Analyses

Novak Djokovic et Rafael Nadal, une finale de l’Australian Open pour entrer un peu plus dans l’histoire du jeu

Après avoir largement dominé le Français Lucas Pouille (n°31) en trois sets 6-0, 6-2, 6-2 après 83 minutes de jeu en  demi-finales, le n°1 mondial Novak Djokovic espère décrocher son septième titre à Melbourne, qui serait également son quinzième titre du Grand Chelem. De quoi se rapprocher de ses rivaux Rafael Nadal (17 titres) et Roger Federer (20 titres). Ce qui est sûr c’est que l’Espagnol, qui a de son côté balayé Stefanos Tsitsipas (n°15) 6-2, 6-0, 6-4 en 1h46 minutes de jeu ce jeudi en demies, n’est pas de cet avis. Ce qui promet une finale d’un très haut niveau, pour notre plus grand plaisir !


Djokovic se rappelle certaines défaites cruelles face à Nadal

Ce dimanche en finale de l’Australian Open, Novak Djokovic tentera d’améliorer son record de 27-25 dans ses face-à-face contre Rafael Nadal. Il y a sept ans, le Serbe battait l’Espagnol lors de la finale de l’Australian Open 2012, en cinq heures et cinquante-trois minutes de jeu, au terme d’un match en cinq sets à couper le souffle. Djokovic mène 18-7 dans ses matchs sur dur, mais Nadal a un record de 9-5 dans les tournois du Grand Chelem (4-3 en finale). Le Serbe, qui a reconnu avoir assisté à la victoire de Nadal en demie sur Tsitsipas ce jeudi, a confié : « Il a joué de manière impressionnante tout au long du tournoi. Il n’a pas lâché un set. Il a semblé aussi bon que jamais sur dur pendant ces deux semaines. Je n’ai pas mal joué moi-même lors des deux derniers matches. Je pense que cette finale arrive au bon moment pour nous deux. Je suis sûr que nous allons nous amuser sur le terrain. Il est mon plus grand rival. J’ai joué tellement de matchs contre lui, des matchs épiques sur ce terrain. Bien sûr, celle qui s’est démarquée a été la finale de près de six heures en 2012. Espérons que nous n’allons pas jouer si longtemps cette fois. Mais je suis sûr que nous aurons une bonne finale. »

dxcie1pwwaakiij

Djokovic se souvenait pourtant en conférence de presse de certaines défaites cruelles qu’il a vécues face à Nadal : « Certains matches que nous avons eu l’un contre l’autre ont marqué un tournant dans ma carrière. Je pense qu’ils m’ont fait repenser mon jeu. J’ai eu des moments décevants où j’ai perdu contre lui. Je pense que j’ai perdu neuf fois contre lui en Grand Chelem, et j’ai perdu des matchs difficiles en finale et en demi-finale à Roland-Garros et à l’US Open. J’ai aussi remporté de grands matchs. Ce genre de rencontres a également fait de moi le joueur que je suis aujourd’hui, sans aucun doute. Ce sont les genres de matchs pour lesquels vous vivez : les finales de Grands Chelems. Que puis-je demander de plus ? C’est là que je veux être. »

dxv-s6lx0aad96m

Nadal, prêt à partir au combat et à en découdre

Rafael Nadal est de son côté impatient de partir au combat. Il est prêt à être poussé une nouvelle fois à la limite dans un autre épisode de ses affrontements avec Novak Djokovic. Ce dimanche à partir de 9h30 (heure française), le Majorquin pourrait ajouter un deuxième titre à Melbourne après celui remporté en 2009. « J’ai probablement partagé toute ma carrière avec les deux meilleurs joueurs de l’histoire (Djokovic et Federer). Mais en même temps, c’est très exigeant », a expliqué l’Espagnol. « Cela a été des moments très spéciaux que nous avons partagé sur le court avec Novak au cours de nos carrières. Nous nous poussons à la limite de notre niveau tennistique. Je me sens chanceux d’avoir ces rivaux et demain (dimanche) sera un autre épisode. » Nadal est catégorique : il aurait toujours maintenu une volonté d’amélioration constante, mais il admet que se disputer les honneurs avec des joueurs de haut calibre a exigé une évolution constante de son jeu. « Lorsque vous avez des concurrents comme ceux-là devant, il est plus facile d’avoir une vision claire des choses que vous devez améliorer », a-t-il révélé.

