fiona Ferro, qui ferait ses premiers pas dans la compétition. Sachant que tout changement est possible pour cette composition de double, ne doit-on pas penser que le capitaine tente de brouiller les cartes pour ses adversaires ? Quoiqu’il en soit, Julien Benneteau a plusieurs possibilités et il est probable que les joueuses qui doivent jouer dimanche pourront changer. « Aujourd’hui il y a les retours de Caroline et d’Alizé qui sont très importants parce qu’il nous offrent d’autres possibilités en simple et même en double », a-t-il déclaré à la presse. « Pauline et Kristina sont toujours là. Kristina est peut-être un peu moins forte en simple en ce moment de ce que j’ai pu voir mais ça ne veut pas dire que je ne compte pas sur elle ou sur Pauline pour un simple dimanche. J’ai été joueur, je sais que c’est difficile quand le capitaine vous annonce que vous ne jouez pas, mais mes choix sont uniquement sportifs et avec un seul objectif : aligner la meilleure équipe. » Nous verrons bien ce qu’il se passe samedi et quels seront alors les choix du capitaine en fonction du score.

Dyz5UQ9WkAAitoP.jpg

Pour ce qui est des simples, Benneteau a donc choisi d’aligner Caroline Garcia et Alizé Cornet. La n°1 française ouvrira donc le bal à partir de 14h30 ce samedi, face à la Belge Alison Van Uytvanck (n°50) pour son premier match en Fed Cup depuis novembre 2016. Heureuse de faire son retour en équipe de France, la Lyonnaise a déclaré en conférence de presse : « Je suis très contente de cette sélection et de pouvoir apporter quelque chose à l’équipe, si je peux. Je me suis préparée du mieux possible. On est toutes prêtes à donner. C’est moi qui démarre et je vais donner mon maximum pour apporter un peu de légèreté à Ali (Cornet). » Garcia est également revenue sur les raisons de son retour et la gestion des retrouvailles avec ses camarades. « Son discours (à Benneteau), ses valeurs m’ont plu, l’envie de se tourner vers l’avenir et de faire gagner la France », a ajouté la joueuse. « Et puis au fond de moi, j’avais envie de revenir et c’était surtout ça le plus important, je sentais que c’était un bon timing. Il y avait une petite appréhension, de la part de tout le monde, parce qu’il s’était passé des choses, que ça faisait longtemps qu’on ne s’était pas vues, qu’on ne s’était pas regroupées comme ça. Mardi soir, on a eu une petite réunion de trente minutes, on a mis les choses à plat, on a surtout fini sur le fait qu’on était là pour une seule raison, pour donner notre maximum, être les meilleures joueuses de tennis de notre pays et essayer de faire gagner la France. » Si Garcia ouvrira le bal, ce sera ensuite au tour d’Alizé Cornet de tenter de rapporter un point supplémentaire aux Françaises. Ce qui ne sera pas facile pour la n°2 nationale, qui affrontera la n°1 belge Elise Mertens (n°21). Également absente en 2018 pour ses histoires de no-show aux contrôles anti-dopage, Cornet a déclaré : « Ça représente beaucoup de choses ; je suis très, très heureuse d’être de retour, de retrouver Caro (Garcia) par la même occasion, d’avoir un nouveau capitaine. Après les galères de l’année dernière, c’est un renouveau, je vois l’expérience et l’aventure avec des yeux un peu neufs, avec beaucoup de fraîcheur alors que je suis la doyenne de l’équipe en termes de sélection. L’ambiance dans l’équipe ? Elle est top, il y a des ajustements qui ont été fait, en toute intelligence, franchement je suis fière de nous. On n’a qu’une envie, c’est d’aller dans le même sens ; c’est une belle preuve d’intelligence d’avoir pu différencier le sportif et le privé. » « Cette sélection pour samedi découle d’un ensemble de choses », a de son côté justifié le capitaine. « Aujourd’hui, je m’appuie sur les deux premières Françaises au classement. En prenant beaucoup de paramètres en compte, en discutant avec le staff, c’est Caroline et Alizé qui me sont apparues les plus capables de rapporter les deux points du samedi. »

DyzRip8XQAElVcB.jpg

Reste à voir désormais comment ce groupe, nouveau en quelque sorte, saura gérer une rencontre loin d’être facile. Tout d’abord, parce que les Belges auront l’esprit de revanche après la défaite en 2018 (les Françaises avaient remporté la rencontre 3-2 au double décisif le dimanche). Ensuite, parce qu’elles joueront à domicile et qu’elles ont une n°1 capable de très bien jouer, même si son début de saison n’est pas à la hauteur de ses attentes. Nous verrons donc si la première rencontre de Julien Benneteau en tant que capitaine se passera au mieux. Lui, en tout cas, ne veut pas voir plus loin que ce premier tour pour le moment, ans aucune ambiguïté. « C’est un nouveau départ », a-t-il dit en guise de conclusion. « La première étape, c’est ici en Belgique, une rencontre très dure et très serrée. L’unique objectif est de se préparer du mieux possible. Mercredi (il s’était présenté seul contrairement aux Belges venus en équipe), je ne suis pas venu seul pour cacher une mauvaise ambiance. Les filles avaient des entraînements, on avait privilégié le côté sportif, ça a été le cas toute la semaine. »

Dyz5UQ3XgAAoj7t.jpg

Crédit photos : @FFTennis

À LIRE AUSSI :

Coupe Davis contre ATP Cup, la guerre continue…

 

Karen Khachanov et Stefanos Tsitsipas : qui a le plus de chance de percer dans le Top 10 en 2019 ?

Publicités

3 réflexions au sujet de “Fed Cup – Caroline Garcia et Alizé Cornet alignées en simple par le capitaine Julien Benneteau”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s