Résultats

Australian Open – Pierre-Hugues Herbert et Nicolas Mahut dans l’histoire

Ce dimanche, Pierre-Hugues Herbert et Nicolas Mahut (n°5) sont entrés dans l’histoire du jeu en double. En remportant le seul titre du Grand Chelem qui leur manquait à l’Australian Open, ils sont entrés dans le cercle très fermé des sept paires ayant remporté les quatre titres majeurs qui existent sur la planète tennis. Incroyable…

Dx5YfOOU0AESwib.jpg


Sur une Rod Laver Arena aux tribunes bien trop peu garnies mais sous le soleil australien, Pierre-Hugues Herbert et Nicolas Mahut (n°5) ont remporté le titre en double ce dimanche à l’Australian Open en dominant le Finlandais Henri Kontinen et l’Australien John Peers (n°12) en deux sets 6-4, 7-6 (1) en finale après une heure et trente-huit minutes de jeu. Les Tricolores n’auront pas été impériaux au service, avec seulement 57% de premières balles (74% de réussite derrière cependant) et seulement trois aces, mais ils ont été sérieux, concentrés et ont su saisir les opportunités. Ainsi, même si leurs adversaires ont su être solides par moments, notamment sur les balles de break (ils en ont sauvé huit sur les neufs que les Français se sont procurées), ils ont parfois été friables, à l’image de leurs sept double fautes tout au long de la partie. Il n’en fallait pas plus pour que les Frenchies se faufilent dans la brèche et bouclent leur Grand Chelem en carrière ensemble.

dx5virax4aem1tt

Le premier set a commencé en étant à l’avantage de la paire Herbert/Mahut. Les Tricolores se sont procurés six balles de break dans les deux premiers jeux, toutes sauvées par la paire Kontinen/Peers. On a eu peur que les Frenchies aient à regretter ces occasions manquées. Il aura fallu attendre le neuvième jeu pour voir Herbert et Mahut réaliser le break à leur septième tentative, ce qui leur donnait un avantage extrêmement important à ce moment du set (4-5). Pierre-Hugues Herbert devait alors servir et on le sentait quelque peu friable. Son jeu de service était mal embarqué quand Kontinen et Peers se mirent à mener 0/30. Mais les Tricolores ont su revenir dans ce jeu pour conclure le set (6 jeux à 4 après 41 minutes de jeu).

 

Dx5VHWwX4AAJfLr.jpg

Dans le deuxième set, au cinquième jeu, la paire Herbert/Mahut menait 0/30 et ils eurent trois balles de break qui auraient pu leur permettre de prendre un avantage quasi définitif sur le match. Mais c’était sans compter sur le Finlandais et l’Australien, qui sauvaient ces balles de break et remportaient un jeu long de plus de huit minutes. Kontinen/Peers menaient alors 3-2. Chacune des deux paires allait alors remporter ses jeux de service, jusqu’à jouer un jeu décisif à 6-6. C’est là que Pierre-Hugues Herbert et Nicolas Mahut prirent une autre dimension et que leur expérience au plus haut niveau les a assurément aidé. Ils ont démarré ce tie break tambour battant, grace à un mini break suivi de deux points au service totalement bien géré de la part de Mahut. Les Français menaient déjà 3/0 et leurs adversaires n’allaient plus refaire leur retard. 5/1 au changement de côté, 6/1 un point plus tard et Herbert avait la victoire au bout de la raquette. Il n’a fallu qu’une seule balle de match pour que les Tricolores remportent ce jeu décisif 7 points à 1 et puissent tomber dans les bras l’un de l’autre. Une image belle et émouvante.

Dx5Yk-7UUAAocWo.jpg

Après l’US Open en 2015, Wimbledon en 2016 et Roland-Garros en 2018, Pierre-Hugues Herbert et Nicolas Mahut complètent donc leur collection de titres du Grand Chelem. Ils ont remporté les quatre ensemble en seulement quatre ans. Comme l’a rappelé Herbert dans son discours lors de la remise des trophées, ils avaient débuté ici, à Melbourne en 2015, par une première finale dans un Majeur. « On a commencé ensemble ici en 2015, on a été en finale », a déclaré le Strasbourgeois dans un long discours empli d’émotion. « On ne savait pas si on jouerait encore une finale ensemble. Puis on a gagné tous ces titres ensemble. Merci de partager ces moments avec moi, je prends tellement de plaisir. » Du plaisir, ils en ont partagé depuis le début de leur collaboration, tout comme il ya eu des déceptions. Mais ce qu’ils voulaient retenir ce dimanche, c’était le bonheur d’être ensemble sur le court. à l’image de Nicolas Mahut, qui a déclaré de son côté : « Je suis très honoré d’avoir joué devant une légende comme Rod Laver. Mon équipe, sans vous je ne pourrais pas être ici avec ce trophée. Pierre-Hugues, on s’amuse tellement sur le court, je t’aime comme un frère, j’espère qu’on jouera encore longtemps. » Au panthéon du double, ils rejoignent ainsi des paires comme les frères Bryan, qui détiennent tous les records. Et ce n’est pas rien. 

Dx5aiz8WoAI_6Yx.jpg

Crédit photos : @AustralianOpen, @FFTennis

À LIRE AUSSI :

Novak Djokovic et Rafael Nadal, une finale de l’Australian Open pour entrer un peu plus dans l’histoire du jeu

 

Naomi Osaka remporte un deuxième titre du Grand Chelem à l’Australian Open et devient n°1 mondiale

Publicités

11 réflexions au sujet de “Australian Open – Pierre-Hugues Herbert et Nicolas Mahut dans l’histoire”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s