dxg4rgmwsaadryk

Impressionnant face à des joueurs de la Next Gen comme Alex de Minaur, Frances Tiafoe ou encore Stefanos Tsitsipas, contre qui il n’a pas lâché le moindre set, cela suffira-t-il à l’Espagnol pour remporter sa première victoire sur le Serbe loin des courts en terre battue depuis l’US Open 2013 ? « Je ne sais pas, je pense avoir trouvé des solutions contre Novak pendant toute ma carrière et il a trouvé des solutions contre moi. Dans ses meilleurs moments, il est si difficile à battre. Dans mes meilleurs moments, j’ai également été un adversaire coriace », a ajouté Nadal, se disant surpris par son niveau de jeu extraordinaire lors d’une première compétition depuis le mois de septembre. « C’est mon premier événement depuis l’US Open. C’est vrai qu’au cours des deux dernières années de compétition, j’ai beaucoup gagné. Mais l’année dernière, en termes de blessures, j’ai eu une année difficile aussi. Je suis surpris. Je suis heureux plus que surpris. Mais voilà, nous entamons une nouvelle année et j’apprécie encore une fois la compétition. Je suis très heureux d’avoir à nouveau ce sentiment. Bien sûr, il est un peu surprenant que cela se produise aussi tôt. »

dxrb-kvw0aarh2h

Difficile de trouver un favori pour cette finale

Pour les deux hommes, le fait qu’ils soient de retour en finale à Melbourne en 2019 est en soi stupéfiant. Djokovic a quitté l’Australie l’année dernière pour se faire opérer du coude en février, tandis que Nadal a été opéré à la cheville en novembre 2018. Dans les deux cas, la suite a été remarquable. Nadal n’avait pas disputé un seul match depuis l’US Open à son arrivée à Melbourne, et il arrive en finale sans avoir perdu un set. Il affrontera le joueur qui, en une demi-saison, a remporté les titres à Wimbledon et à l’US Open, reprenant par ailleurs la première place mondiale au classement ATP. Désormais, l’histoire attend les deux joueurs. « Il y a tellement de choses en jeu qu’il est difficile d’en choisir une », a déclaré Djokovic à la question de savoir ce qui comptait le plus pour lui dans cette finale. « Évidemment, faire l’histoire du sport que j’aime est un honneur et un privilège. C’est une motivation énorme. Au même moment, Nadal est de l’autre côté du filet. Nous sommes en finale d’un Grand Chelem. Si vous n’êtes pas motivé par toutes ces choses, alors quelque chose ne va pas. » De son côté, le Majorquin se réjouit du combat contre le joueur qui se trouve à la tête du classement, et qui a remporté Wimbledon et de l’US Open l’année dernière lors d’une renaissance époustouflante. « Je vois un match difficile, comme toujours, contre un joueur comme Novak, surtout quand il joue bien. Ce sera un dur. Je dois être à 100% prêt », a déclaré l’Espagnol. « En même temps, c’est une motivation pour moi de jouer contre un joueur comme lui dans cet endroit très important, alors qu’il joue si bien. Nous verrons bien. Pour moi, c’est une motivation. Je suis enthousiasmé par ce match. » Au final, difficile de trouver un favori avant le début du match. Même leur temps de jeu depuis le début du tournoi ne nous fournit pas une réelle information. Djokovic a passé onze heures et cinquante-neuf minutes sur les courts au total, alors que Nadal en est à douze heures et onze minutes. C’est peu, et les deux hommes seront frais et disponibles pour jouer leur meilleur tennis. alors, il ne reste plus à ce combat à se jouer. Les jeux sont faits !

Dx2ubidWsAMaeyy.jpg

Crédit photos : @AustralianOpen, @ATP_Tour, @_rubengomez

À LIRE AUSSI :

Naomi Osaka remporte un deuxième titre du Grand Chelem à l’Australian Open et devient n°1 mondiale

 

Comment expliquer la domination de Novak Djokovic sur Lucas Pouille en demies de l’Australian Open ?

1 réflexion au sujet de “Novak Djokovic et Rafael Nadal, une finale de l’Australian Open pour entrer un peu plus dans l’histoire du jeu”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s